Chroniques de mariage / Mariage

Tome 1, Chapitre 7 : Hello Houston, we have a problem

Un article de Mademoiselle Poison Elfie –

Bonjour petite paillette ! Aujourd’hui dans les aventures de Mlle Poison Elfie et Mlle Harley Couine, on relance les dés, on fait un échec critique et on essaye de ne pas mourir en cours de route.

Où on relance les dés et on fait un échec critique

Ça sent pas bon…
Crédit photo : Virami pour Pixabay

*Rire du méchant Coronacaca*

« Mouahaha Mlle Poison Elfie et Mlle Harley Couine ! Vous êtes faites comme des rattes ! Vous n’aurez pas votre joli jour ! Et vos noms sont beaucoup trop longs, c’est super pénible à dire en rigolant ! »

« Que tu crois Coronacaca ! On va retenter notre chance ! Go Team Prestalove ! »

Là, imagine nos prestataires du love essayer de battre le Coronacaca à coups de make-up laser et d’escarpins !

Crédit photo : Aitoff pour Pixabay

En réalité, la bataille fut rude, et un prestalove est tombé au champ d’honneur. Le domaine de Chalès ne pouvait pas nous affirmer pouvoir continuer les mariages l’an prochain. Il nous a donc remboursées et nous étions donc à J-1 an, sans lieu.

On est franchement mal en point …
Crédit photo : jaymethunt pour Pixabay

Je dis donc adieu de mon côté à mon mariage devant l’étang, au lancer de bouquets depuis la terrasse et aux photos des préparatifs au château. Dégoûtée. J’espère sincèrement que le domaine de Chalès pourra à nouveau proposer ses prestations et que d’autres brides et grooms-to-be seront fasciné.e.s par ce superbe écrin pour leur D-day.

Où c’est reparti pour la recherche …

Au-delà du côté paillettes, la perte du domaine, c’est aussi l’absence de lieu pour faire dormir nos convives sur place. Je rouvre mon moteur de recherche et *Ok Lilo, trouve-moi un domaine aussi top*. No answer. Adieu l’idée de ne voir personne reprendre le volant, je me concentre sur l’essentiel : une salle pour 140 convives avec un lieu pour la cérémonie laïque.

*Tududutududu* (tu auras reconnu, ma paillette, le miroir-téléphone des Totally Spies)

« Bonjour, c’est Charlotte, la décoratrice-faire-pareuse ! On vient d’ouvrir une salle avec mon mari, ça vous dit de venir la voir? »

Comment je vois Charlotte
Crédit photo : Ananta_Sarkar pour Pixabay

Cette petite phrase, je remercie régulièrement Charlotte de l’avoir prononcée. Car oui, ma paillette, tu te doutes bien que je vais sauter sur l’occasion ! Dès le confinement terminé et la levée des restrictions kilométriques, nous fonçons prendre rendez-vous avec Charlotte et Ludwig Fernandez pour voir leur salle : l’Orangerie du Val de Loire.

Où sur le papier, c’est tout bon

L’Orangerie du Val de Loire est située à Meung-sur-Loire, à 30 min d’Orléans. Sur les photos, nickel. Elle est toute neuve, récemment sortie de terre et superbe. Ludwig et Charlotte nous rassurent : pour la cérémonie laïque, il y a un coin prévu avec kiosque et pour les convives, l’hôtel Ibis est juste à côté.

Nous prenons donc la voiture et juste à la sortie d’autoroute (oui, oui, on la voit depuis l’autoroute…), pouf ! L’Orangerie ! L’hôtel Ibis est effectivement juste à côté, genre … ce sera sûrement notre parking annexe… Alors, oui, le défaut de cette salle, c’est que ce n’est pas un domaine perdu en plein nature, il n’y a pas d’étang pour se marier devant. Mais c’est le seul.

La proximité de l’hôtel est pour nous un vrai plus, on est à 30 min à pieds de la gare de Meung (alors que perdu.e.s en Sologne, nos convives devaient forcément avoir la voiture) et les arbres et les plantes n’ont pas encore eu le temps de pousser, donc l’an prochain, on sera vraiment au top. Le kiosque n’existe pas encore non plus, mais il sera là en avril 2022.

Où en vrai, c’est trop beau aussi

Ludwig nous fait faire le tour. Je tombe amoureuse de cette salle. Vraiment. Un coup de cœur de folie. Déjà, je connais Charlotte, j’ai adoré travailler avec elle, c’est donc les yeux fermés que nous faisons confiance à son mari. Cela peut aider. Le feeling passe, ici aussi, parfaitement.

C’est une orangerie donc bonjour le volume immense, la luminosité, même si aujourd’hui c’est tout gris, et les poutres métalliques. Plus besoin de drapés pour cacher le plafond moche, mais on va garder les loupiottes pour mettre en valeur cette salle. Les idées de déco popent dans nos têtes à vitesse grand V.

Dans nos têtes, allégorie
Crédit photo : nck_gsl pour Pixabay

Niveau sono, c’est du higt-tech dernier cri et, si tu veux te passer de DJ, c’est tout à fait possible. Tout a été super bien pensé par des personnes qui sont dans le mariage depuis 10 ans. Les chaises sont bien rembourrées (oui, ça compte !), la piste de danse est au centre et on a même une petite salle attenante pour les enfants.

Dehors, deux places distinctes : le parterre pour la cérémonie laïque (avec, donc, bientôt le petit kiosque sonorisé) et la terrasse pour un cocktail au soleil. Il est vite décidé que je chercherai un barnum pour la cérémonie laïque, car si le domaine de Chalès avait une salle qui permettait le plan B, ici ce n’est pas le cas. La cérémonie pourrait avoir beaucoup de classe à l’intérieur, mais nous sommes trop nombreux pour couper la salle en 2 et installer le repas et la cérémonie.

