Chroniques de mariage / Mariage

THE préparation : 2 ans VERSUS 5 mois

Un article de Breizh Bergamotte

Hello la planète Paillettes !

Me revoici après quelques mois ! J’avais besoin de temps pour digérer ce qui se passe dans ma vie privée (des problèmes de santé m’interdisent de travailler pour l’instant, juste au moment où je venais de retrouver en emploi qui me plaisait) et dans mon univers mariage …

Et oui, il y a quelques semaines le couperet est tombé : notre FUC**** 3ème date (suite à 2 reports successifs pour raison de pandémie mondiale, si tu n’as pas hiberné cette dernière année, tu verras vite fait de quoi je parle !) a été annulée à son tour.

Pourquoi te demanderas-tu peut-être ? Car nous n’avions toujours pas de salle (dans le département où nous devions nous marier tous les lieux recevant du public ont interdiction d’exercer) et notre traiteur, qui est aussi loueur de salle (pas de la nôtre) et également restaurateur, a décidé par soutien envers les autres restaurateurs de la région de reprendre ses prestations uniquement quand tout le monde pourra reprendre son activité dans ce secteur… L’intention est louable et n’ayant déjà pas de salle ça ne change pas grand-chose pour nous.

Donc, après une grande période de doute, notre petit côté maso nous a susurré à l’oreille de tenter le tout pour le tout et de prévoir une 4ème et dernière date… Cet été : le 14/08/21 … Et c’est reparti pour un tour ! Etant donné le peu de succès de notre préparation de mariage sur 2 ans à laquelle je tenais absolument, repartir sur une préparation complète sur 5 mois, c’était assez stressant ! Voici donc mon super comparatif : 2 ans de préparation mariage VERSUS 5 mois ! C’est parti !!!

Le lieu du mariage :

  • 2 ans : On avait décidé de faire notre mariage en Bretagne, puis on a déménagé et on avait tout recommencé en Occitanie. Ayant une famille en Bretagne et une en Occitanie, on savait dès le départ que ça ne serait pas simple. Entre temps : une jolie perte de temps, mais pas grave on avait commencé longtemps en amont justement pour gérer ce genre d’imprévus !
  • 5 mois : On a dû redéménager entre temps par obligation et donc nous voici de retour en Bretagne (je jubile car c’est mon fief et Monsieur l’homme de ma vie s’en fout clairement car sa région natale l’a fortement déçu). Bref pour ce nouveau mariage, on va au plus simple, on est en Bretagne, on se mariera proche de chez nous ! Notre mariage laïque sera donc breton (YEAH Breizh Power !!!)
Crédit photo : création personnelle canva

La réaction des parents :

  • 2 ans : Mes parents habitant la Bretagne et mes beaux-parents l’Occitanie, chacun espéraient que l’on se marie près de chez eux, afin d’avoir le plus de nos propres proches possible. Mes parents étaient très contents que l’on se marie en Bretagne, puis ont suivi notre idée quand on a décidé de tout déménager dans le sud (avec plus ou moins de joie lol mais toujours avec leur soutien). Mes beaux-parents étaient contents que l’on prévoie finalement le mariage dans le sud (enfin je crois, car ils ne sont pas très démonstratifs dans la famille).
  • 5 mois : Clairement ma famille est ravie, ma belle-famille on a aussi clairement compris que s’ils n’avaient pas leur mot à dire tant pis mais que l’approbation n’était pas là. Pas de « vous avez bien fait de maintenir une date pour votre mariage » mais « quoi on va devoir remonter les 3 cartons de déco qui sont chez nous ? »… Bref …

Les invités :

