Chroniques de mariage / Mariage

Tome 1, chapitre 9 : Où on essaye de sauver notre mariage et la planète (un peu)

Un article de Mademoiselle Poison Elfie

Hello little glitter ! Aujourd’hui, je te propose de parler un peu mariage écoresponsable et de sauver la planète. Rien que ça. Le mariage est un énorme point noir en terme d’écologie : des gens qui viennent de loin, comme la déco, les fleurs ou ta robe, de la nourriture gaspillée, etc. Avec Mlle Harley Couine, au quotidien, comme plein de monde, on essaye de faire attention : on prend bio, en vrac, etc. On a tout à fait conscience de le faire parce qu’on peut et que ce n’est pas à portée de toutes les bourses, donc ne culpabilise pas pour tout ce que tu vas lire ensuite !

Allez, viens, je t’emmène dans le donjon « Mariage éco responsable » !
Crédit photo : railaspindolabirds pour Pixabay

Boss n°1 : accepter de ne pas être parfaites

Hello you ! Prepare to die !
Crédit photo : Artie_Navarre pour Pixabay

On est d’accord, ma paillette, c’est nul de jeter des trucs. On pollue, tout ça, tout ça. D’où ma traque, dès le début, à tout ce que je pourrai ne pas jeter à la fin. Mais spoiler : on ne sera pas 100% écoresponsable. Parce que c’est difficile, parce qu’on fait des choix qui ne vont pas dans ce sens, parce que des fois, notre cœur parle avant la raison. Et c’est OK !

Voit ça comme un jeu vidéo. Tu rentres dans le donjon, tu dois vaincre les monstres, arriver au big boss, mais en général, tu n’auras pas eu le temps d’ouvrir tous les coffres, ta barre de vie ne sera pas au maximum et ta barre de mana sera vide à la fin. L’éco-responsabilité, je l’imagine un peu pareil. Tu ne peux pas tout faire (point n°1) et tu risques de t’épuiser à cocher toutes les cases.

Fais de ton mieux, en fonction de tes possibilités, de ce que tu souhaites, des occasions. Et ce sera déjà bien mieux que beaucoup d’autres mariages, où la question ne se pose même pas.

Mlle Poison Elfie – Ecoculpabilité : 1 – 0

Boss n°2 : le lieu

On va se parler 5 min…
Crédit photo : Artie_Navarre pour Pixabay

Une fois vaincue ta culpabilité, on s’attaque au boss n°2 : le lieu. Comme c’est le point de convergence, il est essentiel pour limiter les déplacements.

Nous voulions donc un lieu, pas loin d’Orléans, pour limiter nos déplacements, à la fois pour la préparation et pour le jour J. N’oublie pas que tu vas devoir te rendre sur place plusieurs fois, donc pense à cela si c’est un point qui t’importe.

Si tu te souviens, notre premier lieu était perdu dans la pampa solognote (ici). Avantage : tout le monde dormait sur place, et on n’avait pas de cortège mairie/lieu de réception. Désavantage : aucun autre moyen d’y accéder qu’en voiture (et marcher de la gare la plus proche jusqu’au lieu du mariage, c’était plus de 40min sur de routes de campagne, absolument pas pensées pour les piétons).

Notre magnifique Orangerie (ici) nous permet d’être bien plus performantes sur ce point : 30min de route au lieu de 55 en voiture et une gare à 15-20min à pied. La traversée de la ville est bien plus aisée, et je n’ai pas vérifié les bus, mais si ça se trouve, il y en a ! Et on peut aller à pieds faire dodo dans l’hôtel Ibis, donc tout va bien.

Mlle Poison Elfie – Ecoculpabilité : 2 – 0

Boss n°2-1 : le boss caché du lieu, aka les transports des invité.e.s et des prestataires

La démone a invoqué un nouveau monstre : Centaure prêt à l’attaque
Crédit photo : Artie_Navarre pour Pixabay

Si tu décides de partir à l’étranger, sur une île, tu n’auras guère de choix : tout le monde dans le même bateau avion.