Nous quittons donc l’Orangerie en signant un chèque et en ayant un nouveau jour J : le 16 avril 2022.

Pas loin de la réalité : nous sommes contentes un peu
Crédit photo : Jill Wellington pour Pixabay

Où nous recrutons de nouveaux prestaloves

Les prestaloves, tu l’as compris, c’est l’équipe sans qui rien ne serait possible. Celle qui met des paillettes dans notre vie et sur qui nous pouvons compter contre vents et marées (ou contre Corona et reports). Je te les présenterai dans une prochaine chronique en détail.

Si tu as bien lu, je dois donc désormais trouver des barnums et … un traiteur ! Car oui, le domaine nous en fournissait un, mais l’Orangerie n’en a pas. Ludwig et Charlotte nous en conseillent deux.

Premier prestalove : Tenteetplus pour les barnums. Le contact est simple et adorable et les propositions très intéressantes. Ils sont à Meung et vont faire plusieurs prestations là-bas à l’été 2021, donc big plus. Nous penchons pour 2 barnums : un pour la cérémonie laïque et un pour le cocktail. Il ne reste plus qu’à voir avec Charlotte comment nous décorerons.

Deuxième prestalove : L’Autrement Traiteur. Premier bon point, il n’est pas hostile à un buffet et a même des idées superbes ! Nous devions opter au domaine pour une plancha afin que tout le monde s’y retrouve. Beaucoup de convives sont végétarien.ne.s, vegans, ou ont des allergies et des intolérances. Trop complexe de faire un service à l’assiette pour nous. Rien que la lecture des intitulés nous a fait saliver et la dégustation a confirmé notre choix. Bienvenue à bord l’Autrement !

Never give up !
Crédit photo : Alexas_Fotos pour Pixabay

Où on fait l’appel

Nouveau jour : check. Nouveau lieu : check. Dodo : check. Manger : check. Danser : check. Robes et mise en beauté : check. Photo et vidéo : check. Enfants : check. Déco : check. Plan B : check. Nous sommes pas mal parties pour ce round n°7894101 contre le Coronacaca. L’équipe des prestaloves est bien fournie, ne reste plus qu’à attendre avril 2022, en espérant que d’ici-là, on échappe à de nouveaux confinements et aux multiples restrictions.

Mais… regarde ma paillette, là ! Dans le ciel ! N’est-ce pas ? Mais oui ! C’est notre dernier prestalove et non des moindres ! Notre marraine la bonne fée : Alexandra de Nouveau Chapitre ! Parce que, j’ai imposé à convaincu Mlle Harley Couine (moi pénible ? Noooon, pensez-vous) de prendre une wedding planner pour coordonner tout ce petit monde le jour J. Après 2 reports, 3 ans de préparatifs, et beaucoup de rebondissements à mon goût, je pense qu’on a le droit de juste profiter de ce moment. Sans stresser à propos de rien, sans rappeler au Brides Gang les mille petits trucs à faire. Le Bride Gang qui, dans l’ensemble, est plutôt d’accord pour avoir moins de missions nulles comme « faire rentrer les gens dans la salle ».

Alexandra était donc avec nous pour découvrir l’Orangerie et a été tout de suite séduite aussi. Elle a rappelé tous nos prestaloves (que nous avions contacté auparavant) et vérifié que tout était au point. Encore un beau coup de cœur et puis son nom d’agence « Nouveau Chapitre », c’est bien un signe du destin, non ?

Prochaine étape : revoir la déco avec Charlotte et Alexandra et puis … attendre !

Nos marraines les bonnes fées sont plus belles en plus !
Crédit photo : Dassel pour Pixabay

Et toi, paillette à chaussettes, comment se passent tes préparatifs ?

S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Madame Oulalahoop
5 mois il y a

Gniiiiiii un arc en ciel après l’orage avec un joli trésor que cette salle dénichée!!!!! J’ai tellement hâte de le lire ce mariage!!!!!

Mademoiselle Soleil
Mademoiselle Soleil
5 mois il y a

Oh c’est trop triste pour châles !! Mais c’est vrai que cette orangerie 😍😍 au moins ça donne l’impression d’organiser un nouvel événement et de ne pas perdre la motivation :)! Hâte de découvrir tout ça ! Du coup vous vous préparez à l’hôtel ibis ?

Madame Moonlight
5 mois il y a

Oh ce nouveau lieu est trop canon! J’adore!
Je sous contente que tout parte sur des bonnes rails pour avril 2022 et on y croit :).

Je n’ai pas encore abordé le sujet avec Monsieur Muscle, mais je me demande si je ne vais pas aussi engager une WP pour la coordination jour J, nouveau sujet aussi une baby-sitter car on aura BEAUCOUP plus d’enfant que si on s’était marié cette année.

Mademoiselle Flocon
4 mois il y a

Zut zut zut pour le domaine ! Mais vous avez super bien rebondi, je suis sûre que votre mariage sera splendide dans cette Orangerie 🙂
Tu as bien fait de prendre une WP, je pense. Après autant de bazar ces derniers temps c’est un bon choix de vous laisser porter 😉

Mademoiselle Chocolatine Ovale

C’est dommage pour le domaine de Châles.

Mais vous avez super bien rebondi et trouvé un nouveau lieu tout aussi superbe 😃

Vous avez bien fait pour la wedding planner vous serez parées pour être tranquille et vaincre définitivement le coronacaca en 2022 😉