  • 2 ans : Un des points noirs de notre (ou plutôt NOS) mariage a toujours été les invités. Nous sommes passés de 86 personnes sur la liste d’invités à 56 puis 37… Personne ne s’est intéressé au fait que le mariage était maintenu ou non à chaque nouvelle date, des invités ne nous répondaient plus, on a reçu des excuses improbables, et clairement un bon tiers de nos invités attendait de voir si un meilleur plan se proposait à eux avant de daigner accepter notre invitation (oui, je suis légèrement amère). De plus, lors des dates « mariage » personne ne s’est inquiété de nous ou de notre état d’esprit… Bref, on n’a pas eu de nouvelles de certains invités depuis le début de nos préparatifs… Il faut dire que détestant le téléphone, on avait délégué à nos parents respectifs la charge de prévenir la famille sur les dates etc…
  • 5 mois : Changement de méthodologie radical, fini le téléphone arabe, fini les contacts par réseaux sociaux ! Ce coup-ci, on décroche nos téléphones, on se fait violence (enfin plus moi que Monsieur l’homme de ma vie car il n’a pas encore daigné commencer à prévenir sa famille alors que c’est eux qui habitent le plus loin et qu’il nous faut un max de réponses en moins d’une semaine pour savoir si on valide la salle ou non). Résultat de mon côté : mes invités sont ravis, ils n’auront pas de frais de logement, de déplacement ou autre… Comme dit plus haut, on savait bien qu’une famille serait désavantagée par rapport à l’autre… Après 3 dates en faveur de ma belle-famille, la dernière chance sera accordée à la mienne. Les retours de ma famille ont été très positifs et nous serons l’événement qui verra le rassemblement complet de ma famille paternelle depuis plusieurs années. Nous avons aussi des retours positifs du sud ! Nous serons un petit mariage (dans les 40 invités) mais au moins, chaque personne qui sera présente compte pour nous.
Crédit photo : vecteur créé par freepik – fr.freepik.com

L’investissement des proches dans la préparation :

  • 2 ans : Je m’imaginais tellement de choses merveilleuses sur l’aide de nos proches MOUHAHAHA… Bref, on a bien compris avec nos proches que notre mariage c’était notre problème et qu’ils n’avaient que peu d’intérêt pour les préparatifs. D’un côté comme de l’autre (je suis injuste avec ma mère car elle m’a accompagné à tous mes essais de robe, qu’elle m’a offert, mais son aide s’est arrêtée là, merci quand même à elle pour ma magnifique robe). Si on a parlé, en 2 ans, plus de 3 heures de la préparation de notre mariage, je serais très étonnée… Nos témoins et garçons et demoiselles d’honneur sont presque aux abonnés absents et à part faire des trucs contre productifs (prévoir un enterrement de vie de garçon qui ne nous arrangeait pas du tout alors qu’on avait bien précisé ce qu’on voulait : quelque chose de très simple) et nous faire perdre un témoin qui a essayé de convaincre tout le reste de l’équipe de nous tourner le dos (oui oui, il a essayé de convaincre ma sœur et le frère de Monsieur l’homme de ma vie de nous laisser tomber pour le mariage…) on n’a pas eu beaucoup de nouvelles en 2 longues années (et pas de message non plus à chacune de nos dates annulées, merci les poteaux).
  • 5 mois : on est au tout début de ces 5 mois de préparation mais on ne change pas une équipe qui gagne ! Seule surprise : une cousine avec qui j’étais très proche plus jeune qui m’a très généreusement offert son aide pour préparer le mariage et la déco ! Un très grand merci à elle, ça nous a vraiment réchauffé le cœur ! Pour le reste c’est idem même pire car Monsieur l’homme de ma vie considère que son travail lui prend bien assez de temps et que comme je suis à la maison (merci mon amour), j’ai le temps que gérer tout ça plus toutes les misères qui nous arrivent dessus à l’heure actuelle … Bon, je suis encore une fois injuste : on se fait régulièrement de sessions WhatsApp avec ma mère et ma sœur (par régulièrement j’entends quasiment tous les jours lol) sur les choix à faire pour le mariage, on peut considérer ça comme de l’aide, même si elle est virtuelle (étant une éternelle casse-couille indécise je demande souvent l’avis de ma mère et ma sœur pour plein de choses).

