Chroniques de mariage / Mariage

Tome 1, Chapitre 5 : Où je pars à la recherche de la précieuse

Un article de Mademoiselle Poison Elfie

Crédit photo : Joseph Ken – Pixabay

Hello little glitter, choupi chaussette,

Je fais partie de cette team « oh mon dieu oui la robe ! ». Déjà étudiante, lorsque je rentrais chez mes parents, je pouvais m’abreuver de « She said yes to the dress » et je regarde encore régulièrement « La robe de ma vie ». Pour les drama ? Nope. Juste pour critiquer toutes les robes. Parce qu’à force de les voir défiler, j’ai aiguisé un sens aigu de ce que je voulais et de ce que je ne voulais pas.

La mission semblait donc à la fois facile (je tomberai rapidement sur mon coup de coeur) et difficile (Haha ! Miss Poison Elfie, tu as cru que tu échapperais aux Mireilles antipathiques et aux errements sans fin ?! HAHAHA)

Saison 1 : Mon costume de super héroïne sera comme je le souhaite (LOL)

J’avais un nombre incalculable d’envies qui s’additionnaient. D’abord, je voulais une robe courte, pour ne pas qu’elle traîne par terre et vire au gris dans la soirée. Ensuite, une coupe rétro, parce que je sais que cela me va et que c’est une de nos passions avec Mlle Harley Couine (je pense que nous avons aujourd’hui facilement une quinzaine de robes ambiance vintage …). Enfin, je voulais aussi un rappel de mon amour pour le Japon, par un magnifique obi. Voilà voilà. Easy non ?

Huuuuummmm … Vais-je trouver mon bonheur ?
Crédit photo : NataljaDanilchenko – Pixabay

Épisode 1 : On commence tout doux

J’ai traîné tous les jours sur les sites de créatrices en vogue, mais rien ne me plaisait. Ou plutôt, je trouvais tout superbe MAIS ce n’était pas pour moi. La robe princesse dans laquelle je ne pourrais pas bouger ? Nope. La robe tout en dentelle pour un look boho ? Je ne veux pas qu’elle soit défoncée après. Pourquoi tout est si long ?

Puis, je me dis que j’aimerai bien pouvoir la reporter… Et là, pareil. Les robes sont superbes mais en 2018-2019, très peu sont en mix and match (cela a évolué à une vitesse folle, future bride).

Épisode 2 : Je t’ai eu Mireille !

Un jour en balade avec une amie, Mlle Flowers, on s’arrête chez NafNaf. Et là. Une adorable petite robe en soldes de la collection mariage. J’essaye, très mignonne, je me dis qu’en accessoirisant bien, ça peut le faire. Notamment avec un voile, de belles chaussures … Bref je m’y vois. Je prends une photo et on se laisse le temps de la réflexion jusqu’au lendemain (parce que ce sont les soldes tout ça). J’y retourne, je réessaye. Je prends. Et 2 secondes plus tard, le sms de Maman Elfie … Elle déteste. C’est une robe de plage. Ah. Euh. OK.

Du plumetis et un dos nu … lalala
Crédit photo : photo personnelle

Je suis néanmoins pleine de ressources et je rentre voir Mlle Harley. En deux minutes, je lui expose le souci (sans lui montrer la robe). Je lui propose donc qu’on ait 2 robes. Une pour la cérémonie civile et une pour la cérémonie laïque. On aurait deux fois le plaisir de se découvrir en tenue. Mlle Harley valide ! C’est parti pour la recherche de la robe de cérémonie laïque.

Épisode 3 : Les marais de l’incertitude

Comme je ne trouve toujours pas mon bonheur dans les boutiques traditionnelles, je déplace mes recherches sur Etsy (je te partage d’ailleurs mes trouvailles dans cet article). Je contacte plusieurs créatrices pour créer ma version de robes. Je pèse le pour, le contre, regarde si on peut retourner et comment. Doute, sûre, re-doute. J’inonde Maman Elfie et le brides gang de photos (merci pour votre patience). Je demande l’avis de Papa Elfie. Mais pas de coup de cœur. Ou plusieurs. Bref. Je panique.

Tu as failli me voir dans quelque chose comme cela …
Crédit photo : StylishBrideAccs

C’est aussi le moment où après des heures à chercher des obis ou des tissus japonais, je finis par abandonner cette idée. Trop éloignée de ce que l’on cherche pour notre mariage avec Mlle Harley. Trop rigide pour les robes qui me plaisent. Disparition de ma taille qui serait engloutie. Tant pis.

