Chroniques de mariage / Mariage

Quand Mademoiselle Oulalahoop plonge dans le satin

Un article de Madame Oulalahoop

Hello ma paillette !!! La dernière fois, je t’avais laissée avec mon plan d’attaque pour la couture de ma Précieuse (tu vois Golum et son anneau : pareil mais en plus sexy !).

Nous voilà donc quelques jours après notre Oulalabeard de Noël où nous avions annoncé à nos familles qu’on allait se marier. Comme je suis hypeeeeeer patiente (non !), j’avais réservé des essais de robes sur la durée de notre séjour. Vois-tu, je suis comme Madame Claddagh ou Madame Infinie : quand on revient en Gaulle, il faut rentabiliser les séjours ! Au programme de la journée, une demande en demoiselle d’honneur (que tu peux relire sur mon article Mlle Oulalahoop et sa team paillettes) et des essayages en pagaille !

Pour ces essayages, j’avais donc Maman Oulalahoop, Mlle Sisinlov et Mlle Blondinette. Le temps de se refaire des bisous et il est presque 14h, on file vers la première boutique !

Crédit photo : Pixabay Stocksnap

Tu veux incarner quel type de mariée Mademoiselle Oulalahoop ?

Alors voilà, juste avant, je voulais te parler du type de robes dans lequel je me voyais dire oui. Pour moi, au delà de celle qui te met en valeur parce-que “tou es oune houit ma chewie”, il faut trouver la robe qui correspond à la mariée que tu as envie d’être : une mariée princesse ? une mariée femme fatale et sexy ? une mariée élégante sophistiquée ? une mariée romantique et bucolique ?

Moi, je m’imaginais en sirène, parce que j’aime mes formes de femme, et que c’est quand je suis sexy que je me sens la plus forte. Néanmoins, notre mariage est prévu au jardin : je ne me fermais pas la porte aux robes fluides bohèmes du moment, ni aux robes de princesses comme dans les contes de fées (#Disneyprincess!).

Couture nuptiale

Le premier rendez-vous est dans une boutique qui s’appelle Couture Nuptiale dans le 9ème arrondissement Parisien.

Nous entrons un peu intimidées par toute ces robes sur des portants. L’esprit est très boudoir, lumineux, agréable, luxueux mais sans être ostentatoire. Bref on s’y sent bien tout de suite ! Mouna, la conseillère qui s’occupe de moi ce jour là nous installe dans un salon privatif (avec banquette pour les spectatrices, super large cabine et estrade).

Première étape, j’avais – au moment de réserver l’essayage – présélectionné sur leur site internet une liste de robes que je souhaitais essayer. Mouna en prend bonne note, et nous invite à toucher les tissus des robes de présentation, à lui montrer celles que j’aimerais essayer etc.

Elle pose également la question du budget que je souhaite allouer à ma robe afin de le respecter et de ne pas me montrer des robes que je ne pourrais envisager. Premier Babycry pour Mademoiselle Oulalahoop : Maman Oulalahoop répond alors à ma place que c’est leur cadeau avec Papa Oulalahoop et elle a donc écrit sur un bout de papier le budget max accordé sans que je ne le connaisse. Je peux te dire dès maintenant car Maman Oulalahoop m’a dit que notre vendeuse s’est absolument tenue à ce chiffre et n’a rien montré qui en sorte !

Ma team est prête avec carnet de notes et impressions des modèles repérés, prête à dégainer leurs notes telles des reines du shopping (sauf qu’à la fin, c’est moi qui gagne!). J’avais prévu des sous vêtements blancs peu marqués pour éviter toute démarcation et je ne peux que te conseiller de faire pareil. Un maquillage trèèèèèès léger pour ne pas risquer de salir les robes de présentation et si tes cheveux sont longs, je te conseille une pince pour les attacher car :

  • il va faire chaud,
  • ça évitera qu’ils se coincent dans une fermeture,
  • portés relevés ou détachés, ça change l’aspect d’une robe !

Tu es prête pour un défilé de photos ???? C’est partiiiiii !!!!

Reportage photo Couture Nuptiale

La première robe que j’avais repérée sur internet, j’aimais beaucoup ses découpes en tulle sur le côté.

Première robe – Crédit photo : photo personnelle

Voici la robe numéro 2, aussi repérée sur internet pour tester le décolleté cœur et le dos nu en dentelle !!!!

