Chroniques de mariage / Mariage

Alors mariée ou pas mariée?

Un article de Mademoiselle Couture

Crédit photo : Nick Karvounis on Unsplash

Tu te souviens de moi ? La future mariée au font du gouffre parce que le gouvernement avait annoncé que les rassemblements dans les lieux accueillant du public devaient fermer, et qui devait donc décaler la fiesta mais maintenir son mariage civil ? Ça y est, ça te revient ? Sinon c’est là !

T’es assise sur ton canap’ ? Tu veux un p’tit rhum arrangé de derrière les fagots ? J’ai la suite de l’histoire à te conter…

Crédit photo : Adam Wilson on Unsplash

La semaine qui a suivi cette annonce a vu arriver une nième annonce, le deuxième confinement ! Moins strict que le premier certes, mais qui bloquait néanmoins les déplacements entre les régions… et devine quoi ? On habite en Loire atlantique et on se marie dans la Manche. Tu vois où je veux en venir ? Et bien oui ma petite paillette,

On n’est toujours pas mariés !!!

J’ai eu un bon gros flottement, puis un bon gros rejet… pourquoi avais-je donc lancé mon couple dans cette épreuve du mariage ? Question à laquelle je te le dis tout de suite, j’ai très vite arrêté de réfléchir…

Bon, après avoir ressassé quelques semaines, on a eu un petite discussion avec M. Red. Lui voulait se débarrasser du mariage, faire le civil à 5 et faire une fête dans 2 ans, mais pas pour le mariage et tout ça : pour que « notre fille puisse tourner la page ». Oui oui, tu as bien lu, il a osé utiliser cet argument tout pourri !

Après m’être pris ca dans la tronche, il m’a fallu une nuit pour digérer le truc. Ouais, il me faut le temps d’infuser comme dit ma psy, et j’avoue que c’est pas faux !

Crédit photo : Alison Marras on Unsplash

Donc, après avoir infusé la nuit et toute la journée du lendemain, j’ai repris la discussion en expliquant que ça ne me convenait pas. Oui, j’ai tenu tête, moi qui habituellement suis le courant, là, ce n’était pas possible. Mon rêve de gamine avait déjà volé en éclats 2 fois, ce n’était pas pour faire un mariage comme ça, vite fait, et qui ne me convenait pas. L’argument de la partie adverse que j’ai en revanche accepté a été « oui, mais j’en ai marre de parler mariage » ! En ça, j’étais d’accord. On a donc convenu de décaler la salle, le traiteur et d’annuler les autres prestataires. On a géré les mails d’infos aux prestataires et on a tourné la page.

Le week-end du 7 Novembre, il a fait un temps magnifique ! Tellement beau qu’en Loire Atlantique on a même déjeuné dehors ! On a fait du jardin, on a profité d’être tous les trois. Ce coup là, pas de petit dîner sympa, on savait qu’on aurait un petit pincement donc on l’a géré. On a reçu un très joli bouquet de la part de cousins, ça m’a beaucoup touchée, on a reçu des félicitations de gens qui n’avaient pas compris que qui dit confinement, dit aucun mariage (mais ça nous a fait plaisir quand même), on a reçu des petits messages de nos copains qui pensaient à nous, bref le week-end est passé tranquillou.

Crédit photo : Carmine Savarese on Unsplash

Puis on a mis un gros couvercle sur le mariage, rangé tous les cartons chez mes beaux-parents et rapporté 10 kg de bonbons à la maison. De toute façon, ils seront périmés en 2022 donc j’alimente mes collègues en bonbons, ils devraient bientôt me détester… La vie a repris son cours, les fêtes sont passées, aussi étranges que l’année 2020 : pas de gros rassemblements de famille, pas de grandes bandes de potes au Nouvel An. Des fêtes un peu calmes qui nous ont fait du bien. On a parlé, ri, bu, joué. En un mot, on en a profité.

Crédit photo : Brooke Lark on Unsplash

Et puis le week-end dernier, M. Red a ressorti notre faire-part en disant ” faudrait renvoyer une version électronique pour bloquer la date chez nos invités”. Et voilà comment on a re-soulevé le couvercle. Et comment, comme Obélix, je suis retombée dans la potion…

A partir de l’idée de M. Red, j’ai modifié notre faire-part pour en faire une vision un peu plus fun avec les trois dates superposées un peu en mode dates de concerts. Ça rend bien, ça lui plait. Se pose la question des invités au moment d’envoyer le mail… Ben oui, a-t-on toujours envie des mêmes personnes autour de nous ? Je ressors mon appli Mariages.net, soigneusement enfouie dans mon téléphone pour ne pas tomber dessus tous les jours, et vérifie la liste.

