Chroniques de mariage / Mariage

Restons motivés

Heyyyyyyy,

Ça fait longtemps ! Comment se sont passées tes vacances ? et la rentrée ? Partante pour une séance de papotage sur ton canap’? Prends une tasse de thé/café/tisane et c’est parti!

Photo by Carolyn V on Unsplash

Ici la date approche à grands pas. A, très exactement 51 jours de notre joli jour j’ai pourtant du mal à être dans l’excitation de la préparation du mariage.

Tu t’en souviens certainement, nous avons dû, pour cause de COVID/confinement, décaler notre mariage. C’était prévu le 9 Mai. Là j’étais dans l’excitation de la préparation, j’étais même carrément à fond. Et puis il y a eu les annonces de confinement. Elles ont mis un gros coup de stop à notre motivation. Et on a bien du mal à s’y remettre. Il reste pourtant 3 pages imprimées de choses à faire… Mon chéri te dirait que si elles ne sont pas faites personnes ne le verra… C’est vrai… mais moi j’aurais le sentiment que ca n’est pas abouti.

Nous avons dû faire pas mal d’ajustements dans notre organisation. Nous avions, par exemple, prévu une partie buffet qui finalement sera servie à l’assiette. En effet, la partie buffet réclame une trop grande logistique si on souhaite respecter les gestes barrière. Alors, je te rassure, chacun voit midi à sa porte. Nous avons fait le choix de changer notre organisation mais d’autres ont fait le choix de ne rien changer. Pas de jugement ici. C’est mon point de vue, je le partage avec toi. Nous avons dans nos entourages, des gens flippés, des gens fragiles, des gens qu’on aime tout simplement et qu’on souhaite protéger à tout prix… même au prix de mon mariage de rêve…

Cette prise de conscience a été très difficile. Me voyant essayer de me remotiver à finir les actions restantes mon chéri a pris toutes les précautions possibles pour me dire qu’il fallait envisager un certain nombre d’ajustements… on est entre nous, je peux te dire à toi que je me suis pris une grosse claque dans la gueule…

Face à mes larmes et à ma tristesse manifeste, il a fini par me demander si ca ne me semblait pas logique tout ce qu’il me disait… Si, bien sûr, mais j’avais occulté, pour ne pas dire complètement enterré ces aspects-là. Pour moi, dans mon esprit, mon mariage serait comme nous l’avions rêvé, il nous ressemblerait en tout point et serait le shoot d’amour et de câlins que j’attendais avec tant d’impatience…

Oui, mais non. Il a raison, ca ne sera pas comme ça. On a même des connaissances qui se sont mariés il y a quelques semaines dont le bal à tout simplement été annulé… Nous qui mettons tant d’énergie et d’heures de cours pour apprendre notre première danse…

La déception est rude. Je pleure, silencieusement, longtemps, jusque dans mon sommeil me dira mon chéri le lendemain… Il m’a fallu une soirée et une nuit pour digérer le truc… Il faut se rendre à l’évidence, notre mariage ne sera pas celui de mes rêves… après, revenons aussi à l’essentiel. Ce n’est pas pour faire la fête que j’ai demandé à Mr Red de m’épouser (quoi que…), c’est pour être sa femme, pour porter le même nom que mon chéri et ma fille et puis parce que c’est l’Homme de ma vie tout simplement.

Alors cette fameuse fête sera différente de mes rêves mais elle aura lieu. Et si finalement il y a moins de monde et bien tant pis. Nous avons pris la décision de fêter nos 40 ans, dans trois ans, quand toute cette histoire de règles sanitaires, de distanciation sociale, de masques… sera derrière nous. Et si ce n’est pas nos 40 ans, ca sera les 45. Mais on l’aura notre grande fiesta. Certainement avec moins de pression, plus de fun, mais je l’aurais mon shoot de câlins !!

Alors maintenant que je t’ai dit ça, j’ai rien dit ou pas grand-chose en fait. Il reste toujours autant de choses à préparer, la liste n’est pas moins longue, je la prends juste avec bien plus de philosophie.

Et dans un coin de ma tête, j’espère très fort ressentir le shoot d’amour dont les jeunes mariées parlent même si je n’aurais pas les câlins et les embrassades.

