Couple / Enfants

Le 1er trimestre de ma grossesse

Une chronique de Mlle Flocon

Hello chère Paillette ! Me re-voici aujourd’hui pour te parler d’un sujet un peu moins Paillettes et un peu plus Chaussettes : la grossesse, et plus précisément son 1er trimestre. En effet, Monsieur S et moi attendons une belle surprise prévue pour cet été et je me suis dit que quelques chroniques sur le sujet pourraient peut-être t’intéresser.

Voici donc la première chronique, dans laquelle je vais te parler du 1er trimestre. Bien sûr, je te parle ici de ma propre expérience, peut-être que la tienne a été ou sera différente. (Et tant mieux, car on dit bien que chaque grossesse est différente !)

Découvrir sa grossesse

découverte test de grossesse
Photo de RODNAE Productions provenant de Pexels

Après que nous ayons pris la décision de décaler notre mariage, nous nous sommes posé la question avec Monsieur S : souhaitions-nous agrandir la famille ? Nous y pensions déjà depuis un petit moment mais on préférait attendre et faire les choses « dans l’ordre » : le mariage puis le bébé.

Seulement, ce décalage n’a pas forcément été bien vécu quand on a dû prendre la décision. En effet, décaler le mariage de 8 mois, revenait à décaler notre projet de fonder une famille d’autant de temps, voir plus, si jamais le bébé prenait son temps pour arriver.

Nous avons donc décider d’essayer, sans se mettre la pression, pendant un certain temps puis, si cela ne fonctionnait pas, de reprendre après le mariage.

Bon, spoiler alert, au vu du titre de mon article, tu te doutes bien que ça a marché ! Après un test de grossesse positif et une prise de sang également positive, il a fallu nous rendre à l’évidence : nous allions être parents.

grossesse futurs parents
Photo de John Looy sur Unsplash

Les désagréments du 1er trimestre de grossesse

Les premiers symptômes sont assez rapidement apparus chez moi. Encore une fois, je te rappelle que chaque grossesse est différente, donc tu ne vivras peut-être pas tout ce que j’ai pu vivre.

La fatigue

Au tout début de la grossesse, il est fréquent de se sentir très fatiguée. En effet, le corps fabrique un petit être de zéro et se prépare à l’accueillir : cela lui demande beaucoup d’énergie. Ça, c’était la théorie, que j’avais lue et intégrée. Maintenant, j’avoue que je n’avais pas compris que ça voulait dire que j’allais être une loque totale pendant des semaines !

Je partais me coucher tous les soirs à 20h, le canapé est devenu ma place attitrée et je me suis vraiment demandé si j’allais pouvoir avoir une vie sociale normale ou pas ! Bon, j’avoue que le couvre-feu a aidé sur ce point, mais je n’ai pas fait la maligne le soir où on a invité des amis à la maison jusqu’à minuit !

fatigue 1er trimestre grossesse
Photo de Meru Bi provenant de Pexels

Les nausées

On parle beaucoup des nausées matinales quand on parle de grossesse. Et bien ça n’a pas du tout été mon cas car les miennes étaient uniquement le soir. Je me rend compte avoir été chanceuse car certaines y ont droit matin, midi et soir et ce n’était pas mon cas.

En revanche, j’ai eu droit à des pilules au gingembre pour les faire passer, ce qui n’a pas du tout fonctionné vu que je n’arrivais pas à les avaler sans avoir des haut-le-cœur ultra dramatiques. C’était pas beau à voir, honnêtement ! Finalement, je n’ai jamais vomi et les nausées ont fini par disparaître toutes seules au bout de deux mois environ, donc juste avant la fin du 1er trimestre de grossesse.

La perte de poids

J’en conviens, ça n’a pas l’air logique mais en fait ça arrive assez souvent. Entre les nausées, les 50 pilules que je devais prendre à chaque repas (comment ça, j’exagère ?!) et le fait que je n’arrivais plus à me nourrir correctement, j’ai perdu environ 3 kilos au début de ma grossesse.

