Chroniques de mariage / Mariage

J-87 : Quand faut s’y remettre (rapidement quand même)

Une chronique de Mademoiselle Couture

Mais ma chériiiiiiiiiiiieeeeeeee (à dire avec la voix de Cristina Cordula) j’ai des milliards de choses à te raconter !

Déjà, j’ai réalisé que je ne t’ai jamais dit qu’on a tellement bien mis un couvercle sur le mariage entre Novembre 2020 et maintenant, que finalement on est toujours pas mariés, même pas civilement. Le 28 Mai on va donc tenir le programme que nous avions initialement à savoir Mairie, Cérémonie laïque et FIESTAAAAAAAAA.

En plus, j’ai aussi réalisé très récemment, oui oui je sais tu peux te moquer, qu’on se mariait bientôt. Est arrivé tout de suite après la révélation, l’angoisse !

La réalité se situe un peu entre excitation et angoisse. Un petit inventaire des cartons chez mes bop m’a quand même conforté sur le fait qu’on avait déjà organisé beaucoup de choses pour les 2 premières dates. En même temps heureusement puisqu’à chaque fois on a décalé à quelques jours de la date.

A l’heure ou je t’écris ce message on est à J-87. Quand j’ai réalisé qu’il fallait que je soulève le couvercle gentiment déposé sur le mariage, j’ai commencé par reprendre mes fichiers de suivi Excel. Oui mais voila, faut être lucide, y’a quand même plus d’un an qui est passé depuis que j’ai arrêté de suivre le sujet… J’ai donc retrouvé 3 fichiers de TODO list (impossible de savoir pourquoi j’avais 3 listes…) un fichier de suivi des hébergements (pas du tout à jour) et un fichier de planning du week-end (absolument décorrélé de ce qui va vraiment se passer).

Bref il m’a fallu faire une grosse mise à jour. Ça m’a pris plusieurs heures de bien tout remettre à jour pour pouvoir reprendre le suivi fin de ce grand évènement qui arrive dans 87 jours (gniiiiiiiiii raaaaaaaaaaaahhhhhh gniiiiiiiiiiiii raaaaaaaaaaaah – comprendre trop hâte – rien n’est prêt – trop hâte – j’ai peur – trop hâte – rien n’est prêt – en alternance dans ma tête à un rythme variable). Non ce n’est pas la chanson de Devin Townsend – ih ah quoi que j’apprécie beaucoup cette chanson et que la mélodie colle bien à mes interrogations!

Photo by Uday Mittal on Unsplash

Me voila donc avec une liste qui fait 3 pages : 1 page par mois (Février, Mars et Avril). J’ai en tête qu’il y aura forcément un million de choses de dernière minute à gérer et que je garde volontairement une liste vide pour le mois de Mai.

En vrai, nous sommes le 1er Mars et ma liste de février n’est toujours pas finie… en écrivant ces chroniques je m’aperçois que j’ai quand même une tendance à procrastiner… pourtant j’ai envie mais, des fois, j’avance pas et, des fois, je vais super vite… on est toutes pareilles (hein ? dis moi que toi aussi t’es comme ça !!!)

Début janvier, j’ai démarré mon « régime » spécial robe de mariée… ben ouais, un an de confinement a laissé « quelques » kilos sur son passage qu’il faut que je perde rapidement sous réserve de ne pas pouvoir rentrer dans ma robe (qui trône chez nous depuis presque 2 ans maintenant). J’ai rendez-vous autour du week-end de Pâques pour faire les dernières retouches sur ma robe, par une merveilleuse retoucheuse de robes qui travaille avec une de mes copines, reconvertie récemment dans la vente de tenues de mariées. D’ailleurs, si t’es au Mans ou alentours je te la conseille vivement. Sa boutique s’appelle « Un jour c’est Oui ». Elle est gentille, à l’écoute, a une très jolie boutique et des tenues pour toutes les morphologies. En plus elle n’a pas que des robes ! Si je n’avais pas déjà eu ma tenue j’aurais très certainement craqué pour une combi – il n’est d’ailleurs pas dit que je ne craque pas… – Clic.

