Chroniques de mariage / Mariage

Lancer de paillettes pour… Mademoiselle Carpe !

Un article de Mademoiselle Carpe –

Jeune fiancée depuis février, j’ai réalisé il y a trois semaines que j’allais me marier ! Je n’avais pas fait le rapprochement tout de suite entre les fiançailles et le mariage. N’y connaissant strictement rien au mariage (sauf que les demoiselles d’honneur portent des robes assorties et que je ne voyais pas comment j’allais faire passer le truc à mes copines hippies-randonneuses-sauvages-de-la-forêt), j’ai utilisé l’ami de tous : Google. Là, j’ai découvert les Blogs Mariage !

J’ai dévoré tous les témoignages que j’ai pu trouver en quelques semaines ! Au grand désarroi de mon cher et tendre, je suis passée, sur un laps de temps extrêmement resserré de « le mariage, bof, j’vois pas trop c’est quoi ce truc. On verra bien, du temps que y’a de la bonne musique ! » à « hum, pour les ronds de serviettes, tu vois plus du vert mint ou vert olive ? Hé, mon cœur tu m’écoutes ? C’est HYPER important ! Pourquoi tu ne t’investis pas dans le mariage ? Tu ne veux plus te marier ? Tu ne m’aimes plus ?!  Ah. Vert mint. Non, je pense que vert olive, c’est mieux. On va faire vert olive. Sinon pour les welcome bag… ». Du coup, pour soulager un peu sa pauvre de tête de ma nouvelle monomanie, j’ai décidé de devenir chroniqueuse.

Mais qui est-elle ? Que nous veut-elle ?

Moi, Mlle Carpe


Identité : 30 ans, 1m58 (ET DEMI !) (Ce qui n’est pas « petit » – mon copain, lisant par dessus mon épaule, ajoute « pour un hobbit »…). Jeune diplômée, fraîchement embauchée dans le médico-social.

Obédience politico-religieuse : anarchiste, féministe, matérialiste freudo-marxiste (donc athée convaincue). Je suis surnommée « Marie-France De La Street » par mes copines : parce que même si je suis une zadiste dans l’âme, je reste un peu chochotte quand même (je n’aime pas quand y’a des petites bestioles dans la forêt, et pas de vrais matelas dans les tentes).

Look : J’aime les belles sapes, donc j’ai tout un placard de très belles robes. Mais comme elles sont vraiment très belles, je n’ai pas l’occasion de les porter ! Du coup, je porte des chino et des chemises en semaine, et marcel-jean-sweat-à-capuche le week-end.

Caractère : J’ai un caractère méditerranéen. J’aime parler, manger, offrir des cadeaux et faire des grands repas qui combinent les trois passions précédentes.

D’ailleurs, tous les prétextes sont bons pour faire la fête et quand je n’ai plus de prétextes sur le calendrier, je force la main aux copines. Ainsi, ma meilleure amie s’est retrouvé avec cinquante personnes, pour ses trente ans et pour la première fois, chez ses parents (elle a adoré) et une autre copine va bientôt fêter sa « non-baby-shower ». Et quand je suis en panne de prétexte, j’en invente : « Chériiii, mais la tradition pour le 14 juillet, c’est de manger des fruits de mer en terrasse avec un spritz apérol !! ».

Je suis de nature affable. Mon seul regret ? Avoir vu ma liste de copains se réduire comme peau de chagrin suite à quelques changements de vie (déménagements, rupture, etc.) et avoir beaucoup de difficulté à tisser de nouveaux liens.

Enfin, j’ai une légère tendance à la monomanie : lorsqu’un sujet me préoccupe, j’y pense en boucle. En quelques mois, je suis passée de la période abbasside, aux préparatifs des fiançailles, à Van Gogh, aux zombies, à Brassens. J’avoue, c’est quand même souvent les zombies mon truc.

Ce que je préfère ? Un moment avec mes quelques proches à refaire le monde et à gagner (tant qu’à faire) au tarot (et regarder TopChef dans les bras de Monsieur Lapin, en mangeant des pâtes instantanées).

Vie amoureuse : J’aime bien mon copain. Je le trouve gentil et je suis contente dès qu’il est dans mon champ de vision (c’est à dire dès que je lève la tête vers le haut, parce qu’il est très grand ! ).

Lui, Monsieur Lapin

Crédit : Anna Shvets de Pexel

Identité : 45 ans, 1m85, profession libérale. Il est son propre patron depuis quelques temps et travaille beaucoup, mais vraiment beaucoup. Il a des enfants qui sont adultes ou ados.

Obédience politico-religieuse : il se dit de droite, mais c’est parce qu’il associe ça aux templier ou hospitaliers : ces moines-chevaliers qui se battaient pour Dieu, l’honneur, ce genre de truc. Il se les représente comme des hommes de parole – moi, je les vois surtout comme des black-block du moyen-âge (et c’est pas trop de droite ça).

Look : Il fait pas la différence entre les différentes saisons, donc il porte toujours des chemises bleues en semaine et le même tee-shirt marinière que je lui ai offert en week-end. Et des sandales Decathlon scratch quand il neige – c’est avec ça qu’il m’a séduite.

Caractère : De caractère nordique – protestant je dirais même – il est minimaliste, discret. Il se dit « effroyablement constant ». Chaque été, peu importe le nombre de glaces qu’il mange, elles seront toujours à la vanille. Et quand on lui fait la remarque, il répond : « Mais pourquoi diable changer, puisque j’aime ça ? ». Il n’aime pas trop les grandes démonstrations de sentiments, les bavardages inutiles, les embrassades… Bref, il n’aime pas trop les humains. Il les trouve très fatigants et relativement inutiles.

