Chroniques de mariage / Mariage

Noces de coton : À l’heure de l’ouverture de la capsule temporelle…

Un article de Madame [ã]ncre –

Peut-être as-tu suivi mon mariage, il y a approximativement un an, sur le site dont on ne doit pas prononcer le nom :p !

Si tel a été le cas, tu auras peut-être le souvenir, plus ou moins vague, d’une cérémonie laïque, et dans cette cérémonie, d’un rituel qui nous tenait particulièrement à coeur : celui de la capsule temporelle.

La capsule temporelle, qu’est ce que c’est ?

La carte que nous avons créé et glissé dans nos faire-parts pour expliquer notre rituel à nos invités.

Une capsule temporelle, comme son nom l’indique presque, est un objet, un contenant, une boîte, une malle ou tout ce que vous voudrez, dans lequel vos invités pourront glisser des objets à votre demande. Pour notre part, nous avons souhaité les laisser libres de choisir les objets qu’ils voulaient y glisser, mais parfois, il peut y avoir des thèmes, en rapport, ou non, avec le thème du mariage. Par exemple : des livres (j’adorais cette idée), une bouteille de vin pour constituer une cave, des photos d’enfance, etc etc !

Ensuite, à vous deux de choisir quand l’ouvrir. Nous, nous avons choisi de l’ouvrir pour nos un an, mais certains peuvent attendre 10 ans !

Et l’ouverture alors ?

Nous y voilà !

Monsieur Tao et moi avons réfléchi, encore et encore, pour savoir si nous souhaitions refaire une fête pour nos un an, et donc, principalement, pour l’ouverture de notre malle (puisque de notre côté, nous avions choisi une vieille malle comme contenant) ou rien que tous les deux (au cas où il y ait eu des choses assez intimes dans la malle !).

Et puis finalement, Mister Covid a choisi pour nous. Comment organiser une fiesta sans savoir de quoi sera fait le lendemain, et pour nous, le mois d’octobre ? Nous avons donc décidé d’ouvrir notre capsule en toute intimité, mais pas n’importe comment quand même ! Nous avons eu la chance de ne pas être (encore) confinés à cette période. Et parce que nous voulions marquer le coup, nous avons décidé de larguer les enfants à droite à gauche, et de partir, bras dessus-bras dessous, et la malle sur le dos, à l’autre bout de la France.

Nous avons réservé un lieu absolument charmant (promis je ne gagne rien en faisant cette pub :D) dans une Alsace aux couleurs automnales époustouflantes, et nous avons réservé une photographe d’exception : Amandine Gimenez.
Ensuite, c’est sereinement, le sourire au lèvres et parfois, il faut bien le dire, des larmes dans les yeux, que nous avons enfin découvert nos petits trésors.

Maintenant que nos noces de coton sont passées, que notre capsule est ouverte, notre mariage est bien derrière nous. Pourtant, j’ai encore du mal à m’imaginer mariée, j’ai encore du mal à me dire que Monsieur Tao est mon mari, que je suis sa femme ! Je ne sais pas encore de quoi sera fait l’avenir, je ne sais pas encore ce que le futur nous réserve, mais je suis sure que je vais avoir encore des tas de choses à raconter ! En attendant, c’est un gros chapitre qui se clôt et ça me fait comme un petit pincement au cœur !

Et toi, qu’as-tu prévu pour tes noces de coton ? As-tu organisé un rituel ? De quel genre ?

S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Madame Moonlight
1 année il y a

Merci Madame [ã]ncre ça donne des idées. Et vos photos sont magnifiques.

Mademoiselle Poison Elfie
1 année il y a

Olalala ! Que d’émotions ! J’adore l’idée de la capsule et surtout de l’ouvrir avec une photographe, cela permet de prolonger ces moments importants..

Mademoiselle Soleil
1 année il y a

Les photos sont sublimes !!

Mademoiselle Flocon
1 année il y a

Ohlalala, ça devait être un moment plein d’émotion… Les photos sont magnifiques et je trouve ça hyper chouette de prolonger la fête du mariage, un an après 🙂