Épisode 4 : Une Mireille sauvage apparaît

Face à mon désarroi, Mlle Flowers profite qu’on se balade dans le centre d’Orléans pour me pousser à passer la porte de la boutique de robes de mariée. Comment dire que je suis tombée sur une Mireille en chair et en os. Lorsque j’ai parlé d’une robe de mariée courte, elle m’a dit qu’ils ne faisaient pas ce genre d’articles, mais m’envoie à une autre boutique … qui s’avère être une boutique très cheap. Pas du tout ce que je cherchais. Aucune once d’originalité, pas de robe de mariée à proprement parler, des tissus bas de gamme. Nous fuyons rapidement et Mireille a eu la chance qu’on ait eu besoin de partir à cause de l’heure, car je serai bien retournée la voir pour l’assaisonner.

Épisode 5 : Une vraie héroïne ne se laisse pas abattre

Et puis, comment j’en suis arrivée à tomber sur Le boudoir de Zoé ? Je ne sais plus. Je crois que Maman Elfie faisait une recherche sur les boutiques orléanaises. Néanmoins, l’idée germe qu’il faudrait que j’essaye quelque chose en vrai. Pour faire mon choix. Les robes sont sympas, pas vraiment ce que je cherche, pas très chères, mais ça se tente !

Crédit photo : photo personnelle

Je prends donc rendez-vous pendant les vacances d’automne pour l’essayage au boudoir de Zoé avec Maman Poison et Wonder Mathou. J’en prends un autre dans une boutique parisienne qui m’a tapé dans l’œil : Fabryka (aujourd’hui Âmes sœurs). Cette fois, ce sera avec Wonder Mathou et Violette Stone.

Saison 2 : Où je vis ma meilleure vie

Autant le dire tout de suite : j’ai k-i-f-f-é mes essayages. Être une petite poupée à habiller m’a vraiment beaucoup plu. J’ai senti que j’allais me marier pour de vrai. Grâce à Zoé et grâce à Pauline.

Épisode 1 : Je récupère mes supers pouvoirs au boudoir de Zoé

Zoé possède un adorable showroom pour ses robes dans le centre d’Orléans. Un petit écrin hors du temps. Elle nous a mis à l’aise, Maman Elfie, Wonder Mathou et moi. On allait essayer tous les styles, même ceux qui ne plaisent pas. Oui, je passerai par la robe princesse. On navigue et puis j’enfile la première robe. Une robe sirène toute en dentelle. Je suis soufflée. J’adore tout. Sauf que c’est pas ce que je cherche et que clairement, on ne peut pas la couper pour éviter qu’elle traîne par terre.

Raaaaa mais cette robe ! feat mes cheveux moches
Crédit photo : photo personnelle

Je tente donc tous les styles. Certains sont un grand non. Sans surprise, la robe princesse est dans cette catégorie. C’est impressionnant et on se sent très … princesse. Ce qui est le but hein. Mais ce n’est pas moi. J’arrive à peine à bouger avec et quand je tourne, elle non. C’est très perturbant.

Tu manques ma bouille trèèèès sceptique mais IMAGINE Crédit photo : photo personnelle

Et puis, il y a cette robe. Très originale. Je l’ai zieutée au départ, mais c’est Maman Elfie qui insiste pour que je la passe. Et là… oui c’est une quasi évidence. Quasi. Parce que pour la mettre à mon goût, il y aura un paquet de travail … Nous partons et montrons les résultats à Papa Elfie qui me trouve bien dans beaucoup. La robe originale et la robe sirène en dentelle (la première) sont nos favorites.

Épisode 2 : Le pouvoir du costume chez Fabryka (aka Les Âmes sœurs)

Me voici à Paris (je te passe les détails du rendez-vous devant être décalé à cause d’un problème sur le train…), pour ma deuxième session d’essayages. Je retrouve Wonder Mathou et Violette Stone et nous pénétrons dans cette jolie boutique. Pauline nous met complètement à l’aise. Nous sommes de la même génération, et nos petites sœurs aussi (avec des prénoms similaires … clairement la même génération). Je commence à essayer des hauts et des bas différents. L’approche est différente. Là où Zoé propose quelques robes par collections seulement, Pauline fait surtout du sur-mesure. Je tombe amoureuse de sa dentelle de paon et je crois que j’ai essayé l’intégralité de la collection. Le soir est tombé depuis longtemps quand on finit les essayages.

Une magnifique création de Pauline … Pas du tout ce que je cherchais mais je l’aimais beaucoup , j’ai failli basculer du côté long de la force
Crédit photo : photo personnelle

Épisode 3 : Cliffhanger !