Pour moi, il était important de mettre en place du covoiturage et de permettre aux convives qui viennent des mêmes coins de France ou du monde, de se mettre en relation. Comme je te disais, avec le premier lieu perdu dans la nature, il est probable que beaucoup d’invité.e.s viennent en voiture directement ou en train + location de voiture.

Pour limiter les coûts et pour la planète, j’avais donc mis en place un petit tableau Excel (on en revient toujours à ses premières amours). Tout le monde pouvait inscrire son, prénom, numéro ou mail, d’où et quand il partait, par quel moyen de transport etc. Cela commençait à se remplir au mois de janvier 2020 quand Coronacaca a mis son grain de sel. Que veux-tu, ça reste le Big Boss de mon jeu intitulé « Mlle Poison Elfie et Mlle Harley Couine vont-elles finir par se marier ? » .

Pour les prestataires, cela se corse. Si la plupart viennent d’Orléans ou de la région parisienne, ce n’est par exemple pas le cas de notre vidéaste (Adrien Soreil) qui nous arrive du Sud, ni d’Alexandra de Nouveau Chapitre, notre toute nouvelle wedding planner. Mais c’était de tels coups de cœur, que tant pis les bonnes résolutions.

Mlle Poison Elfie – Ecoculpabilité : 3.5 – 0.5

Boss n°3 : Les tenues des mariées

Hum. Ok. Comment on sauvegarde déjà ?
Crédit photo : Artie_Navarre pour Pixabay

Pour les alliances, je t’en ai parlé dans cet article. Tu sais donc qu’elles sont éco-responsables. Cool. Et ensuite ?

Je n’avais pas la main sur les tenues de Mlle Harley Couine. Et comme l’éco-responsabilité, ce n’est pas une de ses préoccupations majeures, cela ne l’a pas été non plus pour ses tenues. Pour ma part, je voulais au départ une tenue en deux parties pour pouvoir reporter les deux par la suite. Bon ben … Non, Mlle Poison Elfie, parce que ce n’était encore que le début de cette idée, donc peu de choix et rien qui, au final, ne te plaise tant que cela. Donc, tu seras une mariée avec ses robes dans son placard, comme tout le monde. Je verrai quand même avec Maman Elfie, une fois le mariage passé, si on peut défaire le haut du bas et ainsi les porter individuellement.

Pour les bijoux, nous avons choisi la talentueuse Mes Tites Lilis. Pas d’estampillage « éco-responsable » non plus, mais une petite créatrice dont je tombe régulièrement amoureuse des bijoux. C’était pour moi une évidence et je sais que je reporterai tout sans problème.

Mes chaussures sont celles de Maman Elfie, comme je te le racontais ici. Les autres des Dessine-moi un soulier, fabriquées sur mesure et à la demande. Plutôt positif donc. Ce n’est pas le cas de celles de Mlle Harley Couine qui viennent de la grande distribution, mais elle les porte en dehors du mariage, donc ça va.

Mlle Poison Elfie – Ecoculpabilité : 4 – 1

Boss n°4 : La déco-gaspi

Mais sortez-moi de là, bordel ! Au secours !
Crédit photo : Artie_Navarre pour Pixabay

Quand on parle déco de mariage, on imagine plein de trucs formidables. Des bougies, des fleurs, des fanions, des guirlandes. Sauf que dans beaucoup de mariage, tout ça finit à la poubelle. Not cool, bro.

Je voulais donc acheter de la déco que je pourrai réutiliser chez moi, et me servir un maximum de ce que j’avais déjà. Pour les fleurs, de la fleur de saison (oui, oui, comme les fruits), un fleuriste engagé dans l’éco-responsabilité. C’est le merveilleux Jean-Marie, du Fleuriste est dans la cour. Ok, on part là dessus, Mlle Poison Elfie. Tu me connais assez aujourd’hui, je sais que dans ta tête, s’est allumé un gros LOL qui clignote au rythme de ton rire.

