Conseils & bons plans / Mariage

Une invitée connectée : mon top outils numériques pour un mariage

Un article de Mademoiselle Pamplemousse

Coucou ma paillette ! Avec de nombreux mariages au compteur en tant qu’invitée, je reviens aujourd’hui pour te parler de mes astuces d’organisation pour les mariages auxquels je suis conviée et de mes petits retours d’expérience. D’une part, les futures mariées pourront ainsi partager ces conseils à leurs proches ; d’autre part, je suis certaine que vous êtes de nombreuses lectrices à assister aux noces de vos parents et amis, et que donc ces idées vous seront tout autant utiles qu’elles le sont pour moi.

A l’ère du numérique, nombreux sont les outils qui facilitent nos démarches et nous permettent d’être au taquet pour entourer les nouveaux époux et festoyer sereinement jusqu’au bout de la nuit.

Précision : je tire ces conclusions de ma propre expérience, soit celle d’une jeune femme sans enfants, qui part en mariage seule, en famille ou entre amis. Ainsi, tout ces conseils ne s’appliquent pas forcément à tous.

La tenue

Je commence par LE sujet de toute invitée (bah oui, les hommes, on sait bien que vous n’avez qu’à vous préoccuper de la couleur de votre nœud pap’) , soit la tenue pour le jour J. En fonction du degré de proximité avec les mariés, on a envie de se faire plus ou moins belle ce jour-là (j’entends par la : je vais éviter de dépenser trop dans une tenue si c’est un collègue de ma moitié qui se marie et qu’une jolie robe déjà dans mon placard fait l’affaire). Première chose à faire, ouvrir son placard pour vérifier que je n’ai pas déjà ce dont j’ai besoin. Ensuite, je me mets à farfouiller internet pour trouver LA robe.

La Redoute :

C’est à ce moment-là que j’utilise mon application La Redoute, où on peut trouver beaucoup d’articles à prix abordables, et il y a très régulièrement des promotions. Je trouve ainsi des articles de qualité à petit prix, c’est très appréciable quand j’ai 5 mariages dans l’année et que je ne veux pas porter la même robe à tous.

Vinted :

Je passe aussi un peu de temps à dénicher les perles rares sur Vinted, qu’on ne présente plus. Généralement, j’y vais avec une idée plutôt précise de ce que je veux (marque, modèle, taille, couleur, forme, etc. ) et je joue avec les filtres. Dernier achat en date : une paire de chaussures épuisée en magasins et sur le site internet de chez Naf-Naf, que j’ai retrouvée quasi-neuve sur Vinted.

My Golden Closet :

Alors pour être tout à fait honnête, je n’ai pas encore essayé cet outil, je suis en train de m’y inscrire. Il s’agit d’une plateforme de location de vêtements et accessoires pour soirées, cérémonies, etc. de particulier à particulier. L’avantage, c’est qu’on peut y louer des robes pour lesquelles on n’a pas forcément envie d’investir en sachant qu’on ne la portera qu’une fois et ce à des tarifs très compétitifs. Il en va de même pour les chapeaux, bibis ou accessoires assez uniques difficilement utilisables de façon plus courante. Par ailleurs, on peut aussi y mettre à louer les propres pièces de notre garde-robe et permet de la rentabiliser : écolo, économique et pratique !

Crédit photo : Image par ming dai de Pixabay

Les logements

Qui dit mariage, dit fête jusqu’au bout de la nuit (ou pas), mais dit surtout : lieu pour dormir. Je remercie chaudement les mariés qui communiquent rapidement le lieu de leurs noces, du moins la zone géographique. Comme cela, je vois si c’est proche de mon domicile et que je peux faire les aller-retours, ou bien si je peux m’inviter chez des proches qui habitent dans le coin.

Si tel n’est pas le cas, je vois (toujours en fonction du degré de proximité avec les mariés) si je peux loger sur place ou non. Beaucoup proposent l’option « plantage de tente dans le champs d’à-côté » pour leurs amis « jeunes » (c’est-à-dire plutôt en forme et sans enfants, globalement âgés de 20 à 30 ans) mais je n’ai encore jamais eu recours à cette solution. Je tiens à la qualité de mon sommeil, ho. (j’ai été scout, je sais ce que c’est que de dormir sous tente qu’il pleuve ou vente ou neige). Bref, généralement, je fais une croix sur cette option-là et privilégie un vrai lieu en dur.