Je n’ai volontairement pas repris rendez-vous dans la boutique dans laquelle j’ai acheté ma robe. En effet, si la première vendeuse que j’avais rencontré était vraiment top, la suivante était nettement moins bien. Or c’est elle qui avait fait mes retouches « finales ».

Je ne sais pas si tu te souviens mais j’ai fait raccourcir un peu la robe pour voir les chaussures (Ping les fan incontestées et incontestables de chaussures). Les miennes seront rouges avec des paillettes ! Il faut qu’on les voit ! Pis en plus, un mariage dans le Cotentin au mois de Mai autant te dire que j’ai 9 chances sur 10 pour qu’il pleuve…

Bref donc robe raccourcie. La vendeuse s’était retrouvée à 4 pattes la tête au ras du sol à couper A MAIN LEVEE les 75 épaisseurs de ma robe. Comment te dire qu’au premier coup ce n’était pas droit, au deuxième non plus et qu’il n’y a jamais eu de troisième, j’ai fait comme dans Top Chef : Levez les mains, c’est fini !

J’hésite quand même à essayer ma robe avant d’aller chez ma copine. En fait j’ai peur d’avoir l’air d’un gros boudin dedans et de réaliser que rien ne va, donc je fais l’autruche…

Décidément cette autruche ne me quitte pas ces derniers temps… j’ai peur aussi de ne pas passer les bras dans mon beau perfecto rouge qui attend depuis presque 3 ans dans ma penderie… si ça se trouve il est foutu… celui là je vais quand même le sortir pour voir histoire d’avoir le temps d’en commander un autre si vraiment c’est la cata…

Et toi t’en es où? Tu me racontes? Toi aussi tu appréhendes?

A propos de l'auteur

Mademoiselle Couture, consentez-vous à épouser Monsieur Red ici présent, à l’aimer et le chérir jusqu’à ce que la mort vous sépare ? Toi aussi tu as rêvé d’entendre un jour ces mots prononcés pour ton mariage ? Moi j’ai toujours rêvé de me marier. Et après 17 ans de vie commune, je vais épouser Monsieur Red, mon chéri merveilleux et le merveilleux père de notre fille d’amour. Nous avons 37 ans tous les deux et vivons en Loire-Atlantique. Nous habitons une très jolie région et pourtant c’est dans le Cotentin natal de mon chéri que nous irons nous marier. Nous aurions dû nous marier le 9 mai 2020 mais un invité imprévu à tout bousculé (j’ai nommé le Covid-19) et nous avons donc tout décalé au 7 novembre 2020. J’ai raconté toute une partie de mes préparatifs sur le blog de mariage Mademoiselle Dentelle et suite à la fermeture du blog le 31 mai dernier, je me suis retrouvée comme quelques autres chroniqueuses à ne pas vouloir que tout s’arrête ! Me voilà donc à te raconter mes préparatifs de mariage sur Paillettes & Chaussettes. J’ai hâte de te raconter la suite, surtout que qui dit décalage dit plus de temps pour préparer… alors enfile des chaussettes bien chaudes, cale-toi dans ton canapé et c’est parti ! A très vite !
S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mademoiselle Poison Elfie

Je comprends tellement tes craintes … J’ai fait un peu la même d’ailleurs. Mais pour la robe, j’ai envie de te dire que, comme un pansement, il faut le faire sinon …. ben sinon te voilà à courir chercher une robe de secours avec tout le stress que cela engendre… Pareil pour ton perfecto rouge ! Fais-le maintenant, et tu auras laaargement le temps de trouver son remplaçant 🙂 Courage !!

Mademoiselle Pamplemousse

courage dans cette reprise , ca va le faire !

Mademoiselle Flocon
8 mois il y a

Courage ! On croise toutes les doigts pour la robe 😉

trackback

[…] que je rentre dans cette maudite robe. Tu sais, celle que j’ai achetée en décembre 2019 et dont les retouches ne s’étaient pas bien passées ? Voilà, […]