Chroniques de mariage / Mariage

La demande ou comment le terrain a été préparé

Un article de Mademoiselle Moonlight –

Hello, hello, les paillettes et les chaussettes. J’espère que tu vas bien petit(e) lecteur/lectrice Aujourd’hui j’ai décidé de parler du jour où Monsieur Muscle a (enfin) décidé de me poser LA question. Enfin dans cette première partie je vais plutôt te dire ce qui m’a mit la puce à l’oreille.

Monsieur et moi nous sommes pacsés en mars 2016, un peu plus d’un an après s’être mis ensemble et alors que j’étais en expat au Pays de Galles. C’est à ce moment-là que les fiançailles ont commencé à faire parler d’elles, autrement dit : « si on se pacs on peut se fiancer, sans se marier immédiatement ». Mais Monsieur ne l’entendait pas ainsi, on était pacsé et ni les fiançailles, ni le mariage n’étaient une option dans le futur.

Ce que je vais te raconter dans cette chronique, Monsieur dirait que j’ai absolument tout imaginé ou du moins j’ai inventé des relations de cause à effet qui n’avaient pas lieu d’être. Mais il est un peu mauvais pour cacher les secrets/surprises.

Mai 2019

Tout a commencé lors de vacances dans sa famille, après avoir eu une énième fois la question : « Vous vous mariez quand ? », Monsieur entame une conversation hypothétique sur le mariage, la première où on peut parler librement de nos envies et établir les bases de notre possible union future. Il me dit qu’une chose est sure on ne se mariera pas en 2020, mais plutôt en 2021 ou 2022. De plus, il ne faut pas qu’il y ait trop de monde: nos familles proches et nos témoins, après un rapide calcul on arrive à 30 personnes (hors hypothétiques futurs époux). D’autres idées sont posées sur la table, on peut faire un mariage d’automne ou d’hiver pour diminuer les coûts, on peut faire un mariage en journée… Bref nous voilà avec un premier plan d’attaque.

Octobre 2019

Crédit photo : photo personnelle – Source du Lison

On a continué à aborder le sujet hypothétiquement de temps en temps (mais pas trop souvent non plus), jusqu’à notre week-end dans le Jura, dans une maison d’hôte magnifique, au cœur de la montagne. J’étais déjà amoureuse de ce lieu en photos, alors d’y être en vrai avec Monsieur j’étais aux anges. Bref, je parle, je parle, mais quel est le lien avec le mariage tu me diras ? Attend, j’y arrive. Donc on est dans ce lieu splendide avec un espace salle à manger, un espace salon, un jardin dont une partie terrassée et couverte, donc oui je me fais déjà des méga films, j’essaye de ne pas m’emballer. C’est donc totalement sorti de nulle part qu’il me dit : « ça ferait un très beau lieu de réception pour notre mariage (hypothétique) ».

A la fin du séjour, j’ai posé la question aux propriétaires, et la réponse est : oui on peut organiser des mariages en petit comité, on a la possibilité de couchage sur place et ils s’occupent de faire le traiteur si on le souhaite. Est-ce que nous venons de trouver un potentiel lieu de réception pour un mariage hypothétique ? Je dis oui Mesdames et Messieurs !

Novembre 2019

Le mois suivant, pour nos 5 ans, on s’organise une sortie en ville pour un déjeuner et un goûter (ne juge pas je suis lyonnaise évidemment nos sorties tournent autour de la nourriture), bon aussi pour dire bonjour au copain. Le hasard faisant bien les choses ce même jour, mon joaillier préféré (dont est issu ma bague de PACS), faisait un event pour le lancement de sa nouvelle collection. Parfait pour terminer notre journée d’anniversaire, en apprendre un peu plus sur les gemmes et découvrir en vrai ces bagues si magnifiques.

Crédit photo : photo personnelle – Baby Lady by Gemmyo

Il faut savoir que Monsieur Muscle ne s’y connaît pas trop en bijoux, déjà pour lui le seul bijou qu’il peut porter en tant qu’homme c’est une montre (mon chéri tu porteras ton alliance hehe), mais alors pour femmes, le domaine lui était vraiment inconnu. C’est pourquoi je lui montre des bijoux que j’aime bien et de son côté des montres. Je lui avais donc présélectionné 2 bagues potentielles (comme source d’inspiration), avec comme pierre de centre un saphir, car très tôt dans notre relation, il a dit qu’il ne voulait pas offrir de diamant (je pense qu’il a dû être influencé par le film Blood Diamant). Le saphir me plaisait pour deux raisons : 1) C’est la pierre des natifs du mois de septembre; 2) Ça a un côté un peu royal (je ne crois pas t’avoir mentionné ma passion pour les royautés ?).

Crédit photo Gemmyo – Baby EverBloom et Rétromantique S en or rose et saphir

Mais bizarrement lors de cet event et en essayant le modèle Baby EverBloom, Monsieur Muscle insiste sur le fait que la bague est bien plus jolie qu’en diamant, et ses propos sont appuyés par la vendeuse. Seraient-ils de connivence tous deux ? Mystère et boule de gomme.

Peut-être que toi aussi en lisant ces lignes, tu trouveras que je lis beaucoup (trop) dans tous ces événements.

A propos de l'auteur

Mademoiselle Moonlight
Mademoiselle Moonlight, 31 ans, je suis passionnée, maniaque et organisée. Je suis fiancée à Monsieur Muscle depuis le 14 février 2020 et si tout va bien je deviendrai en mai 2021 Madame Muscle-Moonlight. J’écris souvent mes chroniques avec des chaussettes à paillettes.
S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Mademoiselle Poison Elfie

Hihihi ! Y a quand même pas mal d’indices ^^’

Madame Oulalahoop
1 mois il y a

Non mais là, c’était pas des indices, c’était un chemin balisé de grosses flêches fluos^^

Pauline
Pauline
1 mois il y a

Moi je dis que ton sens de l’analyse est impeccable 😉

Madame [ɑ̃]ncre
1 mois il y a

Hypothétiquement parlant, c’est pas très hypothétique tout ça !! ha ha !

Mademoiselle Soleil
1 mois il y a

Il faut vraiment être aveugle et sourd pour ne pas voir et entendre tous ces indices !!