AirBnB :

C’est là que mon ami AirBnB intervient ! On y trouve tout type de logement, que ce soit une habitation entière ou une simple chambre chez l’habitant. Cet été, je l’ai utilisé à deux reprises : la première fois, pour un mariage auquel je ne connaissais personne et je n’avais pas pu être mise en relation avec d’autres invités. J’ai donc pris une chambre chez l’habitant au fin fond de la Bourgogne, c’était top. La seconde, c’était cette fois dans un ancien hôtel reconverti en chambres AirBnB avec 3 autres amis. Nous avons loué une chambre tous ensemble, simplifiant ainsi les trajets entre le lieu du mariage et notre hébergement. Je trouve aussi que AirBnB est assez flexible, on y trouve de tout, pour tout les portefeuilles et on peut réserver facilement et annuler facilement le cas échéant. Néanmoins, étant devenu un géant dont l’utilisation me pose des questionnement éthiques, je préfère l’utiliser en dernier recours.

Booking.com :

Booking.com, c’est mon point de repère pour lister les hôtels ou gîtes du coin. Un peu comme AirBnB, il me sert à répertorier les liste d’hébergements, et dans la mesure du possible je préfère passer directement par le site de l’hôtel qui m’intéresse. C’est assez pratique également quand on est plusieurs et que l’on souhaite par exemple un logement entier. Je pense aux mariages familiaux notamment, où l’on se retrouve vite une dizaine entre adultes et enfants, et préférons rationaliser et passer un bon moment ensemble.

Gîtes de France :

Ce site rejoint l’idée de « grouper les invités » dont je vous parlais précédemment. Il répertorie tous les lieux d’accueil estampillés « Gîtes de France » et c’est donc Made in France comme j’aime. Cet été, un groupe d’amis des mariés avait proposé de louer un énorme gîte et de faire 5 jours de vacances autour du mariage (qui a eu lieu un mardi). Certains ne sont venus au gîte que pour la nuit du mariage. Nous étions entre 20 et 35 personnes il me semble au plus fort, et le gîte spacieux (et avec une piscine et un barbecue !) a été trouvé sur Gîtes de France. Un doodle avait été lancé pour connaître les jours de présence de chaque participant. J’ai trouvé cette idée géniale, car au départ je ne connaissais que la mariée, et j’ai pu faire connaissance avec beaucoup de monde. J’ai vraiment eu la sensation de faire partie du groupe d’amis tellement l’accueil était chaleureux.

Doodle :

Je glisse à nouveau un petit zoom sur Doodle, mais cet outil est si pratique pour organiser un logement ! On sait qui arrive et quand, et donc de quoi a-t-on besoin en termes de couchage pour le logement (ce qui modifie également le budget, car louer un gîte de 15 places si nous ne sommes finalement que 6,  cela peut vite saler l’addition)

Crédit photo : Image par Jill Wellington de Pixabay

Les trajets

Point important, les trajets. Si le mariage est assez loin de chez moi, j’ai généralement deux types de trajets : les trajets entre mon domicile et le lieu du mariage ; et les petits trajets entre le lieu et mon logement.

OuiSNCF  :

Mon premier réflexe est d’aller voir les billets de train. Je demande aux mariés quelle est la gare la plus proche et si les trajets peuvent se faire à pied depuis la gare. Cela permet aussi de combiner train + voiture, en sachant quelle gare est idéale pour louer une voiture et faire la suite du trajet.

Blablacar :

Le covoiturage est une option utile, notamment si je suis seule à voyager. Je peux ainsi gagner du temps par rapport au train, (coucou les trajets SNCF qui passent par Paris parce que couper au milieu c’est trop complexe) ou faire des économies quand les billets de train sont trop élevés.