Le lieu de réception :

  • 2 ans : On était parti sur un domaine privé en Bretagne avec logements, puis un club de vacances dans le sud avec logements mais non privé (ben oui dans un club de vacances il y a des vacanciers lol), puis une salle des fêtes dans le sud sans logement. Respectivement 2000€ (avec supplément pour les logements), puis 900€ (avec supplément pour les logements) et enfin 250€ ! Chaque lieu nous a plu sur certains points et déplu pour d’autres … En s’y prenant 2 ans à l’avance, on avait le choix donc on se permettait de faire la fine bouche.
  • 5 mois : Je voulais me marier dans le jardin de ma maison qu’on récupère en juin… Ma famille était contre à cause du risque de pluie. On a pensé à la salle des fêtes par chez nous (petit budget oblige) mais à cause de la crise sanitaire, il y a des listes d’attente pour toutes les dates… jusqu’en 2022 ! Puis je suis tombée sur une personne adorable qui m’a parlé du lieu qu’elle a réservé pour l’année prochaine, joli, pas loin de chez nous, pas trop cher ET avec UNE date dispo en août ! Seul bémol : on partage l’extérieur avec un autre groupe : un anniversaire ! Mais chacun à son entrée personnelle pour sa salle privée ! La visite nous a tous mis sous le charme de ce vieux monastère et sa glycine centenaire ! On a une très (trop) grande salle, mais elle va nous permettre de mettre des espaces tel que le coin photobooth, le corner livre d’or et urne…
Crédit photo : photo personnelle

Le repas :

  • 2 ans : On est passé par toutes les idées de repas car on voulait quelque chose d’original pour finir par un repas traiteur : un apéritif avec un assortiment de 7 miniatures et 2 cocktails différents, un atelier découpe de jambon de pays et un atelier plancha de la mer, une mise en bouche au foie gras, un assortiment de viande de bœuf et de canard avec des grenailles et des légumes de saison, un café / fromage et un wedding cake à 4 étages !
  • 5 mois : clairement on a laissé des plumes dans l’histoire. Le budget est donc fortement réduit sur cette partie-là ! Qu’à cela ne tienne : on repart sur un apéritif de navettes et mini sandwichs, avec 2 cocktails maison (punch et une version dérivée de l’orgasme : tout un programme), on hésite encore sur l’idée d’un buffet, d’un vrai menu ou développer l’apéritif en mode apéritif dinatoire, puis café et wedding cake de 3 étages ! On veut se faire plaisir et bien accueillir nos invités ! La dernière chouette nouvelle en date : notre traiteur d’Occitanie accepte de nous rembourser notre acompte qui permettra de payer complètement la prestation repas (hors boisson) de ce nouvel événement.

Le retour de noce :

  • 2 ans : Dans l’idée, on voulait profiter de notre mariage au maximum et donc faire un retour de noces avec jeux géants, brunch… Profiter de la journée jusqu’à 18h avant de devoir retourner à la vie réelle ! Pour notre 3ème date, on devait se marier le weekend de Pâques. On avait donc prévu de faire un jeu de piste façon escape game pour faire gagner des chocolats à tout le monde ! J’adorais cette idée !
  • 5 mois : Louer la salle pour faire un retour de noces n’est pas possible avec notre budget. Je pense que le retour de noce aura lieu, si le temps le permet, à la plage pour ceux qui voudront nous rejoindre pour un goûter partagé ! Et si j’arrive à motiver les gens peut-être même sur une île bretonne qui sait… ça permettrait aux gens qui ont fait le déplacement de profiter un peu de la Bretagne avant de partir ! J’imagine tout le monde à la cool, les pieds dans le sable, à jouer au ballon ou être posé autour de gâteaux, jus d’orange et café dans une ambiance très détente !
Crédit photo : photo personnelle

La cérémonie :

