Chroniques de mariage / Mariage

On s’est dit oui

Une chronique de Madame Moonlight

Bonjour ma jolie paillette, comment vas-tu ? Moi ça ne peut qu’aller bien, je suis officiellement (aux yeux de la loi) Madame Muscle-Moonlight, mais sache que ce sera que mon nom d’usage, ici tu peux continuer à m’appeler Madame Moonlight. Ça fait un peu bizarre de remplacer Mademoiselle par Madame.

Crédit photo : photo personnelle – Avant de rentrer dans la salle

Mais avant de te raconter mon jour J, il faut que tu saches que je n’étais pas dans un super état d’esprit la semaine précédant notre mariage. Je te ne le cache pas, j’ai vraiment très, très, très mal vécu ce report, je pense que les hormones n’ont pas aidé. Je me suis souvent sentie incomprise, seule et même parfois capricieuse #Bridezilla. Je me suis demandée s’il ne fallait pas tout annuler ou au mieux aller à la mairie avec juste nos témoins.

Crédit photo : photo personnelle, salle des mariages

Bienvenue à notre micro wedding

L’arrivée de nos proches m’a fait un peu oublier mes craintes et nous avons pu faire notre micro wedding. Mais qu’est-ce que c’est ? Je t’avoue que c’est un terme qu’une wedding planner que je suis sur les réseaux utilise en ce moment, en voici mon interprétation : je le décrirais à mi-chemin entre l’elopement et le mariage en petit comité.

Nous avions 26 invités dont 6 enfants/adolescents et un programme concis et précis, car même si les limitations de distance ont été levées, le couvre-feu était toujours à 19h.

14h – Cérémonie civile

14h45-17h30 – Cocktail dans notre jardin

Comme nous n’avions plus de prestataires ou presque, j’avais demandé à ma sœur de s’occuper de prendre des photos, et à notre beau-frère de filmer la cérémonie pour une retransmission en direct pour nos invités pas présents.

Nous avons fait venir nos vins d’Alsace comme initialement prévu (en l’honneur des origines de Monsieur Muscle), commandés au Domaine Dischler, nos jus de fruits étaient plus locaux et je remercie encore Dumas Fruits, qui ont accompagné un buffet froid. Nos parfaits fleuristes malgré leur nom : Les Imparfaits, nous ont réalisé un magnifique bouquet et une sublime boutonnière. J’ai eu un deuxième caprice de Bridezilla et qui était non négligeable, avoir un wedding cake et c’est vers la douce Erica de Kika & co que nous nous sommes tournés pour notre délicieuse création.

La dernière ligne droite

Le dimanche précédant notre mariage, nous sommes reçus par les adjointes au maire pour échanger sur notre cérémonie, savoir si on souhaitait la personnaliser un peu, mettre de la musique pour l’entrée et la sortie, écrire un texte nous représentant. 

Nous sommes donc à J-6 avec de nouvelles missions et un futur mari un peu malade et donc grognon. J’ai sélectionné des chansons, que je lui ai fait écouter et approuver. Pour l’entrée c’était Chasing Cars de Snow Patrol et pour la sortie Perfect d’Ed Sheeran.

Pour l’écriture du texte, Monsieur qui n’aime pas trop travailler en groupe, a donc rédigé quelque chose de son côté. Son texte est tellement beau, que je décide de ne pas le modifier.

“Première entrevue autour d’un thé, L. et S. se sont découverts tout près de l’Opéra de Jean Nouvel. Rapidement complices, ils révèrent d’un avenir « interstellaire » mais ils furent rapidement séparés par un bras de mer. D’un amour têtu, la distance ne sut les écarter.

Ils ne purent rester longtemps loin l’un de l’autre et c’est non loin d’un autre cours d’eau qu’ils aménagent ensemble. Une rivière qu’ils ont aujourd’hui remontée, par la force des sentiments, de Lyon à (…) pour y fonder leur famille, s’unir devant vous. »

Le jour J

Jusqu’au moment de partir à la mairie, on ne savait pas s’il y aurait suffisamment de places assises dans la mairie (limité à 20-25 personnes), est-ce qu’on devrait ouvrir portes et fenêtres pour que nos “surplus” d’invités restent debout sous la pluie ? On ne savait pas non plus si on allait pouvoir accueillir tous nos invités à la maison. En dernière minute, on a demandé au témoin de Monsieur d’apporter sa table, ses bancs et sa tonnelle, on a aménagé le garage aussi, réorganisé le salon pour pouvoir profiter de tous les espaces possibles avec nos convives… mais avant de gérer l’après il fallait se dire oui.

Crédit photo : photo personnelle – Après le OUI

On s’est tellement répété que notre union civile n’était qu’une formalité administrative de plus dans nos vies que j’avais juste envie d’en finir. Et pourtant, en descendant de notre voiture devant nos amis, nos familles, j’ai su instantanément que j’allais vivre le plus beau moment de ma vie. On s’est dit oui sous la pluie, dans une version allégée, on a passé une merveilleuse journée, on a rit, on a pleuré et pour nous c’était largement suffisant. Et comme l’a dit mon mari, on n’aurait pas profité de notre lieu de réception sous la pluie donc : “ il ne faut pas blâmer une contrariété « .

Ma jolie paillette, je termine ma chronique sur ce dicton que ma grand-mère nous répétait tout le temps.

Je vais essayer de rester active et de te préparer d’autres chroniques qui seront plus orientées grossesse et maternité le temps de reprendre les préparatifs de notre deuxième cérémonie. Mais si je suis aux abonnés absents je te demande par avance de me pardonner, mais tu pourras blâmer Baby Moon pour ça.

Je te dis à très vite.

A propos de l'auteur

Madame Moonlight, 31 ans, je suis passionnée, maniaque et organisée. Je suis fiancée à Monsieur Muscle depuis le 14 février 2020. Devenue Madame Muscle-Moonlight en mai 2021, mum-to be juillet 2021. Report de la cérémonie laïque et réception à juillet 2022. J’écris souvent mes chroniques avec des chaussettes à paillettes
S’abonner
Notification pour
guest

13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mademoiselle Poison Elfie
1 année il y a

Vive les mariés !! Vous étiez magnifiques !! 😀

Mlle Carpe
1 année il y a

Félicitations à vous. Et je trouve très beaux les mariages en petits comités avec les déconvenues. De l’intérieur ça peut être un peu stressant, mais de l’extérieur ça met en exergue le plus important : l’amour de deux personnes, de leur proche, qui dépassent largement la pluie et les autres épreuves ! Félicitations à vous !

Mademoiselle Flocon
1 année il y a

Ouuuuui !! Encore félicitations 🙂 et bon courage pour cette dernière ligne droite 🙂

Mademoiselle Soleil
Mademoiselle Soleil
1 année il y a

Félicitation!!! Et bon courage pour accueillir baby moon 🙂

Madame Oulalahoop
1 année il y a

Mais il était parfait ce micro-wedding! Et vous êtes tellement beaux! Et plein d’amour moi mon petit coeur de chamallow fait boumboum!

Mademoiselle Chocolatine Ovale

Félicitations vive les mariés !

Bon courage pour l’organisation de cette deuxième cérémonie et pour cette dernière ligne droite avant l’arrivée de Baby Moon 😉

trackback

[…] une question, comme nous sommes déjà mariés civilement (article que tu peux retrouver juste ici), est-ce que nous dormons la veille sur site pour limiter les déplacements et faciliter nos […]