Chroniques de mariage / Mariage

Tome 1, Chapitre 3 : Où on doit trouver un joli lieu pour un joli jour

Un article de Mademoiselle Poison Elfie –

Hello little glitter, jolie chaussette

On a une date de mariage, un classeur, GO chercher un lieu et une journée pour ce fameux mariage ! Aujourd’hui, je t’embarque donc dans cette recherche de lieux.

Crédit photo : WEDDING PLANNING CHECKLIST – PREPARATION AT ITS FINEST” by nparekhcards is licensed under CC BY-SA 2.0

Le classique OK LILO

Et oui, je ne fais pas mes recherches avec Google mais avec Lilo, mais l’idée est la même : je cherche une salle pour avoir nos 150 invité.e.s à moins d’une heure de la mairie.

Exit les salles municipales : il faut arrêter la musique à 1h ou 2h (beurk, on n’a pas réussi à tenir cet horaire pour nos anniversaires, donc pour le mariage …) ou il n’y a pas d’espace pour la cérémonie laïque. Il y a bien un château municipal (la classe d’habiter en Centre-Val de Loire), mais j’y ai fait une soirée avec mon association de bachata, et je sais donc que les salles sont petites, les invité.e.s seraient réparti.e.s sur plusieurs pièces, … . Bref, pas cool. 

Et c’est parti pour les visites !

Je prépare une petite liste pour comparer avec Mlle Harley Couine. Les prix sont variés, je veux qu’on se garde un maximum de possibilités et comme nous n’avons pas vraiment de budget en tête (oui, oui, une chance fabuleuse), il faut voir à quel point les prestations sont différentes.

Nous commençons par un château, celui de Chamerolles. Quelques mois auparavant, nous y sommes allées pour visiter, il y a notamment un sympathique musée du parfum à l’intérieur. Go back donc. Une immense halle entièrement vitrée pour plus de 300 personnes, ouverte sur l’étang, la possibilité de louer aussi une partie du parc avec sa tonnelle au-dessus dudit étang pour la cérémonie … Cela fait rêver ! Je m’y vois bien, Mlle Harley Couine est plus raisonnable. Et pour avoir tout ce que l’on souhaite, cela commence à chiffrer de manière importante, auquel il faudrait rajouter la location de chaises, etc.

Crédit photo : Photo personnelle devant le château de Chamerolles

Nous partons donc pour la ferme des Quatre Vents. Très jolie salle, un parc qui sent tellement la cérémonie laïque « comme dans les films US ». Oui je m’y sens super bien aussi ! Mais une salle un poil petite pour nous. Même en partant dans l’idée que tout le monde ne viendrait pas (c’est toujours le cas …), nous serions serré.e.s.

Matez-moi cette beauté de tonnelle et son petit pont à la Ferme des Quatre vents !
Crédit photo : Natureprestige.com

Dernière salle que j’ai sélectionnée : la ferme d’Allou. Très grande salle, très bon accueil aussi. Le jardin est déjà en partie fleuri alors que nous sommes en mars. Au mois d’avril de l’an prochain, les fleurs seront partout, il y des spots adorables pour les photos. Mais le lieu pour la cérémonie laïque nous semble étroit pour faire notre entrée comme on le souhaite.

Un joli coin de la Ferme d’Allou pour les photos de couple …
Crédit photo : La Ferme d’Allou

Roulements de tambour …

Trois salles, trois ambiances, trois accueils très sympathiques.

Mais Chamerolles est vraiment dans le haut du panier de notre budget imaginaire et des évènements ont lieu dans la période avril-juin que nous avions sélectionné, ce qui nous limiterait grandement. Bref, NEXT (si tu as environ le même âge que moi, tu devrais avoir la référence et voir s’inscrire NEXT en rouge et noir …).

La Ferme des Quatre Vents a notre préférence, et je me dis que, tant pis, on pourrait essayer de réduire le nombre des invité.e.s, même si c’est un crève-cœur.

La Ferme d’Allou ne sera pas la nôtre pour la cérémonie laïque. J’ai essayé de regarder si cela pouvait se faire ailleurs. Avantage : on pourrait bien séparer cérémonie laïque et vin d’honneur de la soirée. Pour autant, louer un champ paraît peu probable.

