Chroniques de mariage / Mariage

Quand Mademoiselle Chaton se présente pour la deuxième fois

Un article de Madame Chaton –

Surprise ! Les chroniqueuses Paillettes et Chaussettes, anciennes Dentelles pour certaines, sont très heureuses de vous faire (re)découvrir leurs chroniques de mariage. Nous espérons que vous prendrez autant de plaisir que nous à relire leurs beaux récits.

Voici donc ma « deuxième première » présentation :

Moi c’est Mademoiselle Chaton, et ce pour deux raisons !

Quand on est en couple, on finit souvent par se donner des petits noms. Dans l’ordre du top 10 (source INSEE… ou pas…), on trouve en pôle position « Mon Cœur », « Mon Amour » (ça dégouline d’amour…), suivis de près par « Bébé », « Chéri », « Mon Trésor » (ouiiiiii je t’adore…), s’ensuivent « Chouchou/Loulou » (génération Un Gars/Une Fille oblige), « Mon Poussin », « Mon Chou » (pour les gourmands) et on finit le peloton de tête dans la bestialité avec « Mon Lapin » et « Mon gros Nounours ».

Eh bien nous, on arrive en vingtième position ! La bestialité et la douceur réunies pour ne former qu’un ! « Chaton » ! Petit nom qui m’est venu assez naturellement pour lui, et qui dévie le plus souvent en « Chatonne » pour moi (tu noteras l’imagination sur-développée de Monsieur Chaton pour féminiser ce surnom)…

Et voilà, ça c’est nous, « les chatons », comme disent nos amis !

Crédits photo : Photo personnelle

Et ma seconde raison ? Figure-toi qu’elle est encore plus poilue que la première et partage ma vie depuis plus longtemps encore. Dix ans exactement ! Et c’est lui :

Crédits photo : Photos personnelles

Chat-ball de son petit nom ! Pourquoi ? Eh bien on en revient à cette histoire de poils. Si tu connais un peu le rugby (ou pas, même), Sébastien Chabal, ça te dit peut-être quelque chose. Un grand gaillard avec cheveux longs et barbe bien garnie… L’histoire ne dit pas lequel des deux a le plus de poils.

Ce n’est pas le tout, mais j’ai beaucoup parlé sans vraiment me présenter… Mais parce que de petites images parlent souvent mieux que de longs discours, je te propose de jeter un coup d’œil  à cette petite vidéo. Nous l’avons créée pour notre save-the-date. Comme j’en suis quand même un peu fière et que l’on y a passé du temps, autant t’en faire profiter aussi ! Et si ça t’intéresse, je te raconterai comment on s’y est pris pour ce petit résultat (en vrai, ce n’est pas si compliqué, il suffit de te rappeler de tes bons exposés PowerPoint !!).

Crédits vidéo : Vidéo personnelle

Bon, le tout est de savoir par où commencer !! Un peu comme quand tu sais que tu vas te marier, en même temps. Est-ce que toi aussi tu as eu le « OOOOOH, mon Dieu, c’est génial, on va se mariiiiier !!! Gnnnni !!! », et puis quelque temps après, le « OK. Bon, c’est pas le tout, mais on commence par quoi ? » ?

Nous, le premier truc qu’on a regardé, c’était le lieu !! On est de Paris, mais on a tous les deux pas mal bougé et choisir le lieu n’était pas si évident. Mon cœur me disait la Bretagne (de par mes origines), mais bon, même si c’est une légende le fait qu’il pleuve tout le temps en Bretagne, j’avoue que ça me faisait quand même un peu peur… Parce que moi, mon rêve, c’était un mariage en extérieur !

Du coup, cap vers le Sud !! On cherche un peu (merci Internet) et l’on finit par trouver un lieu pour lequel on a un gros coup de cœur, un joli mas provençal au milieu des champs de lavande proche d’Avignon. Et puis, ça tombe bien parce qu’il se trouve que Monsieur Chaton a grandi à Avignon, ses parents s’y sont même mariés ! Ce sera un beau clin d’œil !