C’est un très gros lecteur qui a lu tous les classiques de la littérature, des sciences humaines et sociales : Bourdieu, Marx, Dumézil, Picsou-magazine. D’ailleurs, la première chose qu’il regarde chez une femme, c’est sa bibliothèque.

Quand il ne lit pas, il joue aux jeux vidéos. Et même là, il évite les interactions sociales. En ce moment, il construit des forteresses dans Fall-Out pour qu’on le laisse tranquille, et passe beaucoup de temps à aligner les tableaux à la perfection.

C’est aussi un amateur de voyages, de cinémas, de musées, de football et d’architecture contemporaine. Plus c’est froid, moins y’a de gens, plus il aime.

Ce qu’il préfère ? Les samedis-confinement à lire ensemble des romans graphiques sur le canapé, en buvant de la Chartreuse Verte.

Vie amoureuse : il trouve que je ressemble à de la glace vanille, donc il est content.

Et ça, là, ça se marie ?

Bah oui. Bon, je te le concède, c’est un peu le mariage de la Carpe et du Lapin – d’où les surnoms Captain Obvious. Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, on est heureux ensemble, depuis près de trois ans maintenant. Finalement, un petit poisson et un petit lapin qui s’aiment d’amour tendre, savent parfois comment s’y prendre.

Ouais, bon OK, alors ce mariage ça en est où ?

Au tout début, parce que ce n’est pas pour demain ! Notre date : juin 2023.
Ainsi, tu auras des racontars de mariage vraiment au fil de l’eau, avec sûrement quelques changements de cap, d’idées, d’envies.

Le projet ? Un mariage civil sur trois jours, précédé d’un repas de fiançailles chez ma Môman, et peut-être suivi d’un mariage religieux en micro-comité quelques années après (c’est en réflexion, je t’expliquerai).

Le mariage de trois jours, puisque c’est finalement ce qui t’intéresse le plus, sera sur le thème « chic à la provençal », avec des couleurs dominantes « vert olive et blanc » , et une ambiance que l’on veut familiale, sobre et élégante. Tout ça dans la région lyonnaise (sa région) mais avec des marqueurs méditerranéens (mes origines).

Au programme :
– Mariage civil et restaurant le vendredi en petit comité
– Cérémonie laïque, gros vin d’honneur et fiesta le samedi
– Retour de noces le dimanche.

Nous avons :
– pas trop de retard sur l’organisation des fiançailles, en septembre
– choisis nos témoins et demoiselle d’honneur
– trouver une salle pour le mariage
– presque trouvé notre DJ

Voilà ! Voilà ! Promis, la prochaine fois, je te raconte comment le type lunaire qu’est Monsieur Lapin a pu tomber sous le charme de la meuf solaire que je suis ; comment la lune et le soleil forment une éclipse qui durent depuis plus deux ans (et plongent le monde entier dans la terreur d’une nuit sans fin où les zombies se réveilleront et domineront le monde mouhahaha) !

Et toi, ton couple c’est plus « qui se ressemble s’assemble » ou « les contraires s’attirent » ?

Mlle Carpe

S’abonner
Notifier de
guest
16 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Mademoiselle Poison Elfie

Quelle jolie présentation avec beaucoup d’humour ! J’ai hâte de suivre ces aventures Carpe&Lapin dans le monde merveilleux du mariage provençal. Mlle Harley Couine et moi sommes … bizarrement assorties on va dire xD

Mlle Carpe
Mlle Carpe
6 mois il y a

Ahah ! Mariage provençal aussi ?

Merci pour ton gentil commentaire. Mon premier (gniii)

Mademoiselle Poison Elfie
Reply to  Mlle Carpe

Nope pas de mariage provençal ! Un mariage « littérature » 😉 Je te laisse regarder mes chroniques pour voir que Miss Harley Couine et moi, on est loin de se ressembler ^^’

Mademoiselle Soleil
6 mois il y a

J’adore ta présentation beaucoup d’humour !! Hâte de découvrir les préparatifs ! Nous nous sommes assortis mais différent 😅

Madame Oulalahoop
6 mois il y a

Je suis déjà faaaan!!!! J’adore l’humour de ta présentation! J’ai très très hâte de lire la suite!!!!! En tous les cas, bienvenue à toi Mlle Carpe!

Céline
Céline
6 mois il y a

Hâte de retrouver ton humour et la suite dans tes prochaines chroniques 🙂

Madame Moonlight
6 mois il y a

Mademoiselle Carpe, je suis tellement fan de ta présentation, j’ai vraiment hâte de suivre vos préparatifs ! Et n’hésite pas si tu veux discuter presta lyonnais 🙂

Mademoiselle Flocon
6 mois il y a

J’adore cette présentation Mlle Carpe, j‘aime beaucoup ton humour et j’ai hâte de lire la suite de tes chroniques ! Bienvenue par ici 🙂

Mademoiselle Carpe
Mademoiselle Carpe
6 mois il y a

Je prépare doucement la suite. J’ai un problème : j’écris, je recommence, et je recommence et je recommence. Je suis pas facilement satisfaite. Surtout que Monsieur Lapin est le roi des erratum, parce qu’il est pas toujours d’accord avec ma manière de voir les choses, mais n’est pas encore décidé à faire son propre article !

Mademoiselle Chocolatine Ovale

Hey copine de promo j’adore ta présentation tout en humour 🙂 J’ai hâte de lire la suite de tes aventures 😉

Anais
Anais
6 mois il y a

Tu m’as fait trop rire… quel style, j’adore !
Ici aussi c’est plutôt les contraires s’attirent 🙂
Très hâte de lire tes prochaines chroniques