  • 2 ans : Une cérémonie civile le matin en petit comité pour bien démarrer la journée, la préparation des mariés puis une cérémonie laïque avec tous nos invités ! C’était notre programme « officiel ».
  • 5 mois : La cérémonie civile a eu lieu l’été dernier ! Je suis donc officiellement Madame depuis le 25 juillet 2020 ! Je me suis posée beaucoup de question sur le fait de faire juste une cérémonie laïque, peur que mes invités (nan c’est pas du tout leur genre de juger hein lol) trouvent ça ridicule. Mais ma mère et ma sœur m’ont rassuré et il y aura bien une cérémonie laïque à laquelle je tenais tant pour « officialiser » notre mariage (oui je sais je prends le problème à l’envers !). On fera donc une cérémonie laïque en fin d’après-midi avant d’attaquer la fête !!! Et elle risque d’être chargée en émotion !
Crédit photo : Jérémy Elain photographe

Notre ressenti :

  • 2 ans : on est sans conteste dans la team « on est méga laaaargee » (quand il reste plus qu’un cran sur la jauge à essence, quand on doit se préparer pour partir dans 10 min, quand on organise notre mariage…) donc autant te dire que pour notre première date on aurait été à 100% dans le jus les jours avant le mariage… Pour les 2 autres dates, on s’attendait fortement au report donc pas de stress sur la préparation… Mais je suis persuadée qu’on aurait été à la bourre !
  • 5 mois : Bon sincèrement je suis nettement meilleure dans l’urgence ! Là où il m’avait fallut 5 mois pour trouver notre salle pour la 1ère date, il m’a fallu… 1 jour pour trouver la salle pour dans 5 mois ! Je viens de voir un post sur un groupe de mariage où la future mariée dit : plus que 5 mois (elle se marie une semaine avant nous), on commence à s’affoler pour les derniers préparatifs ! Ah merde : à 5 mois elle est définitivement 1000 fois plus prête que ce qu’on n’a jamais été en 2 ans mdr ! Bon si je veux un mariage dont je me souviendrai toute ma vie, et pour les bonnes raisons (pas parce que Tonton Régis aura vomi sur ma robe en fin de soirée ou que Tata Cunégonde aura trébuché la tête la première dans le gâteau en voulant prendre une photo…). Ma mère a une super idée pour la déco, je vais lui rappeler qu’elle n’a plus que 5 mois pour finir tout. Il est temps de filer un peu de boulot de bricolage à mon père, de relancer ma sœur sur la boîte enveloppe (il y a un gros débat sur le fait d’appeler ça une « urne » apparemment, enfin pour ce que j’en pense …), de créer mon panneau d’accueil, ça tombe bien je me suis remise à la peinture, …. Bon je vais me dépêcher de finir cet article car je dois faire une liste (que je perdrais surement d’ici 3 jours) !

Résultats : Il y a des pour et des contres dans les 2 préparations.

Pour moi qui tenais à tout prix à avoir 2 ans devant moi pour préparer mon mariage et en faire l’événement du siècle dans ma famille et ma belle-famille (Humm Team gros boulard levez la main …), j’ai vraiment déchanté. Je suis allée de déception en déception à tel point que j’ai plusieurs fois voulu annuler le mariage (non pas parce que j’ai souvent eu envie de câliner à coup de pelle Monsieur l’homme de ma vie pour sa participation très aléatoire) pour le peu d’investissement de nos proches, des remarques plus immondes les unes que les autres que l’on a pu avoir. 5 mois pour tout préparer donne un nouveau souffle à tout ça !

On repart de zéro (pas vraiment car on a toute la déco), on doit tout faire vite, on doit surtout réagir et laisser de côté toute la négativité (est-ce un mot qui existe vraiment ?), les gens ne savent pas s’ils n’auront pas un meilleur plan ? Tant pis ils ne viendront pas ! On a moins de budget pour un traiteur ? C’est l’occasion de renouer avec notre envie d’originalité pour le repas ! On a un petit budget pour la salle ? ça m’a permis de rencontrer une personne formidable et d’avoir une salle avec un extérieur de fou ! Mes témoins sont pas super investi ? Pas grave, je gère tout au moins je ne pourrais m’en prendre à personne !

