Couple / Enfants

Devenir Maman vol.1

Un article de Mademoiselle Moonlight

Bonjour ma chaussette à paillettes, est-ce que tu vas bien?

Nos préparatifs pour le mariage étant « suspendus » et aussi parce qu’on a le temps de s’y remettre d’ici juillet 2022 pour l’instant, priorité au bébé ! Je vais essayer de te raconter ma vie de jeune maman avec le moins de filtres possibles, parce que c’est aussi ça le partage de nos chroniques : te dire la vérité.

Je t’avoue qu’il est un peu difficile pour moi d’écrire mes chroniques en ce moment parce que 1- j’ai un bébé qui dort peu seul pour le moment. Et 2- parce que mes idées, mes mots s’emmêlent dans ma tête et ça part dans tous les sens. J’aurais vraiment dû écrire tout ça au fur et à mesure, ça m’apprendra à procrastiner pour une fois !

Tout commence avec un test

Cette 2ème barre qui a changé nos vies – crédit photo personnelle

Après avoir fait une pause dans nos « essais bébé », pour ne pas être trop avancée dans ma grossesse au moment du mariage, je propose à Monsieur Muscle de réessayer à l’automne 2020. Je ne te cache pas que dans mon plan de vie « idéale » je serais tombée enceinte aux alentours de Noël, cependant Baby Moon en a décidé autrement, pour notre plus grand bonheur.

Début de semaine, je suis ravie d’aller chez l’ostéo, je fais partie de ces femmes qui ont des syndromes prémenstruels très marqués donc je savais qu’elle allait me soulager. A J+3 de ce qui aurait dû être le début de ma menstruation, toujours rien. Je dis à Monsieur Muscle qu’il faudrait faire un test de grossesse, car je suis réglée comme du papier à musique. Il n’y a donc selon moi qu’une seule explication possible à ce retard. Il me propose d’attendre le week-end pour aller acheter ces tests vu qu’on est dans un contexte de confinement/couvre-feu. J’accepte, mais à contre-cœur.

Le week-end arrive et là c’est le drame… Monsieur ne veut pas se lever, il traîne des pieds pour se préparer mais part finalement à la pharmacie peu de temps avant la fermeture. il revient quelques minutes plus tard bredouille, pourquoi ? Il n’a pas trouvé de place de parking près de la pharmacie et qu’elle était sur le point de fermer. Je me retrouve à devoir attendre la boule au ventre le lundi suivant pour avoir ma réponse.

Je rêvais de faire ce fameux test qui dit « enceinte ou pas enceinte » et le nombre de semaines, mais je me suis contentée d’un test de grande surface. Au final, quand on voit la deuxième ligne bleue apparaître, la marque du test n’a pas d’importance.

Nous sommes enceintes

L’annonce au futur papa fût loin d’être instagrammable, moi en larmes sur le carrelage de la salle de bain, Monsieur qui propose au chien de faire leurs valises et s’enfuir tant qu’il est encore temps. Très bon début de parentalité pour lui !

Une fois l’effervescence du test retombée, le ballet des rendez-vous médicaux commence, bilans sanguins à jeun mensuels, échographies… et surtout faire l’inscription à la maternité. J’ai été assez surprise de devoir faire ça aussi tôt dans ma grossesse, mais les places sont assez comptées. Si j’y avais pensé à ce moment-là j’aurai également fait notre inscription à la crèche, mais ça c’est une autre histoire.

Mon médecin traitant m’a conseillé de faire mon suivi chez le gynécologue. Je partais à la base pour un suivi avec une sage-femme et c’est ce que j’aurai dû faire ! Le seul avantage avec lui c’est d’avoir une échographie à chaque rendez-vous, par contre aucune empathie, zéro attention : j’avais juste l’impression d’être une énième patiente. Si un jour nous décidons d’avoir un 2ème enfant, je suivrais mon instinct et c’est aussi le conseil que je peux te donner, écoute-toi !