Une bêtise que j’ai faite (je partage pour que tu ne reproduises pas, c’est vraiment trop pénible à reprendre par la suite, tu vas voir) j’avais supprimé les invités au fur et à mesure que les gens déclinaient. Je n’avais pas mis leur présence en « décliné » je les avais carrément supprimé. Sauf que là, ben on vise la liste initiale (à quelques personnes près) et que cette liste, ben je ne l’ai plus sur le site… heureusement que j’avais fait un fichier Excel avec la liste des adresses ! Ça m’a permis de retrouver mes petits… mais ça m’a quand même pris une bonne heure de tout reprendre proprement…

Alors du coup je te raconte, je te raconte, mais je ne t’ai toujours pas dit à quelle date on se marie… ben en fait on ne sait pas… oui tu as bien lu !

Crédit photo : Sebastian Herrmann on Unsplash

On a calé la fête le week-end du 28 Mai 2022, mais on ne sait pas encore pour la mairie.

Deux options s’offrent à nous : tout faire le 28 Mai 2022, ou alors faire le civil en petit comité (mais quand même plus que 5) avant et faire « juste » la fête le 28 Mai. Probable, fort probable même qu’on choisisse l’option 2.

Affaire à suivre…

Et toi ca donne quoi de ton côté ? Tu me racontes ?

A propos de l'auteur

Avatar
Mademoiselle Couture, consentez-vous à épouser Monsieur Red ici présent, à l’aimer et le chérir jusqu’à ce que la mort vous sépare ? Toi aussi tu as rêvé d’entendre un jour ces mots prononcés pour ton mariage ? Moi j’ai toujours rêvé de me marier. Et après 17 ans de vie commune, je vais épouser Monsieur Red, mon chéri merveilleux et le merveilleux père de notre fille d’amour. Nous avons 37 ans tous les deux et vivons en Loire-Atlantique. Nous habitons une très jolie région et pourtant c’est dans le Cotentin natal de mon chéri que nous irons nous marier. Nous aurions dû nous marier le 9 mai 2020 mais un invité imprévu à tout bousculé (j’ai nommé le Covid-19) et nous avons donc tout décalé au 7 novembre 2020. J’ai raconté toute une partie de mes préparatifs sur le blog de mariage Mademoiselle Dentelle et suite à la fermeture du blog le 31 mai dernier, je me suis retrouvée comme quelques autres chroniqueuses à ne pas vouloir que tout s’arrête ! Me voilà donc à te raconter mes préparatifs de mariage sur Paillettes & Chaussettes. J’ai hâte de te raconter la suite, surtout que qui dit décalage dit plus de temps pour préparer… alors enfile des chaussettes bien chaudes, cale-toi dans ton canapé et c’est parti ! A très vite !
S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Mademoiselle Poison Elfie

Plein de soutien à toi ! J’espère que le 28 mai sera votre beau jour ! Le 24 avril semble encore une fois compromis ici … :/

Mademoiselle Flocon
1 mois il y a

C’est jamais simple avec ce Covid… Je t’envoie toutes mes pensées, on va bien finir par réussir à se marier non mais ho !

Mademoiselle Moonlight
1 mois il y a

Ce n’est pas facile, j’ai de la chance de ne pas avoir reporté pour l’instant notre mariage, mais j’avoue que nous avons un plan B et un plan C qui est de le faire en deux fois aussi, le civil cette année et le laïque a une date indéterminée.

Mademoiselle Soleil
Mademoiselle Soleil
1 mois il y a

Oh pleins de courage ! Ici pzs de report pour le moment je croise fort les doigts pour juillet 🤞mais dans tous les cas on se mariera cette année et nos invités s’ils doivent faire le test pcr des fesses ça sera test pcr des fesses 😂
Et je fais tout sur Excel très peu de mariage. Net pour toute l’organisation mais c’est bon à savoir.

Madame [ɑ̃]ncre
1 mois il y a

Oh je suis contente de te relire <3 Je croise tout ce que je peux croiser pour ce 28 mai ! Il va nous foutre la paix ce covid bordelou ??? *calins*