Chroniques de mariage / Mariage

Tome 1, Chapitre 6 : Où la quête des chaussures semble interminable

Un article de Mademoiselle Poison Elfie –

Hello little glitter, croquinette chaussette,

Crédit photo : StarFlames sur Pixabay

Aujourd’hui, je continue à pimper ma tenue de super héroïne du jour avec un élément ultra important : mes chaussures ! Je suis une fan de chaussures. Si tu le réclames, je te montrerai un jour ce magnifique meuble à chaussures que j’ai assemblé avec mes petites mains.

Bref, la chaussure, ma paillette, c’est très important. Je n’allais donc pas partir sur n’importe quoi.

Votre mission si vous l’acceptez

Avec mes robes (j’espère que tu as suivi cette magnifique aventure en 2 saisons ici), je n’ai pas le droit à l’erreur : on va voir mes chaussures. Il faut donc que la couleur matche au mieux.

Je sais que je veux des talons. Pourquoi ? Parce que je suis toujours en talons et qu’une journée à plat, cela me tue les lombaires.

Je sais que je veux qu’elles soient quand même confortables. 12cm sera donc un peu pénible et pour me balader sur les pavés de la ville ou le gravier et les pelouses du domaine, exit le talon aiguille. Pareil pour des sandales fines dont je risque d’exploser les brides, parce quel tel est visiblement mon super pouvoir.

Important aussi : que je puisse les reporter. Je ne veux pas de chaussures qui resteront au fond de mon placard.

A partir de là … on se fait plaisir ! De la couleur ? Why not. Des paillettes ? Tu me tentes ! Des salomés ou des escarpins ? Olalala ! Je ne peux choisir.

Ces bottines sont magnifiques, mais je risque d’avoir chaud …
Crédit photo : LollipopPhotographyUK

Les premières recherches

Dans mon esprit, si je prenais des chaussures blanches alors je risque trop de me planter avec les blancs des robes (qui ne sont pas les mêmes en plus lolilol). Donc, je m’oriente plutôt vers de la couleur, un rose poudré par exemple pour aller avec le mariage. Même si j’adore les chaussures rouges, les babies de Dorothy trancheraient beaucoup trop avec la douceur autour.

J’oublie rapidement « la chaussure de mariée » qui généralement ne me plaît pas car trop classiques et trop complexes à remettre.

Quoi que celles-ci ….
Crédit photo : vickilund sur Pixabay

Je m’oriente d’abord sur les conseils de Maman Elfie vers les chaussures de salsa et bachata. Elles sont confortables puisqu’il faut pouvoir danser avec. Elles sont peu chères (mon budget a réduit avec les achats des robes). Mais elles sont noires. Ou rouges. Souvent clinquantes. Pas ce que je cherche donc.

Je regarde aussi la liste des marques que les mariées plébiscitent sur les différents blogs. Je repère Anniel et Dessine-moi un soulier. Une boutique de ma ville propose les Anniel. Il faudrait se déplacer à Paris pour DMUS. Mouarf et puis c’est cher. Mes marques habituelles (Texto, Eram, …) ont aussi droit à une inspection régulière des nouvelles collections.

Mes premiers essayages

Mlle Harley Couine et moi-même partons en quête de nos chaussures un après-midi de janvier. Elle trouvera son bonheur chez Minelli. Elle prend trois paires : des escarpins assez hauts rose foncé pour la cérémonie laïque,

Et moi ? C’est l’enfer, il n’y a rien qui me plaise ! J’hésite, je prends, je repose. Rien. Le néant. J’espère le coup de cœur chez Repetto, même si la couleur que j’essaye n’est pas du tout la bonne. Mais non. Pas de coup de cœur.

Les salomés de Repetto, en noir … pas du tout ce que je cherche !
Crédit photo : photo personnelle

Je retourne toute seule essayer les Anniel dans une des rares boutiques qui les vendent ici. Aucune pointure ne me va. Je flotte dans le 38, et suis serrée dans le 37.5. Au revoir, les paillettes.

Je choisis une paire sur Sarenza, en méga soldes. Les retours sur la marque sont bons au niveau confort, je me dis que ça peut le faire. Il faut que je tente, et au pire, je peux renvoyer. C’est que je ferai et je sens que je galère et je me vois choisir de quoi recouvrir mes petons au dernier moment, en prenant quelque chose qui ne me plaît pas. Et puis en plus, ce serait pour la cérémonie laïque !

Bof, bof …
Crédit photo : photo personnelle

Une paire pour Cendrillon

Oui, tu as bien lu, pour la cérémonie laïque. Mais, donc, je vais pieds nus à la mairie ? Meuh non, tu te doutes bien ! C’est juste que Maman Elfie m’a fait un très beau cadeau : ses chaussures de mariage à elle.

Nous faisons la pointure à peu de chose près et elle a donc sorti de leur long sommeil, ses propres escarpins de mariage. Tout simples. Blanc cassé. Et dans un état moyen. Je me lance donc dans une opération de remise à neuf de cette jolie paire.