Nous partons donc sur un échec complet ?
Crédit photo : “FAIL stamp” by hans.gerwitz is licensed under CC BY-SA 2.0

Mlle Harley Couine sort un élément du chapeau

Nous nous retrouvons peu convaincues à la fin de notre journée de visites. J’ai envie de tout, de faire le mariage dans les 3 endroits parce que je suis incapable de ne pas vouloir faire bosser des gens sympas. Ce n’est pas possible, il faut faire un choix. Et là, Mlle Harley me dit « Un collègue s’est marié au domaine de Chalès. On pourrait aller voir si tu veux. »

45 minutes de route depuis chez nous, plusieurs salles louables. Okay, c’est parti ! On prend rendez-vous, et c’est compliqué puisqu’ils ferment quasiment à l’heure à laquelle nous pourrions être là, après le travail de Mlle Harley.

Regardez-moi cette beauté d’étang …
Crédit photo : Domaine de Chalès (photo de couverture Facebook)

Nous sommes au mois d’avril désormais, et mon classeur sous le bras, nous arrivons juste à temps pour le rendez-vous, après s’être perdues dans la Sologne. Et là, little glitter, les paillettes. Les paillettes dans mes petits yeux. Les pelouses qui vont jusqu’à l’étang pour la cérémonie laïque, le château pour le vin d’honneur (ou la cérémonie laïque si mauvais temps), une salle plus loin pour nos 150 invité.e.s, une salle pour les enfants et des chambres. Des tonnes de chambres. Des chambres pour loger tout le monde ! Ni une, ni deux, je suis tombée amoureuse. Je veux ce domaine. Sauf qu’on n’est pas les seules.

Le choix de la date

Si tu es lecteur.trice assidu.e des blogs mariage, tu es au courant : le lieu décide souvent de la date. Je te confirme que la règle s’applique à nous. Nous voilà assises autour de la table avec Delphine, que j’embrasse très fort, même si elle a depuis quitté le domaine. Et je suis ravie d’avoir amené mon classeur avec son petit calendrier.

Nous voulons d’abord les longs weekends de mai et juin 2020. Chou blanc. Des mariages ont déjà lieu dans une ou plusieurs salles que nous voulons. C’est râpé. L’été ? Tout est pris ou presque, parfois depuis déjà un an. Ce qui dans ma tête donne : « ce sont donc ces fameux couples qui réservent deux ans avant et qui pour moi n’existaient que dans les blogs ».

Delphine nous donne plusieurs dates, je les vérifie sur mon calendrier. Et là, le miracle ! Une date apparaît comme un pokémon sauvage parmi les buissons. Une date qui nous permettait de bien préparer la semaine d’avant puisque je serai en vacances. Et qui nous permettait de partir quelques jours derrière. Une date à laquelle les profs de la famille et les enfants seraient tou.te.s en vacances. Le 18 avril 2020. Ce sera donc ça notre jour, dans ce domaine. Nous sommes joie.

Crédit photo : https://pixabay.com/images/id-570881/

Enfin, Mlle Harley Couine est joie. Moi, je commence à angoisser de savoir si nous pourrons avoir la mairie pour ce jour-là, le calendrier des mariages n’ouvrant qu’en septembre…

Si tu calcules bien, tu comprendras que cela ne pourra pas être notre joli jour, mais en bonne prof d’histoire, je suis la chronologie et pour le moment, en avril 2019, j’y crois à mon 18 avril 2020. Ce sera donc « notre » date jusqu’à nouvel ordre…

Et toi ? Ton lieu t’a-t-il mis des paillettes dans tes yeux ? As-tu dû renoncer à un lieu parce que tu voulais une date particulière ?

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Mademoiselle Moonlight
10 jours il y a

Nous avions bloqué 2 dates sur 2 longs week-end, c’était obligé, et un de mes lieux préféré dans le budget était déjà pris, les autres étaient hors budget et par chance grâce à un site de bride-to-be on a trouvé une perle. Mais je n’en dit pas plus car il y aura un article dessus 😉

Madame Oulalahoop
10 jours il y a

Comme c’est beau la Sologne!!!!! Et puis que le vin y est bon, et que les chateaux sont beaux!!!!! J’ai hâte que tu nous racontes la suite!!! :*

Mademoiselle Soleil
Mademoiselle Soleil
10 jours il y a

Très jolie lieu châles une amie à moi s’y est mariée y a déjà 4 ans ! Et c’était vraiment top et pouvoir tous dormir sur place très appréciable, la literie est bien 😉 très bon choix en tout cas 🙂

Mademoiselle Flocon
4 heures il y a

Tes visites de lieux m’ont fait rêver ! Raah ces couples qui réservent aussi longtemps à l’avance et qui nous poussent à faire pareil… Nous on voulait le week-end de l’ascension en ne s’y prenant “que” deux ans à l’avance. Autant dire que c’était râpé ! 😉