GetAround :

L’application idéale pour louer une voiture très facilement et à tous les prix de particulier à particulier. Cela permet notamment de compléter un trajet en train, et donne davantage de souplesse qu’un loueur standard. De nombreux loueurs professionnels proposent d’ailleurs leurs voitures sur cette application, et grâce au système Getaround connect, il n’est pas toujours nécéssaire que le loueur soit présent lors des remises des clefs. J’utilise beaucoup cette appli de façon générale ; et je l’ai utilisée à deux reprises pour mes mariages de l’été passé. Notamment pour mon cousin qui se mariait à l’autre bout de la France : les trains pour aller directement au lieu étaient assez contraignants. Quand il m’a dit que je pouvais aussi prendre un train jusqu’à la grosse ville à 1h du mariage puis louer une voiture, j’ai été assez soulagée car cela simplifiait le trajet tout en me permettant également d’aller voir des amis qui habitent cette fameuse ville. Une pierre deux coups !

Covoitribu :

L’outil parfait pour optimiser les voyages ! Il s’agit d’une sorte de doodle spécial covoiturage, où l’on crée un lien privé que l’on peut ensuite diffuser aux invités. Ainsi, ceux ayant une voiture et souhaitant covoiturer peuvent y inscrire leur véhicule et le nombre de place ainsi que leur lieux de départ et d’arrivée. Les non-conducteur peuvent ensuite s’inscrire dans la voiture de leur choix. Pour ce lien, c’est généralement les mariés qui ont mis en lien les invités (notamment par un évènement facebook) et qui permet aux invités de s’organiser entre eux sans systématiquement embêter les futurs époux de questions incessantes comme « tu sais si y a une voiture qui part de Trifouillis ? et tu sais si elle part la veille ou le jour J ? ».

ViaMichelin :

Béni soit ce site ! Il est parfait pour calculer un temps de trajet en voiture, et calculer les dépenses inhérentes en termes de péage et d’essence. On y indique son modèle de voiture , c’est assez précis, et on peut se faire une idée très juste du coût ! Cela me permet aussi de voir si la location de voiture vaut le coup ou non par exemple, ou bien d’anticiper le covoiturage entre invités du mariage.

Finances

Petit point rapide pour les finances, car à force de partager des trajets ou des logements, je me retrouve vite à avancer ou devoir rembourser des personnes. Je me sers de l’application tricount qui répartit les frais intelligemment : par exemple, je paye 30 euros un logement pour X, Y et moi. X paye 15 euros de course. En théorie, X et Y me doivent 10 euros chacun et Y et moi devons 5 euros chacun à X. Tricount va en fait dire que Y me doit directement 15 euros. Par ailleurs, j’utilise beaucoup Lydia pour rembourser rapidement mes créanciers.

Crédit photo : Image par mohamed Hassan de Pixabay

Voilà ma paillette, si tu ne connaissais pas ces outils, j’espère qu’ils te seront utiles, pour toi, pour tes invités, pour toi en tant qu’invitée… Et ainsi PRO-FI-TER !

Et toi, quelles sont tes astuces organisation d’invité ?

A propos de l'auteur

Ni mariée, ni fiancée, ni même en couple... Et pourtant adepte des célébrations de l'amour ! J'entoure mes amis (beaucoup), mes cousins (nombreux) ainsi que mon grand frère (le seul et l'unique) et ma grande soeur (la seule et l'unique) dans cette belle aventure du mariage. DIY, Reflexions, Astuces organisation, shopping et papote sont au programme !
S’abonner
Notification pour
guest

9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mademoiselle Poison Elfie

Très intéressant (et pas que pour les mariages …). Merci Mlle Pamplemousse !

Mademoiselle Soleil
Mademoiselle Soleil
9 mois il y a

Ah j’adore merci! Je ne connaissais absolument pas le site getaround !
Et pour la location de vêtements, accessoires il y a secasan aussi 🙂

Mademoiselle Carpe
9 mois il y a

Merci pour cet article super pratique !

Madame Moonlight
9 mois il y a

Oh je me retrouve beaucoup dans ces applis et merci pour les découvertes genre covoitribu, je vais le partager à nos invités.
Merci pour tout ça 🙂

trackback

[…] la main + quelques achats, je suis restée dans un budget tout à fait raisonnable.Je le disais ici : nos armoires sont nos meilleures […]