Si ça t’arrive, ne t’inquiète pas, c’est normal ! Ton corps change, ton appétit aussi (et tes goûts : adieu petits gnocchis que j’aimais tellement…) et il faut que tu t’habitues à tout ça. Le bébé prendra ce dont il a besoin et tu reprendras du poids plus tard.

grossesse perte de poids 1er trimestre
Photo de Ketut Subiyanto provenant de Pexels

Douleurs de règles

Pendant un moment, j’ai eu des tiraillements dans le bas-ventre, un peu comme des douleurs de règles. Je le précise ici car ça me paraît important et on peut facilement stresser lors du 1er trimestre de grossesse. J’ai souvent ressenti ces douleurs au cours du premier trimestre, comme si mes règles allaient arriver (même endroit, même intensité).

D’après ce que j’ai compris, il s’agit en fait de douleurs liées à l’utérus qui s’agrandit pour accueillir bébé (qui fait la taille d’un petit pois à ce moment-là !) Si cela t’arrive, ne panique donc pas et vérifie si tu ne perds pas de sang (même si ça peut aussi arriver, sans être forcément signe que quelque chose ne va pas). Si jamais tu es trop inquiète, appelle ou envoie un email à ton gynécologue ou ta sage-femme : ils sauront quoi te dire.

Les autres symptômes

Ils n’ont pas été aussi impressionnants mais j’y ai quand même eu le droit : poitrine douloureuse, essoufflement après avoir fait 3 pas, odorat sur-développé, hormones en folie, insomnies etc… Alors oui, c’est génial de pouvoir entrer en compétition avec le beagle de mes parents pour trouver du saucisson caché ou de piquer un fou rire en regardant une horloge accrochée sur un mur, mais c’est moins génial d’oublier systématiquement ses rendez-vous ou de rester éveillée toutes les nuits de 03h à 05h !

beagle
Photo de Timo Piredda provenant de Pexels

Le suivi médical et l’administratif

Le suivi médical lors d’une grossesse

Lors d’une grossesse, on peut être suivie par son médecin traitant, un-e gynécologue ou un-e sage-femme. J’ai décidé de passer par un cabinet de sages-femmes qui m’ont convaincues par leur prise en charge douce et non intrusive. Le cabinet accueille également en son sein une radiologue : pratique pour y faire les échographies.

En parlant d’échographies, justement, il y en a 3 obligatoires en France : une à chaque trimestre. Nous avons eu la possibilité d’en faire un peu plus car nous avons fait :

  • une échographie de datation au tout début de la grossesse (qui sert à pré-déterminer le terme de l’accouchement) :
  • l’échographie du 1er trimestre de la grossesse (pendant laquelle on mesure entre autre la clarté nucale du bébé, afin de déterminer le risque de trisomie 21) ;
  • et plusieurs échographies « plaisir » faites par ma sage-femme qui possède une petite machine permettant d’écouter le cœur de bébé et de le voir à chaque visite. C’est une chance et j’avoue que j’en profite bien !
échographie 1er trimestre grossesse  bébé
Photo de RODNAE Productions provenant de Pexels

Si tu as l’occasion de faire plus d’échographies : profites-en ! C’est vraiment génial de voir son bébé bouger, faire des galipettes, bâiller (oui, oui), mettre son pouce dans sa bouche, écouter son petit cœur… Ça t’aide, toi et l’autre parent à vous rendre compte de ce qu’il se passe à l’intérieur de ton ventre. C’est toujours un moment plein d’émotion et ça rassure beaucoup tant qu’on ne sent pas encore bébé bouger.

Enfin, n’étant pas immunisée contre la toxoplasmose, j’ai le droit à une prise de sang tous les mois pour vérifier que tout va bien. Ça m’a réconciliée avec ma peur des piqûres pour être honnête !

L’administratif lors d’une grossesse

Au début d’une grossesse, il y a pas mal d’administratif à prévoir, parfois bien plus tôt qu’on ne l’imagine ! Par exemple, l’inscription à la maternité. Ça n’a pas été mon cas car je n’habite pas dans une grande ville mais certaines demandent de s’inscrire très en avance. Autant prendre les devant, dès le début du 1er trimestre de grossesse donc !