Robe numéro 2 de face, je l’aimais bien, ne te fie pas à ma tête !
Crédit photo : photo personnelle
Robe numéro 2, ouiiiiiiiiii un dos nu et des boutons !!!!! Crédit photo : photo personnelle

Pour la robe numéro 3, en fonction de ce que je dis, Mouna propose des choses pour coller aux remarques que j’ai faites avant.

Robe numéro 3 : je me sens comme une pin-up dedans !!!! J’étais obligée de te partager celle-là ! Crédit photo : photo personnelle
Robe numéro 3 : non mais ce dos !!!! Crédit photo : photo personnelle

Nous arrivons à la robe numéro 4. En fait, c’est la robe numéro 4bis car la 4 ne m’allait tellement pas que nous n’avons pas pris de photos !!!!

Robe numéro 4 : essayons du fluide ! Retirons le fluide !!!! Je me suis sentie grosse et sac à patate. Crédit photo : photo personnelle

Pour ce qui est de la robe numéro 5 : Mouna me propose d’essayer une autre couleur que du blanc ou crème : le champagne.

Robe numéro 5 de face – Crédit photo : photo personnelle
Robe numéro 5 de dos – Crédit photo : photo personnelle

Et enfin, on essaye une petite dernière pour la route, une A-line. C’est un joli compromis de la princesse sans tomber dans le meringue !

Je n’ai malheureusement pas de photo en pied – Crédit photo : photo personnelle

Mais le temps file et nous avons rendez-vous dans la seconde boutique pour un autre essayage !!!

Graine de coton

Pour ce second rendez-vous, nous avons rendez-vous dans un dépôt-vent, Graine de coton. J’aime beaucoup le concept de pouvoir donner une seconde vie à une robe qu’une mariée a déjà porté. La vendeuse, dont j’ai oublié le nom, nous accueille très chaleureusement. J’ai beaucoup aimé le concept de rendez-vous et que la boutique soit privatisée uniquement pour nous. Elle nous donne une paire de gants blancs afin de toucher les étoffes sans les tacher et nous sélectionnons les modèles qui sont ici rangés par taille.

J’ai repéré trois modèles qui me plaisent sur les cintres. Mais ici peu de sirène, mais du fluide, du fluide et encore du fluide.

Crédit photo : photo personnelle
Crédit photo : photo personnelle

Elle est jolie, elle est bucolique, elle est parfaitement dans le thème mais qu’est ce qu’elle ne me va pas cette première robe !!!!! Madame [ɑ̃]ncre, elle t’allait un milliard de fois mieux et je suis en amour quand je la vois sur toi, mais qu’est ce que je me déteste sur ces photos !

Crédit photo : photo personnelle
Crédit photo : photo personnelle

Je ne suis pas fan non plus, la taille toute droite, le mélange plumetis/dentelle… l’impression d’une robe différente de face et de dos…

Crédit photo : photo personnelle

Celle là était vraiment hyper jolie mais le coté très sophistiqué n’allait vraiment pas dans un jardin.

Le bilan de cette journée d’essais

Après avoir essayé pleins de robes, je sais que :

  • je pars définitivement sur un patron de robe sirène,
  • je vais être canon en robe de mariée (oui un peu de self-love ne fait de mal à personne !),
  • c’était tellement fun les essayages que je me referais bien une autre journée comme ça “pour être sûre” (oui oui, c’est pour la science : l’expérience doit être reproductible).

J’ai donc organisé une seconde journée d’essayages de robes ! La prochaine fois je t’y emmène ! En attendant, dis moi laquelle tu as préféré ?

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Mademoiselle Poison Elfie
13 jours il y a

Oooooh ouiiii !! Une chronique de rooobes !! Sinon Couture Nuptiale est la boutique où Mlle Harley Couine a trouvé sa robe, c’est rigolo ! 😀 La robe sirène est définitivement canon sur toi !!

Céline
Céline
13 jours il y a

La numéro 5 sans hésiter !
Merci pour ces partages et ces photos tellement prises sur le fait, j’adooooore !

Mademoiselle Soleil
Mademoiselle Soleil
13 jours il y a

Très jolies robes ! Mais la 5 vous va à la perfection forme et couleur :). Hâte de voir les autres !!!

Mademoiselle Moonlight
12 jours il y a
  1. Tu es magnifique dans toutes les robes.
  2. Je trouve qu’effectivement les robes type sirène te vont mieux que les fluides, mention spécial (selon moi uniquement) pour la robe 3 et la 5.

Hâte de voir la suite 🙂