Concrètement, qu’est ce qu’on met en place pour faire face à toutes les règles sanitaires en vigueur ?

Des masques : On a commandé des masques chirurgicaux. Pour l’aspect et pour l’écologie, j’aurais préféré des masques en tissus. J’aurais aimé les personnaliser avec ma Silhouette Portrait, mais je n’ai pas envie, ni de dépenser cet argent dans des masques, ni de me rajouter cette pression supplémentaire. On a prévu de mettre 2 masques dans chaque Welcome bag. Chacun aura donc, en plus des précautions qu’il aura pris (on espère) 2 masques disponibles et fournis dès l’arrivée !

Des bornes de gel hydroalcoolique : On a prévu plein de petits distributeurs de gel, à minima un ou deux par pôle et des bornes, plus grandes à l’entrée de chaque espace.

Photo by Anshu A on Unsplash

Plus de tables : Distanciation oblige, on va essayer de faire en sorte que les gens ne soient pas collés les uns aux autres… On va donc diminuer le nombre de convives par table. Et puis pour ne rien te cacher, le nombre de convives diminue comme neige au soleil… Bizarrement y’a plein d’événements qui tombent le même week-end… certains tout à fait légitimes, d’autres moins… Apres comment en vouloir aux gens… Ils ont peur, font attention tout le temps et là ils viendraient se masser avec une centaines d’inconnus dans un espace clos ? Je ne peux qu’accepter cette décision que je comprends. Elle me rends triste mais je la comprends…

Des photos de groupes astucieuses : on va essayer de mettre tout le monde en quinconce pour que la distance d’un mètre soit respectée entre chaque famille. On va faire des plus petits groupes et on va allonger la durée de présence de notre super photographe ! Comme ça il y aura plus de photos prises sur le vif, en espérant que sur certaines on verra plus que les yeux de nos invités…

Et toi, ou en es-tu de tes préparatifs ? Est ce qu’il a fallu faire des ajustements dans ton organisation ? des invités qui ont annulé dans la dernière ligne droite ? Viens me dire que je ne suis pas la seule à me débattre avec mes émotions toutes plus contradictoires les unes que les autres…

La prochaine fois on parle DIY !! Je te prépare un tuto dont tu me diras des nouvelles… oui oui je tease !

A propos de l'auteur

Avatar
Mademoiselle Couture, consentez-vous à épouser Monsieur Red ici présent, à l’aimer et le chérir jusqu’à ce que la mort vous sépare ? Toi aussi tu as rêvé d’entendre un jour ces mots prononcés pour ton mariage ? Moi j’ai toujours rêvé de me marier. Et après 17 ans de vie commune, je vais épouser Monsieur Red, mon chéri merveilleux et le merveilleux père de notre fille d’amour. Nous avons 37 ans tous les deux et vivons en Loire-Atlantique. Nous habitons une très jolie région et pourtant c’est dans le Cotentin natal de mon chéri que nous irons nous marier. Nous aurions dû nous marier le 9 mai 2020 mais un invité imprévu à tout bousculé (j’ai nommé le Covid-19) et nous avons donc tout décalé au 7 novembre 2020. J’ai raconté toute une partie de mes préparatifs sur le blog de mariage Mademoiselle Dentelle et suite à la fermeture du blog le 31 mai dernier, je me suis retrouvée comme quelques autres chroniqueuses à ne pas vouloir que tout s’arrête ! Me voilà donc à te raconter mes préparatifs de mariage sur Paillettes & Chaussettes. J’ai hâte de te raconter la suite, surtout que qui dit décalage dit plus de temps pour préparer… alors enfile des chaussettes bien chaudes, cale-toi dans ton canapé et c’est parti ! A très vite !
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Anais
Anais
4 mois il y a

Je suis toute triste de te lire, Madame Couture, je comprends ta déception, comme celle de tous les couples qui ont reporté leur mariage de printemps à l’automne et se retrouvent dans une situation similaire à l’initiale…
Tant mieux si tu arrives à le prendre avec plus de philosophie ! Le mariage est prévu à quelle date ?
Je pense que malgré tout vous arriverez à apprécier et profiter de cette journée, ça reste votre mariage c’est le plus important 🙂