Quelques frayeurs pour trouver la date… Tu y crois, toi, qu’il ne restait plus que deux disponibilités de weekends un an et demi en avance ?!

Crédit photo : Les domaines de Patras

Au départ, on voulait se marier en juin… Mais du coup, il n’y avait des disponibilités qu’en avril ou septembre… Au final, la date s’est imposée d’elle-même, et le hasard fait ma foi bien les choses puisque ce sera le jour de l’anniversaire de ma grand-mère, que j’ai perdue il y a quelques années… Une manière de l’avoir avec nous…

De tout ce que j’ai entendu et lu jusque-là, si j’ai bien retenu une chose, c’est que le jour du mariage file plus vite que l’éclair. Du coup, pourquoi ne pas en profiter, et faire durer les festivités trois jours ? Niveau programme, ça devrait donner à peu près ça :

  • Mariage à la mairie d’Avignon le vendredi après-midi (je t’expliquerai dans une prochaine chronique comment on a fait les petits filous pour arriver à se marier dans la mairie de notre choix… et nos petits coups de stress…).
  • Petite soirée à profiter des gens qui ont pu venir dès le vendredi (bon, je t’avoue que ça, on ne sait pas encore trop quoi ni comment… si on va trouver un petit restaurant pour accueillir tout le monde sur la place du village ou si on fait un petit buffet sur le lieu de réception, c’est en réflexion… tout ce qu’on sait, c’est qu’on veut jouer à la pétanque !).
  • Le samedi, tout va se dérouler au mas, cérémonie laïque dans le jardin extérieur (je fais la danse du soleil tous les jours !), vin d’honneur en extérieur dans la cour (là, je fais même des incantations vaudou), repas et fiesta all night long dans la grange ouverte (bon là, c’est un peu moins grave, on a quand même un toit sur la tête).
  • On finira les festivités le dimanche avec un Brunch Food Truck Burgers au bord de la piscine (oh je t’implore, Râ, Dieu du soleil !).
Crédit photo : Les domaines de Patras

Que te dire pour conclure ce petit pavé de présentation ? Que l’on souhaite un mariage plutôt simple, avec seulement les gens qui nous sont proches (on devrait être environ quatre-vingt-dix). Un thème « pas de thème » (je t’expliquerai ce choix sans doute très bientôt). L’idée, c’est une ambiance festive et estivale (ça, tu l’auras sans doute compris), et si ça ne l’est pas avec la météo, ça le sera en tout cas par les couleurs que l’on souhaite gaies (des déclinaisons de rose, orangé et vert). Idée tropiques, mais pas trop non plus. On oublie les flamands roses et les ananas (quoi qu’en fait, on les retrouvera dans le rhum arrangé…) !

Il y a plein d’autres choses dont j’ai hâte de te parler, comme de ma demande en mariage dans un pays magique dont je suis tombée amoureuse, la Namibie (et de comment Monsieur Chaton m’a fait mijoter tout le voyage…). Mais aussi de notre passage à un jeu télé (car il a, mine de rien, bien influencé notre budget…). De nos préparatifs, bien sûr (de comment on s’est précipités alors que l’on avait plus que le temps…). Ou de l’organisation d’un mariage à 700km de là où on habite (la bonne idée… ou pas…). Sans oublier du choix de ma robe et j’en passe…

Au plaisir de partager ces précieux moments avec toi, en tout cas.

Et toi, c’est quoi ton petit surnom avec ton chéri ? Un mariage sur plusieurs jours, ça te fait envie, ou tu préfères tout concentrer sur une journée ? Dis-moi tout !

S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mademoiselle Poison Elfie
1 année il y a

Hiii le retour de Mme Chaton !!

Mademoiselle Chocolatine Ovale

Oh chouette j’avais adoré ton mariage, j’ai hâte de le relire 😊

trackback

[…] tu l’as peut-être vu dans ma chronique de présentation, je suis comédienne. Je joue surtout au théâtre, et au mois de mars 2017, je dois jouer pour deux semaines à […]