Chroniques de mariage

Lancer de paillettes sur Mademoiselle Volte

Une chronique de Mademoiselle Volte –

Je suis je suis je suis…

(quelqu’un qui a beaucoup trop regardé la télé dans les années 90 et 2000)

Bonjour à tous.

Je suis Mademoiselle Volte. Ou Mademoiselle Survoltée. Ou Révoltée. Ça dépend des moments. J’ai 32 ans.

Ce surnom est un pseudo utilisé sur internet depuis quatorze ans. Il me colle donc bien à la peau depuis la moitié de ma vie ! Un forum où j’ai d’ailleurs rencontré une de vos chroniqueuses adorées, Mademoiselle Poison Elfie (Internet est grand, mais le monde est tout petit). C’est d’ailleurs à cause d’elle que je suis ici ; elle m’a convaincue de venir vous parler de la préparation de mon mariage.

Quelle imposture pour moi ! Nombreux sont ceux qui ici ont beaucoup rêvé de leur mariage. Nombreux sont ceux qui attendaient la demande, attendaient ce jour. J’ai vu des amies gâcher toutes leurs sorties dans l’espoir que ce serait l’occasion de la demande. J’avoue que moi, cela ne m’intéressait pas vraiment ; puisque maintenant on peut vivre pépouze sans être mariés, je me sentais bien comme ça. Même quand au bout d’un moment il est devenu clair que nous allions rester ensemble avec M. Volty, j’étais juste bien comme ça. Toute cette organisation, tout ce stress, tout ce budget voyage pour un truc qu’on SAIT. On prend le truc comme ça vient.

Moi quand on me parlait mariage.

Et pourtant, si je suis là, c’est bien que j’ai dit oui, vous vous en doutez. Rembobinons un peu (oui, je vous ai dit, télé dans les années 90, on rembobine les VHS).

Nous nous sommes rencontrés à 19 ans, en école d’ingénieurs, à Albi. Il était mon voisin à la résidence étudiante, et une des premières personnes à qui j’ai osé parler, je me suis incrustée dans sa partie de tarot. On a fini par devenir amis. On mangeait ensemble. On a fait un tournoi de volley déguisés en cow-boys et en indiens (je crois bien qu’on a tout perdu). Et voilà. En quelques mois, on a commencé à sortir ensemble. Nos studios mitoyens ont été réaménagés et on a vécu ensemble immédiatement. Pas de stress ou d’excitation des premiers rendez-vous, pas de tenue à trouver (il m’a vue en pyj’ le premier jour, après ça peu importe la tenue). Moi, ça me va bien. Je vous ai dit, hein, le romantisme hollywoodien, c’est pas mon truc.

Et ensuite, eh bien… Le temps a passé. Le voisin d’en face qui s’éclatait à nous entendre discuter d’une pièce à l’autre, les groupes d’amis qui se mélangent, les stages et les semestres d’études à l’étranger qui nous séparaient physiquement, des hauts et des bas et même une courte séparation pas que physique, le diplôme, le premier travail, le premier appartement, puis un chat, des voyages, une maison, un PACS (pour que le survivant puisse garder la maison, toujours ce romantisme) un deuxième chat… Juste l’évolution tranquille de notre couple.

Photo personnelle

Une discussion sur le mariage, sur la route d’un week-end en 2021. Que pour moi ce n’était pas important. Pour lui si, qui est un peu plus « tradi » que moi. Donc, on se marierait, puisque je m’en fiche et qu’il le veut. Un jour. On n’est pas pressé.

Et puis nous sommes invités au mariage d’un de ses amis d’enfance. Et le mariage était très chouette, mais on n’arrêtait pas de se dire que nous, on ferait plutôt comme ci ou comme ça. Que ça c’était une bonne idée. On s’est regardé. On a rigolé. On s’est dit qu’on venait de se fiancer.

Il m’a acheté une bague. Il voulait me faire une demande pendant notre voyage en Tanzanie, mais il a laissé la boîte sur le meuble où je pose mon sac en rentrant du travail genre, tous les jours depuis qu’on a ce meuble, quoi. On a encore bien rigolé ; ça n’aurait pas pu être plus nous. J’ai changé la bague (oui, j’ai osé). Mais bizarrement, ça m’a fait tout drôle quand même.

Photo personnelle

Et voilà où j’en suis, à naviguer entre ma maniaquerie d’organisation, ma manie du contrôle, mon envie de ne pas me prendre la tête et ma peur d’être déçue.

S’abonner
Notification pour
guest

6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Madame [ɑ̃]ncre
4 mois il y a

Ooooh bienvenue Mademoiselle Volte, j’ai hate de lire la suite, parce que je vous aime déjà tous les deux !

Mademoiselle Poison Elfie

Bienvenue ma très chère Mlle Volte ! Hâte de lire la suite !! Hiiiiiii !!

Madame Oulalahoop
4 mois il y a

Bienvenue parmi nous Mademoiselle Volte !!! Comme j’ai hâte de te lire rien qu’après cette présentation !

Mademoiselle Pamplemousse

Bienvenue Mademoiselle Volte ! Super présentation , hâte de lire la suite !

Mademoiselle Flocon
3 mois il y a

Bienvenue Mademoiselle Volte ! Très très hâte de lire la suite de tes chroniques 🙂