Bavardages

Halloween : une fête très ancienne…

Un article de Lyra Mandragore

Aaaaaah j’aime le mois d’Octobre ! Les arbres se parent de magnifiques couleurs, c’est le grand retour des courges (#passioncourges), c’est le début de la saison du chocolat chaud (en vrai c’est toute l’année, mais là plus besoin de justifier !), c’est le retour du Pumpkin Spice Latte… J’adore Octobre ! Il faut dire aussi qu’à la fin du mois d’Octobre, il y a une de mes fêtes préférées : Halloween !!

J’adore creuser des citrouilles pour y mettre des bougies, voir les enfants dans leurs costumes, décorer la maison, voir les téléfilms et dessins animés qui ressortent à cette période… J’aime j’aime j’aime ! Halloween n’est quand même pas très implanté en France, un de mes rêves serait d’aller le fêter de l’autre côté de la Manche, en Irlande ou en Grande-Bretagne où cette fête est bien plus populaire ! Aujourd’hui, j’ai envie de faire un petit retour aux sources : on va remonter l’histoire d’Halloween, et je vais te proposer une version plus traditionnelle de cette fête plus vieille que ce que l’on croit…

Crédit photo : StockSnap sur Pixabay

Aux origines, une fête celte.

Pour beaucoup, Halloween est une fête commerciale importée directement des Etats-Unis. Si elle a été popularisée en effet Outre-Atlantique, à l’origine on est très loin de tout ça…

Halloween tirerait son origine non pas aux Etats-Unis mais en Irlande et en Grande-Bretagne. Il s’agirait d’une ancienne fête Celte, « Samain » ou « Samhain ». Il s’agit d’une fête qui célèbre la fin de l’année celte et qui avait lieu autour du 31 Octobre. Cette date était extrêmement symbolique : c’était la fin d’une année, le début d’une autre, et le moment ou la barrière entre le monde des vivants et celui des morts se levait, permettant de passer d’un monde à l’autre… Il s’agit aujourd’hui de la fête néo-païenne la plus importante. Ces dernières années, l’émergence de courants appartenant au néo-paganisme (la Wicca par exemple) a rendu l’accès aux traditions ancestrales à la fois plus simple (en les faisant connaitre) et plus compliqué (car ces traditions ont été modifiées, réappropriées). Il n’y a pas forcément de sources anciennes très fiables qui pourraient garantir la véracité des différentes traditions, mais les sources semblent concorder sur certains points tout de même…

Quelques traditions anciennes et leurs variantes aujourd’hui

Un premier point de tradition : les déguisements ! D’après les différentes sources, les déguisements ont deux origines possibles : soit pour honorer les morts, soit pour passer inaperçu, voire effrayer certains démons. Car si la barrière entre les mondes est levée, elle ne laisse pas passer uniquement nos ancêtres bienveillants mais également des monstres et démons… Certaines sources parlent donc de se déguiser en monstre/mort/démon effrayant afin de ne pas se faire repérer par ces êtres venus d’un autre monde. Ou pour les effrayer et les faire fuir, et donc se protéger d’eux !

On pense forcément aux citrouilles à Halloween (enfin moi j’y pense), ainsi qu’aux formes gravées dessus. Il faut savoir qu’à l’origine, ce n’était pas une citrouille mais un navet que l’on creusait et gravait pour servir de lanterne. La citrouille est un import des Etats-Unis, quand les colons irlandais et écossais ont troqué leurs navets contre des citrouilles, plus grandes et plus simples à creuser. Notre cher « Jack-o-lantern » avait donc à l’origine un navet à la place de la citrouille ! D’ailleurs connais-tu son origine ? Il s’agit d’une légende irlandaise selon laquelle un homme (Jack) ayant connu une vie assez peu recommandable se joue du Diable qui veut l’amener en Enfer. Le jour de sa mort, ne pouvant aller au ciel, il va frapper aux portes des enfers mais l’entrée lui est également refusée. Le Diable lui donne alors des braises qu’il met dans un navet creusé afin d’en faire une torche pour pouvoir repartir. Depuis, il erre ne pouvant aller nulle part, équipé de sa lanterne en navet.

Et les bonbons dans tout ça ? La chasse aux bonbons serait en réalité une déformation d’une des traditions de cette fête païenne. En effet, les celtes organisaient de grands banquets composés de pommes (qui furent remplacées par des confiseries au fur et à mesure) et de gâteaux afin de nourrir les esprits et de calmer leur colère. C’est de là que viendrait le fameux « des bonbons ou un sort » : en donnant des sucreries, on ne risque pas de mauvais sort de la part des esprits en questions ! Une autre origine possible serait le porte à porte effectué à cette occasion par des enfants ou des pauvres, qui chantent et font des prières et reçoivent en retour des sucreries.