Garder le secret…

En général je sais bien garder les secrets, mais celui-là j’ai tellement envie de le crier sur tous les toits ! Mais je pense que tu me comprends. Monsieur Muscle insiste sur l’importance de garder le silence jusqu’au cap des 3 mois : c’était long ! J’ai quand même pu l’annoncer à une de mes témoins, qui une semaine avant m’appelait pour me dire qu’elle aussi attendait un bébé. Oui, oui, tu as bien lu, il y aura 2 femmes enceintes au mariage. Au final, je n’ai pas réussi à garder le secret pour 3 personnes : une de mes amies les plus proches, une amie qui devait accoucher 2 jours avant moi et la créatrice de ma robe de mariée.

Oui tu as bien lu, ma team de copines de grossesse se compose de 4 membres pour l’été 2021. Je n’aurais jamais imaginé vivre ma grossesse en compagnie de ces 3 merveilleuses femmes et mamans.

… puis l’annoncer officiellement

Nous avions prévu de l’annoncer à nos familles avant les 3 mois, car on se voyait à Noël et que ça allait être difficile de trouver une parade au verre de vin chaud qu’on allait m’offrir. Je t’explique : nous avions acheté un body et un bonnet en taille 1 mois, que nous avons caché dans une boîte à biscuit pour dévoiler l’arrivée de Baby Moon. Cette annonce fonctionne physiquement et ça a très bien marché du côté de Monsieur Muscle car nous avons vu sa famille pour les fêtes. Malheureusement, de mon côté nous leur avons dit en visio, ma maman n’a pas compris tout de suite, pendant que mes sœurs hurlaient leur joie. Bref, ce fût assez périlleux de l’annoncer, mais tellement beau en même temps.

En même temps que l’année 2020 se termine, mon 1er trimestre aussi. A part des douleurs pelviennes permanentes, un mois de nausée en fin de journée, et des nuits qui commencent à 21h je vis pour l’instant un très bon début de grossesse.

Je te donne rendez-vous dans ma prochaine chronique pour connaître la suite de mes aventures pour devenir maman, et je te remercie de me lire.

A propos de l'auteur

Madame Moonlight, 31 ans, je suis passionnée, maniaque et organisée. Je suis fiancée à Monsieur Muscle depuis le 14 février 2020. Devenue Madame Muscle-Moonlight en mai 2021, mum-to be juillet 2021. Report de la cérémonie laïque et réception à juillet 2022. J’écris souvent mes chroniques avec des chaussettes à paillettes
S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Mademoiselle Poison Elfie
15 jours il y a

Aaaah les annonces à distance … Bref, heureuse pour vous 2 !!

Mademoiselle Soleil
Mademoiselle Soleil
14 jours il y a

Ça donne des anectodes là distance aussi et ça crée de beaux souvenirs 🙂

Mademoiselle Flocon
14 jours il y a

J’ADORE les récits de grossesse, la découverte, l’annonce au papa, aux proches… C’est vraiment chouette de découvrir tout ça Mademoiselle Moonlight 🙂

Mademoiselle Carpe
3 jours il y a

Je suis pareille. Ces récits me font beaucoup de bien et me rassurent.

Madame [ɑ̃]ncre
10 jours il y a

J’ai aussi du annoncer cela à ma mère à distance, et pire, par email >_<

Madame Oulalahoop
5 jours il y a

Rolala j’adore la petite boite pour l’annonce! Bon par contre, pas big-up au futur papa qui s’en fout de l’importance du test LA MAINTENANT… HIER!!!!!

Melle Océan
Melle Océan
2 jours il y a

C’est toujours tellement touchant les récits d’annonce de grossesse !!
C’est vrai que c’est dur de garder le secret durant le 1er trimestre, mais aussi je trouve ça super de ne partager ce secret qu’avec le futur et quelques rares proches.
J’ai fini mon 1er trimestre (et je viens donner des nouvelles suite à un commentaire sur l’article de Mme Oulalahoup 😉) et après quasi 3 mois de nausées quotidiennes (et toute la journée), des vomissements, je commence à savourer la grossesse ! Bébé va bien (et nous sommes rassurés !), les futurs grands-parents sont ravis et je n’arrête pas de regarder dans le miroir ce début de bidou qui pousse… C’est tellement magique ce que le corps est capable de faire, que même si quelques vergetures sortent sur mon ventre, je m’en fiche : je porte un bébé et c’est le signe que mon corps lui donne sa place, je sens plus épanouie que jamais.