Chroniques de mariage / Mariage

Les prestataires… Priorité feeling

Une chronique de Madame Oulalahoop –

Hello ma paillette!!!

Aujourd’hui je viens te parler des prestataires, des prest’amis et de leur prestations! C’est souvent un gros poste de questionnement, de doutes… Pour ma part, j’ai décidé de suivre à 100% mon instinct. En effet, j’ai choisi de ne pas faire “jouer la concurrence”. Pour moi la rencontre humaine et la sérénité que cela m’apportait était plus importante que quelques euros économisés.

Le lieu

Premier gros point d’économie pour nous: le lieu. Nous voulions faire la réception dans le jardin de mes beaux-parents. Parâtre a donc pris les plans de son jardin et tracé en bon Gadz’art, les contraintes techniques (électricité, évacuation, surface au sol) que la réception imposait.

Se transformer en bombasse

Comme je te l’a raconté dans une précédente chronique, je me suis faite larguée par ma témoin/amie/maquilleuse… J’étais un peu au fond du trou je dois bien avouer ! Et un jour j’ai reçu un mail de Maman Oulalahoop (je t’ai déjà dit qu’elle était une super-héroïne ???) avec un lien vers un site d’une coiffeuse/maquilleuse à domicile… Ça a été un coup de cœur immédiat. Laure a su par ses mots et sa douceur me mettre en confiance, et tant au moment de l’essai que le jour J, sa prestation a été parfaite de bout en bout.

Alors quand on me dit que j’aurais pu trouver moins cher (quoiqu’en région parisienne, je ne suis pas si sûre) j’ai répondu que la qualité de son travail valait chaque centime dépensé ! A partir du moment où je l’ai eu au téléphone la première fois (9 mois avant la date initiale), j’ai su que je n’irais pas chercher plus loin, que je ne chercherais pas à faire jouer les devis, car j’avais trouvé les doigts de fée qui me rendrait belle tout en étant moi ce jour là. Si tu organises ton mariage n’hésite pas à aller jeter un coup d’œil sur son site http://www.laurebaruch.com/ ou encore plus à jour son Instagram @laurebaruch https://www.instagram.com/laurebaruch/

pimpage en cours. Crédit photo : Blondie Confettis

Une paparazzi pour immortaliser ces moments

Notre photographe m’a été conseillée par Mlle ChezMamie qui m’a permis de me lancer dans la couture !). Quand je l’ai invitée au mariage, elle m’a parlé d’une amie brodeuse qui s’était mise à la photo et plus spécifiquement aux reportages de mariage. Ses photos étaient wahou, mais nous étions longtemps avant le mariage, c’était un poste sur lequel nous pensions économiser en faisant appel à la fille d’une amie qui fait une école de photo.

Si je te parles de ça au passé c’est que ça ne s’est pas passé comme prévu : cette apprentie photographe n’était plus disponible à la nouvelle date… Nous sommes à deux mois de la date, tu sais cet espace temps où la bride-to-be perd toute notion de tenir son budget ! J’appelle donc Blondie (ou plutôt je lui envoie envoie un DM Instagram). Elle me répond qu’elle est dispo et que comme elle viendra avec Mlle ChezMamie, elle me fait grâce des frais de transports.

Blondie, si tu me lis, premièrement, j’ai été humainement très heureuse de faire ta connaissance en tant que personne. Deuxièmement, je ne regrette aucun centime de mon craquage, ton reportage photo est juste parfait: lumières douces, émotions captées parfaitement. Ma paillette, fonce si jamais tu cherches une super photographe mariage, et pour les chaussettes, elle fait des photos couples et famille de ouf aussi !

la photographe Photographiée! Crédit : photo personelle

Passer le mur du son

Pour danser (jusqu’au bouuuuut de la nuiiiiiit !) il faut bien de la musique ! Afin de réduire les coûts, nous avions prévu de ne pas prendre de DJ. Et surprise : Nous nous y sommes tenu !!!!!

Au programme, une playlist Spotify (n’hésite pas à m’envoyer un message si tu veux que je te la partage, ça sera avec plaisir) et des enceintes !

Pour les enceintes, nous avons un couple d’amis très proches dont le métier est de sonoriser des tournées ou des concerts : c’était du gâteau pour eux ! Une paire d’enceintes pros et le tour était joué ! Merci les Loulous !

Photo by Ross Papas on Unsplash

Si j’ai un conseil à te donner ma paillette c’est de s’écouter !!!!! Le feeling, le ressenti au moment où tu fais appel à un prestataire sont les critères les plus importants : après tout, c’est avec eux que tu vas passer l’une des journées les plus chargées en émotions de ta vie…

Ah et aussi (du coup, ça fait deux conseils !) : Si tu fais appel à des Prest’amis, je dirais de ne surtout pas oublier que les bons comptes font les bons amis ! S’ils ont envie de t’offrir la prestation c’est adorable mais ce n’est pas un “moyen de réduire les coûts”. Ce que je veux dire, c’est qu’il est important que 1) ton ami ne se sente pas forcé, 2) que la part financière soit discutée ouvertement !

La prochaine fois petite Paillette, je te parlerai du grand monde du Craft selon Mme Oulalahoop alors prépare tes ciseaux et ton pistocolle !

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Mademoiselle Poison Elfie

Je suis à 100% d’accord avec toi ! Le feeling est le mieux ! Ma prochaine chronique aurait dû être sur mes prestaloves… Mais va comme y avoir du retard à l’allumage …

Mademoiselle Soleil
Mademoiselle Soleil
4 mois il y a

Je suis tellement d’accord il faut vraiment avoir un bon feeling avec nos prestataires. Nous avons vraiment choisi au feeling et j’ai hâte d’être au jour J 🙂

Madame Moonlight
3 mois il y a

Je suis bien d’accord avec toi, je suis celle qui a démarché nos prestataires donc j’avais déjà le 1er feeling, mais il fallait aussi que ce feeling passe avec M. Muscle. Et par chance, on était pour le coup sur la même longueur d’onde tous les deux.

Tout comme Poison Elfie, ma chronique sur les prestas devait arrivée prochainement, mais on aura le temps d’en reparler 😉