Nous nous sommes également occupé de la pré-inscription à la crèche à environ 3 mois de grossesse. Idem, pour les familles qui habitent une grande ville, la pré-inscription se fait généralement au tout début de la grossesse (juste après la prise de sang positive, parfois !)

Il a aussi fallu faire la déclaration de grossesse à la sécurité sociale et à la CAF juste avant la 14ème semaine. Parfois, c’est le médecin qui s’en occupe mais dans mon cas elle a simplement rempli une partie d’un dossier et j’ai dû remplir le reste puis le transmettre aux administrations.

C’est un peu long mais pas franchement compliqué !

Je te donne ici trois petits conseils qu’on m’a donné et qui se sont révélés très utiles :

  • Créé-toi une pochette avec tous les papiers médicaux à l’intérieur. Cela t’évitera de stresser à chaque rendez-vous médical car tu auras oublié tel ou tel document (oui, je te rappelle que tu n’as plus de mémoire !)
  • Contacte ta mutuelle et celle de ton conjoint pour leur demander s’ils proposent des primes de naissance. Toutes ne le font pas et la somme peut varier entre 50 et 1 000 euros mais ça vaut toujours le coup de poser la question.
  • Si toi et ton conjoint n’êtes pas mariés, renseigne-toi pour faire une pré-déclaration de naissance en mairie. Cela sert dans le cas malheureux où il arrive quelque chose à la maman ou au bébé pendant l’accouchement, ou bien pour empêcher qu’un fou inconnu se balade dans les couloirs de la maternité et décide de se déclarer papa de ton enfant. On est d’accord, ça doit pas arriver souvent, mais juste au cas où, penses-y !

L’annonce de la grossesse aux proches

Enfin, je vais finir cet article sur une petite touche de bonheur : l’annonce aux proches. C’est un moment tellement précieux, dont tu te rappelleras toute ta vie. Je ne vais pas tout te raconter ici, mais nos annonces ont été remplies d’émotions et ça nous a fait très chaud au cœur.

On a même eu droit à quelques larmes (aïe aïe aïe les hormones) et à beaucoup de surprise car très peu s’en doutaient.

Nos annonces sont arrivées pendant cette période de couvre-feu, de deuxième confinement, de fêtes de noël un peu particulières et ont aidé à mettre un peu de baume au cœur à tous en ces temps incertains.

N’hésite pas à offrir des petits cadeaux symboliques comme des petits chaussons ou des chaussettes personnalisées tata / tonton, à filmer la réaction de tes proches etc. En tout cas, fais quelque chose qui vous ressemble à toi et à ton ou ta chérie.

1er trimestre grossesse
Photo by Julian Hochgesang on Unsplash

De mon côté, je te retrouve très bientôt pour te parler deuxième trimestre !

Mlle Flocon.

A propos de l'auteur

Mademoiselle Flocon
Hello ! Je suis Mademoiselle Flocon et je vais me marier avec Monsieur S. en 2021. Sur ce blog, je vais te parler de mariage - bien sûr - mais plus particulièrement de DIY (décoration, faire-parts...), de comment rechercher ses prestataires à distance, et peut-être bien de comment décaler son mariage sereinement... Sache qu'une fois le mariage passé, je ne compte pas m'arrêter là ! J'aurai plein de choses à te raconter sur la vie de couple et la vie en général ! Alors à très vite :)
S’abonner
Notifier de
guest
11 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Mademoiselle Poison Elfie

Toutes mes félicitations Mlle Flocon ! Une belle vie à la nouvelle paillette 😀

Madame Oulalahoop
1 mois il y a

félicitations!!!!!!!!!!!!

Madame [ɑ̃]ncre
1 mois il y a

Félicitations Mlle Flocon !

Mademoiselle Soleil
1 mois il y a

Félicitations !!

Mademoiselle Moonlight
1 mois il y a

Toutes mes félicitations, c’est une très belle nouvelle et une incroyable aventure 🙂

trackback

[…] début du premier trimestre de ma grossesse, je pensais – à tort – que je n’allais pas avoir besoin de vêtements de grossesse tout de […]