Crédit photo : SzaboJanos de Pixabay

Dans une tradition plus « wiccane », on enterre une pomme afin de nourrir les esprits… Dans certaines croyances, on met des bougies aux fenêtres pour guider les âmes des défunts. D’autres allument une seule bougie qu’ils éteignent à minuit avant d’en allumer une multitude pour symboliser la nouvelle année.

Aller, autre question : sais-tu que signifie « Halloween » ? En réalité, ce mot viendrait de « All Hallows Even », signifiant « La veille de tous les Saints »…la veille de la Toussaint !

Quelques idées de repas !

On va rester sur le thème citrouille et pomme ! Après avoir creusé la citrouille (ou le potiron ou autre courge comestible), on garde tout !

Les graines : il suffit de les laver et de bien les sécher, et hop au four une 15aine de minutes à 180 degrés avec de l’huile, du sel et les épices de son choix (le mieux est de laisser sécher les graines toute une nuit avant de les faire griller). Et hop un apéro sympa qui change, antigaspi !

Avec la chair de la courge, plusieurs options sont possibles : gnocchis à la courge, gratin, soupe, tarte salée, feuilletés… Je ne vais pas te donner une recette particulière, mais juste les idées ! Ceci dit, pour le jour J, je partirais sur une autre recette : les courges farcies ! Une petite courge par personne, on l’évide, la re-remplit avec de la crème, des champignons, du fromage, de l’oeuf, des lardons, du saumon fumé, bref ce qui nous passe sous la main. Direction le four et c’est gourmand à souhait !

Et en dessert, pourquoi ne pas tester des recettes irlandaises en clin d’oeil aux origines d’Halloween ? Tu trouveras ici la recette du gâteau traditionnel d’Halloween : le Barm Brack

Autre solution, des « saoul cakes », les gâteaux des âmes utilisés à cette période en offrande aux esprits ou pour partager avec les pauvres. Il existe plusieurs recettes, mais l’idée est surtout celle de sablés ronds avec une croix dessus. Et en plus ça se conserve super bien !

Pour la boisson : le jus de pommes aux épices est un classique sans alcool à boire chaud ou froid en fonction de ses préférences. Il suffit de faire chauffer du jus de pomme et d’y faire infuser les épices de son choix (cannelle, cardamome, anis…) ! On filtre et c’est prêt !

Crédit photo : Einladung_zum_Essen sur Pixabay

En conclusion…

Bon, j’espère que cet article un peu spécial t’aura appris des choses et t’aura permis de découvrir une nouvelle facette d’Halloween, loin de la fête commerciale importée des Etats-Unis ! Personnellement c’est une fête que j’aime beaucoup, mais en bonne flipette, je n’aime pas avoir peur et regarder des films d’horreur, je n’aime pas les araignées… Du coup le côté plus traditionnel me convient très très bien !

Et toi, que penses-tu d’Halloween ?

S’abonner
Notification pour
guest

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mademoiselle Soleil
Mademoiselle Soleil
9 mois il y a

Merci d’avoir éclairé ma lanterne je vais pouvoir errer comme Jack 😉
Sans blague je me coucherai moins bête merci 🙂

Mademoiselle Poison Elfie

Quand j’étais gosse et que mon anniv tombe pas loin, je fêtais mon anniv déguisée + avec les décos sympas dans la maison et sur le gâteau. Aujourd’hui, j’ai laaaargement laissé tomber… D’ailleurs, faut que j’achète des bonbons au cas où le voisinage le fête ..

Madame Oulalahoop
9 mois il y a

Super article!!! J’ai appris plein de trucs! Mais tu sais que de ce cote de la Manche, c’est pas si fou que ca… Mon premier Halloween a Londres j’etais trop decue, j’avais prevu pleiiiiiiin de bonbecks et bah pas un seul morveux n’a sonne a ma porte… J’ai du tout manger toute seule 🙂

Madame [ɑ̃]ncre
9 mois il y a
Répondre à  Madame Oulalahoop

Tu as dû tout manger toute seule ? oooooh quelle tristesse O:)

Madame Moonlight
9 mois il y a

Je connais l’histoire d’Halloween presque par coeur, mais j’adore relire tout ça. Et merci pour les idées de recettes!