Nous sommes au tout début de ces préparatifs raccourcis et avec un budget raccourci (on a dû diviser par 2 notre budget) et pour l’instant tout nous paraît rose. Il y aura des moments de doutes et de démotivation mais sur 2 ans l’épuisement et la lassitude de l’entourage à parler d’un événement si lointain n’aide pas à se lancer dans les préparatifs. On a l’impression qu’on commence tout toujours trop tôt puis on finit par être à la bourre sur tout ! Maintenant il me reste à me lancer dans les DIY ! Ca sera peut-être le thème de mon prochain article qui sait ! Bisous à toi !

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Mademoiselle Poison Elfie
25 jours il y a

Je vais commencer par un gros câlin ! Et ensuite bravo pour réussir à monter un mariage en 5 mois ! Je suis désolée de toutes ces déceptions. Un peu comme toi, à cause de la pandémie, je me recentre aussi : me marier avec des gens qui seront contents d’être là ! Et finalement, c’est l’important ….

Mademoiselle Soleil
Mademoiselle Soleil
25 jours il y a

Et ben ! Que de rebondissement ! Je suis sûre que ce mariage sera l’événement du siècle dans vos familles et tu pourras avoir le gros boular 😎 dont tu rêves.
Et 5 mois pour tout préparer je t’avoue que je serai une boule de nerf 😂

Céline
Céline
23 jours il y a

Hello ! Tout d’abord, quel courage ! Je n’ose pas imaginer les montagnes russes de sentiments et de stress ! 4 reports ça paraît dément (déjà que 1 report + 1 refonte complète du mariage de mon côté m’avaient épuisée…).
Je comprends tout à fait ta déception concernant l’investissement de tes proches, surtout que tu as eu l’air de rencontrer des choses quand même assez spéciales (un témoin qui essaie de retourner les autres contre vous !!?? Mais !!!). Je sais qu’Internet et nos propres entourages nous abreuvent de récits de super témoins/super proches qui organisent des surprises de dingues aux mariés et qui sont chez eux un soir sur trois pour faire des DIY mais je pense sincèrement que ce n’est que peu représentatif de la majorité des cas. Je suis convaincue que cela ne veut pas dire que tes proches s’en foutent : c’est simplement que pour beaucoup, un mariage ça s’organise par les mariés, point. Pour d’autres, ils ont beau être heureux pour vous, les mariages ça les passionne carrément pas, donc parler déco de table, c’est franchement le dernier truc qu’ils ont envie de faire. Quant aux dates de mariage prévues, je comprends ton amertume mais rappelle-toi que les 3/4 des gens ont déjà du mal à se rappeler des dates d’anniversaire de leurs amis, alors une date de mariage annulée… Sans compter que si tu n’es pas dedans, tu as du mal (à mes yeux), à comprendre l’investissement émotionnel que cela peut représenter
Et je te trouve un peu dure avec ta mère : elle était là pour ta robe, elle va faire de la déco, tu lui as parles a priori quasi tous les jours sur WhatsApp pour avoir son avis et ses idées ? C’est quand même un chouette investissement, non ?
Breeeef, c’est long mais je voulais juste essayer de te dire de relativiser, je suis sûre qu’il y a plein de proches qui sont très, très heureux pour vous et attendent votre mariage avec impatience, même s’ils ne l’expriment pas comme tu en rêvais.
Bon courage pour tes derniers mois, je croise les doigts pour toi pour qu’ils ne te réservent plus que des jolies surprises, je pense que tu as eu ton lot de montagnes russes et de déceptions !

Céline
Céline
23 jours il y a

C’est déjà top que les choses aient bougé dans le bon sens avec ta mère ! J’ai le sentiment que tu en avais besoin après tous ces rebondissements.
La route est longue mais j’espère vraiment pour toi (pour vous deux) qu’il n’y aura plus une seule ombre au tableau (si si c’est possible !)

Mademoiselle Moonlight
19 jours il y a

Un vrai rollercoaster cette organisation et par la même occasion cet article.
Je sous sûr que tu vas gérer à mort cette organisation en 5 mois. Votre mariage sera l’évènement du siècle je vous l’assure! Je suis vraiment désolée pour vos mésaventures, notamment avec vos témoins.
Bon courage et je crois en toi et Monsieur 🙂