Couple / Vie quotidienne

Comment le coronavirus a bouleversé nos plans de vie

Un article de Lyra Mandragore

credit photo : Image par Lorri Lang de Pixabay

Dans ma tête, l’ordre des choses a toujours été très simple : d’abord le mariage, puis on achète une maison ou un appartement et enfin on fait des enfants. Facile ! Sauf que tout ne se passe pas toujours comme on l’a prévu…

Pourquoi cet ordre là ?

Le mariage avant les enfants, pour moi c’est une évidence. Pour le côté « tradition ». C’est le modèle qu’on nous montre depuis qu’on est enfants. La princesse trouve son prince, et « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ». Logique donc que l’on pense mariage avant enfants (et je ne parle même pas des considérations religieuses).

Si on parle du côté uniquement pratique, on peut être inquiets sur le fait de ne pas savoir à quoi vont ressembler nos corps après la grossesse. On le sait, la grossesse est un chamboulement tant physique que psychologique. Le corps évolue, mais on ne sait pas à l’avance comment. Certaines vont avoir du mal à l’accepter, d’autres au contraires en seront encore plus fières. Il n’y a pas de règle universelle et pas de moyen de savoir à l’avance. Pour certains couples, la présence de leurs enfants est un bonheur absolu, mais pour d’autres, c’est tout le contraire. De mon côté, c’est plus le côté voyage de noces qui me bloquait. Pour partir juste à deux, il faut que les enfants soient assez grands, et donc ça repousse d’autant plus une date de mariage…

Quand à l’achat de son chez-soi, c’est plus le côté pratique. Le côté légal bien sûr, comme je t’en parlais dans mon article sur l’achat à deux non mariés, mais aussi le côté « on achète notre nid pour fonder notre famille ».

Quand on remet tous les compteurs à 0 à 29ans…

Bon, ce plan de vie sonne bien mais…Quand on a 29 ans est qu’on remet tout à 0, ça devient nettement moins évident. Je sais, 29 ans ce n’est pas « vieux ». Mais recommencer une nouvelle relation à cet âge, penser mariage, enfants… ça prend du temps ! 29 ans et demi, je divorce, je ne suis plus propriétaire, je remets tous mes compteurs à 0. Je me mets en couple avec celui qui partage ma vie aujourd’hui. On apprend à se découvrir, on commence à voyager, à planifier notre futur ensemble. Nous sommes en 2019, on parle de mariage pour 2021 et de bébé dans la foulée. Mais avant des voyages dans le monde entier. On est en location dans un appartement qui est dans une rue animée de Paris. Vu le loyer qu’on paie, on se dit qu’on devait regarder les appartements à vendre. Bref, on a des plans, des échéances pas trop lointaines, tout va bien ! Oui, tout va assez vite entre nous, mais comme ma mère dit, on a plus 15 ans, on sait ce qu’on veut et ce qu’on ne veut pas dans nos vies. J’ai plus d’avenir avec ce nouveau départ que dans mon ancienne vie, je suis confiante sur la suite des événements et sur leur temporalité. J’écris une nouvelle page de ma vie, et je suis pleine d’optimisme !

credit photo : Image par Engin Akyurt de Pixabay

…et qu’un Coronavirus débarque

Début 2020, ça fait 1 an que nous sommes ensemble, cette année on doit faire un voyage de dingue : le Pérou en Septembre-Octobre ! Avec plein d’autres destinations entre temps, mais c’est notre beau voyage de l’année ! On attend cela avec impatience. Sauf qu’un certain virus a décidé de faire s’arrêter le monde entier. Adieu tous nos voyages, adieu notre année. Car oui, 2020 semble avoir été rayée du calendrier. On absorbe le premier confinement comme on peut, on travaille encore plus qu’avant, on vit au rythme des annonces gouvernementales et mondiales… Envolés tous nos jolis plans, le mariage ce ne sera pas pour maintenant. On achète tout de même un appartement (grâce au coronavirus pour le coup, car nous sommes les seuls à l’avoir visité vu que c’était juste avant le premier confinement), mais le reste de nos projets est clairement mis entre parenthèses. Comment se projeter quand on ne sait même pas si on pourra sortir de chez nous la semaine prochaine ?

Le temps s’arrête, oui, mais pas l’horloge biologique !

Mi-2020 j’ai donc 31 ans. Si on garde l’idée mariage avant enfants, et que là tout de suite on se fiance, je compte 1an et demie ou 2 ans de préparations, ça nous amène à un mariage en 2022 au plus tôt. Donc essai bébé après. Mais entre le début de l’essai et le moment où le bébé est là, il s’en passe du temps ! Je vais arrondir à 1 an (3 mois d’essais + 9 mois de grossesse ce qui est un scénario assez optimiste). Ca nous envoie en 2023, année de mes 34ans. Gros coup de massue. Pour la première fois on en vient à reconsidérer notre « ordre obligatoire ». L’idée fait son chemin.

credit photo : Image par Nile de Pixabay

Entre panique et certitude

On se pose un milliard de questions. Est-ce que faire un bébé maintenant est une bonne idée ? Est-ce qu’on a assez profité à deux, sachant qu’on a pas pu faire notre grand voyage à cause de la situation sanitaire ? Est-ce qu’on veut vraiment ça ? Toutes ces questions nous bousculent, nous font douter. On passe par une phase d’oscillation entre « on a envie » et « aaaaaaah on est pas prêts » ! On se rend vite compte qu’on ne sait pas quand la situation sanitaire va se rétablir, qu’on ne sait pas de quoi sera fait demain. On glisse tout doucement sur la pente du « ce serait pas si mal d’avoir un bébé ». Le dernier coup de pouce qui nous manquait arrive avec une mauvaise nouvelle : on découvre à ma maman un cancer métastatique des poumons. Gros coup de massue. Je crois qu’à ce moment là je réalise la fragilité de la vie, et sa préciosité. Je n’ai plus aucun doute de mon côté quant à mon envie d’avoir ce bébé et au fait que je suis prête. Que nous sommes prêts. Et je ne suis pas la seule à m’en rendre compte. Nous décidons donc, contre toute attente, de nous lancer dans des essais bébés plus tôt que prévu…

S’abonner
Notification pour
guest

11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mademoiselle Poison Elfie
10 mois il y a

Tout mon soutien à ta famille face à cette mauvaise nouvelle … Et plein de joies à venir avec vos essais bébé <3

Mademoiselle Soleil
Mademoiselle Soleil
10 mois il y a

Olala que de rebondissement ! Et moi j’étais plutôt dans pas d’enfant avant le mariage pour être avec mon corps de jeune fille 😅
En tout cas pleins de courage à toi et ta maman
Et vive les bébés !

Madame Moonlight
10 mois il y a

Je suis sincèrement désolée pour ta maman, je vous envoie tout mon soutien.
C’est un beau projet ce bébé paillette, je souhaite qu’il se concrétise rapidement ✨♥️

Mademoiselle Carpe
10 mois il y a

Mon soutien pour ta maman

Mademoiselle Flocon
10 mois il y a

Grosses pensées pour toi et ta maman. Je croise les doigts pour vos essais bébé ❤

trackback

[…] jours avant de partir en vacances, 1er jour de retard de règles. Comme je te l’avais dit la dernière fois, nous avons commencé les essais bébés plus vite que prévu ! Et on s’était dit que Mai […]