J’appelle Maman Elfie le lendemain pour un débriefing. Elle n’est pas emballée par les robes de Fabryka, même avec cette idée que c’est du sur-mesure. Le prix aussi (3 fois les robes de Zoé au bas mot) est aussi un argument. Nous finançons nous-même le mariage, et notamment ma robe. Je savais que je ne pourrais avoir une création de Pauline que dans le cas où je prenais des robes déjà faites, sans beaucoup de retouches. Je raccroche, et repasse encore et encore les robes. Et puis Maman Elfie me rappelle. « Au fait ma chérie, je te paye la robe chez Zoé, j’avais oublié de te le dire ! ». Ah bah oui ! C’était une petite nouvelle ! Ce sera donc la robe originale, avec ses multiples retouches de chez Zoé qui sera ma précieuse pour la cérémonie laïque.

J’appelle Zoé pour reprendre rendez-vous et Pauline pour lui annoncer que je ne signerai pas chez elle. C’est un véritable crève-cœur car j’avais vraiment eu un coup de cœur pour cette dame, mais, en face, le choix du cœur et de la raison pour une robe qui existait déjà…

Épisode 4 : HAHA! Tu as cru que tu en avais fini !

Après le rendez-vous pour les mesures et les multiples demandes de changements, je vais l’essayer avec Mlle Flowers et Mlle Bubbles, mes collègues, au mois de janvier. Et là, c’est évident. Je n’ai pas fait le mauvais choix, c’est elle. Je prends le temps de regarder dans la boutique car je m’interroge sur les bijoux. On improvise donc un essayage de bijoux de tête, de moumoutes pour me protéger du froid d’avril, et puis j’ose. Depuis deux semaines, Zoé a une nouvelle robe sur son site. Un coup de cœur. Je lui demande si je peux l’essayer. Et … euh … Je la veux elle aussi ! Elle tombe de manière incroyable et me fait un joli dos (ce que faisait la robe sirène et pas ma précieuse, ce qui me frustrait un peu). Je repars avec une moumoute qui sera juste parfaite et j’appelle Mlle Harley Couine.

Un petit côté Gatsby non ?
Crédit photo : photo personnelle

« Mlle Harley Couine ?

– Oui ?

– Euh… J’ai un nouveau coup de cœur de robe.

– Ah ?

– Est-ce qu’on peut dire qu’on a 3 robes : civile, laïque et brunch du lendemain ?

– J’ai le choix ?

– S’il te plaît ?

– Okay. »

Explosion de joie dans mon cœur ! La robe de chez NafNaf sera donc ma robe de brunch le lendemain, la dos nu, celle de la cérémonie civile et la précieuse, celle de la cérémonie laïque. 3 robes. Un minimum, non ?  

Et toi, bride-to-be ou ex-bride, as-tu beaucoup erré pour ta robe ? Comment as-tu fait tes choix ?

S’abonner
Notifier de
guest
16 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Epi
Epi
1 mois il y a

Ohlala… Même sans se marier, j’ai accompagné une amie à ses essayages et juste voir les robes donne tellement envie de tout essayer !

Anais
Anais
1 mois il y a

Ah oui tu as pas rigolé, 3 robes!! Hahahaha
Très hâte de voir les photos de tes précieuses !

Mademoiselle Flocon
1 mois il y a

J’adore le ton de tes chroniques à chaque fois Mademoiselle Poison Elfie, elles ont le mérite de me faire rire seule sur mon canapé. Autant te dire aussi que j’ai très très hâte de voir les deux précieuses que tu tiens secrètes pour l’instant ! 😉

Madame [ɑ̃]ncre
1 mois il y a

Quel suspens 😀 J’ai hate de les voir pour de vrai, ces trois robes !!!

Mademoiselle Moonlight
1 mois il y a

Contrairement à mes prévisions j’aurai au minimum 2 robes. Et je n’ai pas encore décider de ma tenue du lendemain, mais comme on dit : “Jamais 2 sans 3” 😉

Mademoiselle Moonlight
1 mois il y a

Oh oui j’ai souvent craqué dessus, et j’aurai très bien pu en acheter une chez eux mais il ne font pas ma taille. 🙁

Mademoiselle Soleil
1 mois il y a

Alala les galères d’essayages 🙂
La boutique de mireille à très mauvaise presse sur orleans et tu la confirme.
Moi aussi ce fut long de trouver ma précieuse mais j’ai adoré être une poupée aussi ahah.
Hâte de voir les 3 précieuses !!!

Madame Oulalahoop
1 mois il y a

Yesssssss les essayages de robes!!!!!! J’adore ces chroniques! J’ai trop hâte de pouvoir les voir moi ces robes maintenant^^