Au début, je m’en suis tenue à ce que j’ai dit. Le miroir du dressing, customisé par mes soins avec un rideau qu’on avait déjà et des fausses fleurs, accueillera les convives. On avait besoin d’un paravent pour cacher le coin « litières de chats » ? Il sera aussi le fond du photobooth. Je me plaignais de ne pas avoir de vase ? Ceux qui recevront nos bouquets pendant la cérémonie attendent tranquillement sur le buffet… Avec mes fausses fleurs.

Pour le reste, le fait d’avoir rencontré Charlotte de Charlotte’Décor, nous a permis de choisir la location, notamment pour les lanternes et la décoration de plafond, plutôt que d’acheter. Les livres qu’on mettra évidemment partout, sont ceux des livres familiaux.

J’étais assez fière de moi, jusqu’à ce que je tombe dans l’enfer Sostrene Green. Si tu ne connais pas, c’est une chouette enseigne scandinave, qui fonctionne par collection. Une collection arrive en nombre limité, quand il n’y en a plus, il n’y en a plus. Et ils ont évidemment une collection mariage/évènement. La plupart des éléments de déco viennent donc de chez eux et sont en papier : rosaces pour le photobooth, … .

Mlle Poison Elfie – Ecoculpabilité : 4.5 – 1.5

Boss n° 5 : Ok on a craqué

Je dois te le dire, ma paillette, à partir de là, c’est l’enfer. Le monde du mariage fonctionne comme toute industrie : tu te dois de consommer toujours plus. Et pas forcément écologique. Tu peux aller contre les diktats évidemment, mais ce n’est pas forcément encouragé. Attention néanmoins, comme partout, ce monde bouge, et on trouve déjà beaucoup plus de choix éco-responsables en 2021 qu’en 2019.

J’aurai donc de la papeterie pas écolo et en trop grande quantité et qu’on finira par jeter. Notre traiteur n’est pas estampillé zéro déchet ou éco-responsable, même si je sais que cela fait partie de leurs préoccupations. J’ai acheté chez le géant suédois du meuble les petits cadres photos qui accueillerons des indications pour les invité.e.s. et des sacs pour les wedding bags. J’ai commandé chez une jeune créatrice Ecossaise, des chemins de tables parfaits pour nous. Les cadeaux des invité.e.s viennent des États-Unis.

Merci pour RIEN !
Crédit photo : geralt pour Pixabay

Alors non, notre donjon « Mariage écolo » n’est pas complet. Non, je n’aurai pas un mariage zéro déchet, anti-gaspi, zéro pollution. Mais tant pis. On aura fait au mieux de nos possibilités. Choisir, c’est renoncer. Nous avons fait le choix de renoncer au mariage le plus écolo du monde.

En revanche, si c’est au cœur de tes préoccupations, go chez Colibri Tannique qui sait tellement mieux que moi. Tu pourras prendre de nombreux conseils auprès d’elle. Dans un second temps, regarde autour de chez toi ce qu’il se fait. L’écologie, le zéro déchet, etc. se diffusent un peu partout et tu trouveras certainement ton bonheur.

Alors, ma paillette, quels gestes petits ou grands, as-tu prévu pour que ton mariage sauve la planète ?

S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mademoiselle Soleil
Mademoiselle Soleil
7 mois il y a

Ah ce jiminy cricket des temps modernes ! Je comprend tellement ton souhait du zéro déchet et ecolo. Bravo pour les résultats !! On fait comme on peut nous les lanternes qu’on avait étaient celles de 3 mariages avant nous qui les ont laissé installé dans la salle du coup elles ont fait 4 mariages rentabilité et écologie 🙂

Madame Moonlight
5 mois il y a

C’est vrai que quand on se marie l’éco-responsabilité n’est pas la 1ère chose qui vient à l’esprit.
Moi c’est grâce à nos fleuristes et notre traiteur que je me suis vraiment posé la question.
Sostrene Greene 😍 c’est aussi parfait que diabolique 😈