Un après-midi, je pars chercher de la peinture et du vernis (bien conseillée par le vendeur) pour mener à bien ma nouvelle mission. C’est parti ! Un peu de blanc légèrement pailleté, un peu de couleur “écrue”, un pinceau et au hop, au travail !

Crédit photo : photo personnelle

Après trois couches qui font disparaître les taches, en laissant sécher entre chaque, j’admire le résultat et je balance une tonne de vernis en bombe pour bien protéger les chaussures. Je te laisse sur cette photo.

Les mêmes qui sèchent dans le garage …
Crédit photo : photo personnelle

Je commande également un petit clip de chaussures sur Etsy (AllTimeElegant), histoire d’habiller le tout. Bien m’en a pris, toujours sur conseil de Maman Elfie, car les chaussures sont un ton trop jaune. Le clip permet d’être plus près de la couleur de la robe pour la mairie. En revanche, pas de miracle pour la robe de cérémonie laïque, ce n’est pas le mieux. Ce n’est pas horrible mais … bof.

Avec le clip et en guest, mes papiers bien rangés (rappelle-toi de mon addiction à l’organisation)
Crédit photo : photo personnelle

Covid, covid

Je m’angoisse du temps qui défile, jusqu’à ce que ce ne soit plus du tout un problème. Le 18 avril 2020 arrive bien, mais plus de mariage puisque nous sommes tou.te.s confiné.e.s. J’ai du temps pour réfléchir à ce que je veux. J’ai du budget en plus aussi ! Un an de plus, je peux donc me permettre de mettre un peu plus dans ma jolie chaussure.

On respire à fond et on attend
Crédit photo : Pexel sur Pixabay

Entre temps, Wonder Mathou me rappelle régulièrement de prendre aussi une paire moins haute pour la soirée, dans le cas où j’ai un peu mal. C’est une super sister !

Ne trouvant mon bonheur nulle part, je finis par me demander si le mieux ne serait pas une paire sur mesure. DMSU revient par la fenêtre. Je commande des échantillons pour tester avec ma robe à la maison. J’ai en effet ramené mes précieuses qui attendent dans le bureau le stock du mariage. Exit les roses, ce qui va le mieux : le blanc. Ok Maman Elfie avait (encore) raison !

2 échantillons sur la dizaine essayés …
Crédit photo : photo personnelle

L’allié de choc : Dessine-moi un soulier

Une offre d’été, une fenêtre de tir entre 2 fermetures de magasins et pouf ! Je fonce à la boutique parisienne avec Violette Stone comme assistante. Je veux les voir en vrai et ne pas me tromper. J’essaye plusieurs paires, je fais des essais sur le site en direct. Je touche les matières. Et puis, voilà. 2 petites précieuses. Une paire d’escarpins à brides pour bien me tenir la cheville. Une paire de sandales plates pour la soirée. L’attente jusqu’à la livraison est loooongue.

Les sandales pour la soirée, parce que je ne suis pas sûre que tu puisses les voir …
Crédit photo : photo personnelle

Et toi petite paillette, as-tu trouvé facilement tes chaussures ? Pour quoi as-tu opté ?

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Mélanie
Mélanie
3 mois il y a

J’ai opté également pour des escarpins DMUS : Talon carré de 8cm à paillettes or champagne et chaussures en bleu canard avec le nœud sur le côté. Je voulais de la couleur et que ça tranche carrément avec la robe ^^

Tes salomés sont chouettes et je trouve ça hyper touchant que ta maman te passe ses escarpins de mariage, c’est une très belle symbolique 😉

Mademoiselle Soleil
Mademoiselle Soleil
3 mois il y a

Je vois que je ne suis pas là seule à avoir galéré 😅. Mais moi c’était l’inverse je ne porte jamais de talon ou alors très peu de temps. Mais monsieur voulait que j’ai quand même un tout petit peu de talon donc à la recherche de jolies chaussures avec 4cm max du max de talon. Et j’ai trouvé !! 3.5cm chez jonak elles sont parfaite 😍 et comme toi je voulais pouvoir les reporter par la suite 🙂

Mademoiselle Flocon
3 mois il y a

J’adore l’idée de porter des souliers d’une autre mariée de la famille pour son propre mariage. Même si celles que tu as choisies à la fin sont très jolies 🙂

Pour ma part, j’ai commandé 5 ou 6 paires de talons sur Zalando, pour pouvoir les essayer et j’en ai gardé une. Je me suis aussi personnalisé des Stan Smith avec des stickers pour avoir un back-up de chaussures plates et pour le lendemain. Oui mais voilà, c’était il y a presque un an… et bien sûr, maintenant avec le report en décembre je doute sur les talons ahah

Madame Moonlight
3 mois il y a

J’ai longtemps hésité avec DMUS, et je savais que j’aimerai bien des Bobbies. Je voulais des chaussures à paillettes et un talon bloc. Comme j’ai profité des soldes de l’été dernier, j’ai vite été limité sur les modèles dans ma taille, donc exit le talon bloc, mais j’ai eu mes paillettes et mes chaussures me plaisent (heureusement haha).

C’est trop chouette que ta maman ait gardé ses chaussures de mariage. J’aime ce côté transmission.