Bavardages / Couple / Vie quotidienne

S’expatrier en couple : mon expérience

Un article de Madame Infinie –

Comme tu le sais déjà (sinon, je t’en parlais ici), Monsieur Zéro et moi faisons partie des français vivant à l’étranger depuis près de 6 ans maintenant. Nous avons passé un peu plus de 4 ans en Angleterre et nous vivons depuis presque 2 ans maintenant en Allemagne. Aujourd’hui, je viens partager avec toi mon expérience personnelle. Ce n’est que mon ressenti, et je connais autant d’expatriés qu’il y a d’expériences d’expatriation. Alors, ne prends pas peur si c’est ton projet, bien au contraire, l’expatriation reste une superbe aventure (de couple).

Une idée qui a germée

Une expatriation, ça se prépare, autant sur le plan matériel que ça se mûrit dans la tête. Quand j’ai rencontré Monsieur Zéro, je savais déjà que je voulais vivre cette expérience mais notre amour naissant, je n’ai pas voulu partir sans lui. Lui, avait déjà eu l’occasion de partir vivre quelques mois à l’étranger et il était plutôt partant pour revivre ça. C’est donc tout naturellement que s’est imposée l’idée, qu’à la fin de mes études, nous partirions ensemble.

Dans ma tête, ça ressemblait un peu à ça :

Crédit photo : langll – pixabay

Mes études se sont finies en juin 2014. En mars 2015, nous étions installés au pays de la pluie.

S’expatrier à deux, est ce plus simple que tout seul ?

Je ne te parlerai pas de la partie administrative qui a toujours été parfaitement gérée par Monsieur Zéro, pour mon plus grand confort. Un bon côté de l’expatriation accompagnée : on peut se répartir les tâches !

Nous sommes donc en 2015, installés à Birmingham. Pourquoi Birmingham ? uniquement une opportunité de travail pour Monsieur Zéro. Et moi ? Je restais à la maison, j’essayais d’apprendre l’anglais et j’ai appelé plusieurs fois mon amoureux, en pleurs et perdue sans savoir comment me sortir d’une situation sans parler la langue locale. Ce qui était difficile, c’est que lui travaillait et qu’il est parti avec un anglais quasi parfait. Moi, je ne savais que 3 mots (nous connaissons tous la réputation des français en langue…), j’étais le cliché de la française. Les premiers mois ont été difficiles. Vraiment. Je restais seule, attendant que mon homme rentre. Finalement, j’ai pris mon courage a deux mains, je suis sortie, et avec beaucoup d’envie, j’ai appris. Tant et si bien que j’ai fini par travailler dans une école et que 3 ans plus tard, j’apprenais à des petits anglais à lire dans leur langue.

Pourtant, au quotidien, nous étions deux ours. Nous n’avons pas lié de réelle amitié ni avec des expatriés (que l’on fuyait comme la peste alors que je tentais d’apprendre la langue et qu’on a fini par côtoyer de nouveau les années passant), ni avec des anglais. Nous sommes partis à deux, restés à deux, re partis à deux (enfin techniquement à 3 mais notre couple suffisait à notre vie sociale). Pour nous, clairement, être à deux, a freiné notre vie sociale et de possibles rencontres mais comme nous ne sommes pas en demande de rencontres, nous l’avons plutôt bien vécu.

Crédit photo : qimono – Pixabay

Et comme tu t’en doutes, cette aventure nous a beaucoup plu vu que, quand le moment est venu pour nous de partir d’Angleterre, nous avons choisi un nouveau pays d’adoption et non de revenir en France. Mais cette nouvelle expatriation est un vrai challenge au quotidien, car, cette fois, en plus d’avoir notre fils, aucun de nous ne parle allemand. Mais ça, je te raconterai plus tard !

Alors, l’expatriation ça te tente ? Peut-être es-tu déjà partie ? Raconte-moi !

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Madame Oulalahoop
1 mois il y a

Ah l’expatriation en couple… Je me reconnais tellement dans ton histoire de femme à la maison/ours! ah et merci aussi à mon Mr Beard d’avoir geré la paperasse!!!
A la différence de ton ressenti, j’ai personnellement très mal vécu (et toujours d’ailleurs) le côté ours, la difficulté de créer des liens, de s’implanter, de se sentir chez soi loin de la France et de notre famille^^

Mademoiselle Soleil
25 jours il y a

vraiment bravo pour l’apprentissage de la langue!

Mademoiselle Moonlight
18 jours il y a

J’ai été expat, mais moins d’un an à la fin de mes études, et je suis partie seule, on a donc vécu 8 mois à distance et entre temps on s’est pacsé, bon il aurait pas fallu que ça dure plus longtemps. En tout cas merci, de partager votre expérience à tous les deux/trois.
On réfléchi a peut-être partir, mais on ne sait pas où encore.