Bavardages / Chroniques de mariage / Mariage

Organiser un mariage au temps de la Covid-19

– Un article de Mademoiselle Moonlight

Hello paillettes, hello chaussettes ! J’espère que tu vas bien !

Pour cette nouvelle chronique, je voulais aborder avec toi mon ressenti face aux annonces de confinements et l’organisation de notre mariage. Et oui, je sais dire « la » c’est moche, mais c’est l’Académie Française qui a choisi, pas moi.

La demande a eu lieu en février 2020 (je reviendrai vite vers toi pour tout te raconter), je me laisse le temps d’assimiler la nouvelle et de l’annoncer à nos proches, puis on commence en douceur les recherches de salles en fonction de la/les date(s) présélectionnée(s). Quand je reçois une première réponse négative, pour notre date en mai, je commence à être un peu envahie par la peur. Monsieur essaie de me rassurer et me dit que : soit on trouvera un autre lieu de réception, soit on changera la date, car il est encore tôt (très tôt/trop tôt).

Confinement saison 1

Photo by AnnaliseArt on Pixabay

Mi-mars une première allocution annonce que nous allons devoir rester à la maison pour une durée de 15 jours minimum, mais comme vous le savez, ces 15 jours se sont transformés en 55 jours.  Avant la prolongation, mon état esprit était plutôt serein, j’ai continué à chercher et démarcher des prestataires. Cependant, quand on a commencé à parler de report des mariages printaniers, à l’automne 2020 ou en 2021, je me suis demandé si on ne devait pas décaler notre union à 2022. Mais pourquoi, me demanderas-tu ? Je me suis mise à la place de ces couples de futurs mariés, qui se retrouvent à déplacer ce qu’ils ont mis un, voire deux ans à organiser.

Je commence à évoquer l’idée à Monsieur, mais il n’adhère pas, il est trop tôt pour se projeter sur 2021, puis il me dit « On ne peut pas se marier en 2022 car je n’épouse qu’une femme, pas deux ! » N’est-il pas mignon ? De plus, mes échanges étaient dans l’ensemble rassurants et confiants pour 2021.

C’est donc plus confiante que jamais que je reprends les recherches et enchaîne les rendez-vous téléphoniques. Nous reprenons le cours de nos vies, petit à petit, nous approchons du déconfinement, et des rendez-vous physiques. Les préparatifs prennent enfin une tourne amusante. Et comme tu as pu le voir dans ma présentation, nous n’avons pas chômé.

Tous les beaux mariages qui ont été célébré cet été, m’ont donné envie d’avancer la date de notre grand jour, tellement je suis impatiente de devenir sa femme. Mais voilà, l’été n’a pas fait disparaître le virus. A partir de septembre, les restrictions ont commencé à tomber et mon stresser à remonter. J’ai été la première à me dire que mai 2021 c’est loin et qu’on a le temps de voir venir et que de toute façon on se mariera, même si on ne peut être que 6 à la Mairie. Mais entre ce que je lisais sur les réseaux sociaux et ma famille, le stress persistait.

Vers un elopement ?

Photo by Jaygeorge on Pixabay

Récemment j’ai passé du temps avec ma maman et l’une de mes sœurs, elles m’ont dit avoir réfléchi, et selon elles, nous devrions nous marier en décembre, parce que ça ne sera peut-être pas possible en 2021. What ? Je ne m’attendais pas à ça, je suis très surprise, j’ai envie de pleurer, car j’ai peur qu’elles aient raison. Nous campons sur nos positions. Même si cette crainte augmente avec la saison 2 du confinement.

Je ne sais pas dans quel état d’esprit tu es ? Mais moi je suis très mitigée, j’ai décidé de continuer d’avancer et on avisera, mais ce n’est pas sans craintes.

Je te dis à très bientôt !

A propos de l'auteur

Mademoiselle Moonlight
Mademoiselle Moonlight, 31 ans, je suis passionnée, maniaque et organisée. Je suis fiancée à Monsieur Muscle depuis le 14 février 2020 et si tout va bien je deviendrai en mai 2021 Madame Muscle-Moonlight. J’écris souvent mes chroniques avec des chaussettes à paillettes.
S’abonner
Notifier de
guest
11 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Mademoiselle Poison Elfie

Que je te comprends ! Ce n’est pas simple, ce genre de situation (et je suis d’autant plus touchée qu’étant une de ces mariées reportées, tu aies pensé à nous). Notre nouvelle date est en avril 2021… on serre les fesses pour que ça passe cette année. Gardez votre date, les vaccins circuleront à ce moment-là, il est probable que, même si on nous demande les masques, vous puissiez fêter tranquillement votre mariage 🙂 Courage !!

Mademoiselle Poison Elfie

C’est l’idée aussi (en espérant que nos témoins puissent être présents…). On va croiser les doigts !

Mademoiselle Flocon
1 mois il y a

Je t’envoie plein de courage… Nous avons personnellement pris la décision de décaler notre mariage prévu en avril 2021 pour décembre 2021. Cela nous permettait de garder tous nos acomptes et plus le temps passait, plus les invités étaient inquiets et se demandaient comment nous dire qu’ils ne pensaient pas venir à notre mariage…
En tout cas, peu importe la décision que vous prendrez, il faut qu’elle vous soulage ! 🙂

vanessa.gravalon@gmail.com
vanessa.gravalon@gmail.com
1 mois il y a

On croise les doigts ! On a envie de le fêter ce mariage nous aussi😀

Mademoiselle Soleil
1 mois il y a

Je te comprend tellement 🙁 je suis perdu aussi notre mariage est pour juillet 2021 et j’ai peur car je sais qu’on pourra se marier mais avec combien de personnes ? Moi c’est ça qui me gêne, tant d’investissement (financier et perso) pour un mariage à 30 max ?! Je ne veux pas donc 🙁 on attend février pour envoyer les faire parts mais j’ai encore espoir un jour sur 2 😅 alors j’espère pour vous aussi 🙂

Madame Oulalahoop
1 mois il y a

Courage!!!! Je suis la chanceuse qui a fait mentir les statistiques cette année en repoussant “que” de quelques mois mais je sais quand même combien c’est dur d’avancer sur des si, combien c’est difficile de se projeter sans certitudes. Néanmoins, on peut aussi avoir une crise d’appendicite la veille, tomber enceinte et devoir repousser, avoir une disparition… Du coup, mon conseil c’est de foncer et tu verras bien plus près ce qu’il en est!

Avec un peu de chance, d’ici là, 1) les vaccins circuleront 2) les gens seront habitués aux masques et gestes barrières et ça, promis, ça n’empêche pas de faire la fête!!!